L'atelier expliqué

Partage et prière

Rejoignez les enfants en les interpellant sur la manière dont ils pourraient vivre la valeur pour leur vie d'aujourd'hui. C'est aussi le bon moment pour donner un témoignage en rapport avec la valeur, ou que les enfants eux-mêmes en donnent un.

Leur poser des questions simples. Ne jugez pas leurs réponses, même s'ils disent des énormités, mais acceptez toutes les réponses en premier lieu, puis, posez la question suivante à tous les enfants : "Etes-vous d’accord avec ce qu’a dit Y ... ?" S'il n'y a pas de réponse claire ressortie, dites aux enfants : "Qu’est-ce que la Bible dit à ce sujet ?"
Le but des questions est de faire réfléchir les enfants à ce que le récit leur fait découvrir au travers de "la valeur de foi", et non à répondre juste ou faux à une interpellation.

Exemples (Inspiration de la méthode "Godly-Play")
Histoire : La veuve de Sarepta
Valeur : Nous pouvons compter sur Dieu, quoi qu'il arrive; aucune situation n'est trop difficile pour qu'Il ne puisse la changer.
Partage : 
1 Questions sur les émotions et les sentiments des personnages, en rapport avec la valeur de foi :
Je me demande quelles étaient les pensées de la veuve, avant l'arrivée d'Elie ?
Je me demande ce qu'elle a ressenti lorsqu'il lui a dit qu'il lui fasse à manger ?
Je me demande qu'à du penser Elie en voyant cette pauvre femme n'ayant plus rien pour se nourrir ?

2 Questions sur la valeur de foi pour aujourd'hui :
Je me demande si aujourd'hui nous pouvons vivre une situation difficile comme la veuve de Sarepta ou qui lui ressemble ?
Je me demande de quelles situations difficiles, Dieu peut changer en bien ?
Je me demande comment faire pour que Dieu puisse changer nos situations difficiles?

Prière :
Passez à un moment de prières concrètes, en relation avec "la valeur". Laissez-vous guider par le Saint-Esprit pour savoir quelle forme est la plus souhaitable à vivre. 

  • Si vous faites une interpellation libre à tout le groupe, la prière simple sera le meilleur outil pour vivre ce moment plus solennel.
  • Vous pouvez amener les enfants à être séparés en petits groupes, pour favoriser la prière à haute voix.
  • Autrement, après une prière en groupe, vous pouvez très bien demander à ceux qui le souhaitent une prière personnelle, de venir dans un coin de la pièce conçu à cet effet (sous un parasol ou une tente etc.) pour prier individuellement avec un moniteur. 

But

  • Que les enfants découvrent que vivre un moment de prière n'est pas monotone
  • Cela encourage à prier les uns pour les autres entres copains/copines, pour le moniteur, les missionnaires etc.
  • Encourager à parler à Dieu à voix audible devant les autres
  • Cela renforce notre confiance en Dieu
  • Cela permet d'être témoins de prières exaucées

Conseils

  • Une forme de prière n'est pas meilleure qu'une l'autre, c'est la sincérité du cœur qui est importante et le fait que celle-ci encourage à s'exprimer. C'est pour cela que l'on doit rappeler aux enfants que l'on ne se moque pas de la manière de prier du copain ou de la copine
  • Ne mettez aucune pression à prier, laissez-les enfants libres 

Si votre église soutien des missionnaires, ce serait bien que les enfants en soient informés. Pour ce faire, mettez leurs des photos, localisez leur pays sur une carte mondiale affichée dans une salle ou dans un couloir etc.

Ils pourraient de temps à autre envoyer un don, faire une lettre d’encouragement en leur faveur etc.

La prière peut être vécue de différentes manières (voir : Ressource prières créatives)

  • Dans différents endroits : sous une cabane, une tente, sur un pied, les bras levés etc.
  • Par petits groupes : dans différents coins de la salle
  • Seul : en priant tous ensemble en même temps, partout dans la salle
  • Sur une musique (non parlée) douce
  • Par des proclamations à voix hautes tous ensemble
  • En marchant ou faisant des gestes
  • Avec des objets (cerceaux, papiers, cordes etc.)
  • "Godly Play" amène un concept différent
  • Par deux etc.
Top