L'histoire

Les compagnons de Daniel dans la fournaise ardente

Description

Les compagnons de Daniel se retrouvent dans une fournaise

Référence de l'histoire

Verset biblique

Quand les justes crient, l'Eternel entend, et il les arrache à toutes leurs détresses.
-- Psaume 34:18 --

Objectifs (Valeurs de foi)

1
Nous n'avons pas à craindre la mort, car Dieu est avec nous
Montrez dans l'histoire
Que le peuple se soumet aux directives du roi, sauf les compagnons de Daniel qui sont prêts à mourir pour leur foi, même avec une fournaise ardent chauffée 7 fois plus et des gardiens qui meurent. Ils n'ont pas peur de la mort
Valeur pour moi aujourd'hui
Dans certains pays, les gens sont persécutés pour leur foi. En Europe, c'est différent. Mais, il peut m'arriver que si je parle de Jésus, on peut se moque de moi. Que le Seigneur m'encourage à ne pas renier ma foi
2
Dieu est capable de nous sortir d'épreuves difficiles, c'est Lui que nous voulons invoquer sur nous sa délivrance
Montrez dans l'histoire
Que les amis de Daniel croient en Dieu, qui les fera sortir de leur épreuve, d'une manière ou d'une autre : soit, ils iront au ciel avec Dieu, soit Dieu fera un miracle pour les délivrer.
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu est capable de me faire sortir de situations difficiles. C'est lui que je veux invoquer sur moi sa délivrance
3
Nous ne voulons pas nous conformer au monde, mais seulement à Dieu
Montrez dans l'histoire
Que tous les amis de Daniel, ensemble, ne veulent pas accepter d'adorer un autre dieu que le leur. Ils tiennent ferme jusqu'au bout même s'ils doivent mourir
Valeur pour moi aujourd'hui
Je ne veux pas me conformer aux lois du monde qui sont contraire à l'évangile de Jésus-Christ, mais seulement à Dieu. Je prie qu'il m'encourage à tenir ferme
4
Dieu honore ceux qui prennent position pour Lui. Il nous aidera à faire face à l'opposition. Il est avec nous dans nos difficultés, Il nous délivrera
Montrez dans l'histoire
Que Dieu honore les compagnons de Daniel lorsqu'ils prennent position de n'adorer que Lui seul. Il les aide, en venant dans la fournaise avec eux et les délivre du mal
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu m'aide à faire face à l'opposition. Il est avec moi dans mes difficultés. Je veux faire appel à Lui, il me délivrera
5
Avec nos amis chrétiens, ensemble, on s'encourage à tenir ferme dans nos positions, nos difficultés
Montrez dans l'histoire
Que le fait que les compagnons de Daniel soient plusieurs, qui leur permet d'être soudés, de prier et tenir ferme ensemble, dans leur position pour Dieu
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu m'appelle à demander de l'aide à d'autres amis chrétiens pour m'encourager, prier, s'épauler ensemble, pour tenir ferme dans mes difficultés
6
Dieu est plus fort que l'adversité. Il est notre libérateur
Montrez dans l'histoire
Que les compagnons de Daniel se confient en Dieu et ont le courage d'affronter l'opposition.
Valeur pour moi aujourd'hui
Aujourd'hui, Dieu est plus fort que l'adversité. Il est mon libérateur

Questions

Pourquoi Daniel et ses amis ne sont pas en Israël ? Parce que le peuple d'Israël qui s'est fait envahir par des autres nations qui les ont déportés à Babylone. (A cause de son manque d'écoute et d'obéissance aux prophètes, Dieu les a fait enlever de leur terre).
Certaines Bibles traduisent le roi, par : Nebucadnetsar ou Nabuchodonosor. Pourquoi ? Pour une simple question de phonétique, et de francisation du nom par rapport à une version plus près du nom original en persan.
Daniel et ses compagnons ont changé de nom ... pourquoi ? C'était la coutume des vainqueurs, pour forcer à l'assimilation après la déportation, de donner un nouveau nom persan aux vaincus.
Quel âge Daniel et ses amis ont-ils lors de l'histoire de la fournaise ardente ? Sans doute dans leur vingtaine.
Qui est Nébucadnetsar ou Nabucodonosor ? Le roi de Babylone
Quels sont les vrais noms des amis de Daniel, et comment se sont-ils fait appeler par le roi ? Daniel en Beltschatsar, Hanania en Schadrac, Mischaël en Méschac, et Azaria en Abed Nego.
Pourquoi le roi Nabucodonosor a fait construire une statue en or ? Il se sentait très important en créant cette idole
Quelle était la hauteur de la statue ? 27 mètres et demi
Quelle était la largeur de la statue ? 2,70 mètres
Pourquoi Shadrach, Meshach et Abednego ne voulaient-ils pas adorer l'idole du roi ? Ils savaient que c'était un faux dieu et que Dieu ne veut pas que l'on adore un faux Dieu
Qui a été mis dans la fournaise ardente ?  Shadrach, Meshach et Abednego

Les compagnons de Daniel dans la fournaise ardente

Contexte 

(entre – 605 et – 562)

Général : les Hébreux sont captifs à Babylone, suite à leurs désobéissances et infidélités répétées au Dieu d’Israël. Dans leur désarroi, ils vivent un réveil spirituel et recherchent le Dieu qu’ils ont abandonné. Dieu leur suscite des guides spirituels dont le plus connu est le prophète Daniel.

· ch. 2 : Nabuchodonosor rêve d'une statue géante faite de quatre métaux et une mixture de fer et d'argile. Cette image est détruite par une pierre qui se détache de la montagne. Daniel lui-même, inspiré par Dieu, explique au Roi que la statue représente des empires successifs. La pierre se transforme en une grande montagne qui remplit toute la terre. Plusieurs empires se succèderont, du plus prestigieux au moins remarquable. Sans flagornerie, Daniel annonce au roi que son empire est tête d’or.

· ch. 3 : Les trois compagnons de Daniel refusent de participer au culte de la statue géante de Nabuchodonosor ; ils disent fermement au roi qu’ils n’adoreront pas son dieu; ou plutôt son effigie. En réponse, ils se retrouvent dans un four surchauffé. Les hommes vaillants les y ayant jetés sont morts par le feu de la fournaise, mais un ange sauve les trois compagnons (Daniel 3:1-30). Le roi doit s’incliner devant le Dieu de Schadrac, Méschac et Abed-Négo.

· ch 4 : Nabuchodonosor rêve d'un arbre atteignant le ciel et visible sur toute la terre qui est soudainement coupé à l'ordre d'un ange. Daniel explique au roi que cet arbre le désigne. Pendant sept ans il perdra la raison et son pouvoir et vivra parmi les bêtes sauvages dans la nature. À l'issue de cette punition divine, il reprendra son trône et proclamera que le Dieu de Daniel est le roi des dieux.

 

Il est intéressant de noter le lien qui unit ces trois chapitres. Tout d’abord, il y a ce rêve prophético-historique qui lui est inspiré, puis l’interprétation de Daniel. Il annonce une réalité présente, la grandeur inégalable du royaume de Babylone et de sa grandeur. Tête d’or fin.

Puis au chapitre 3 le roi, fort de sa grandeur et de son sentiment de toute-puissance, érige une statue, sans doute à son effigie, devant laquelle tous ses sujets sont censés se prosterner comme devant un dieu.

Enfin au chapitre 4, un autre rêve annonce sa correction et sa chute. L’arbre majestueux sera coupé, jeté à terre. Pendant 7 ans il sera dément et mangera l’herbe des champs.

Au lieu de reconnaître le Dieu unique, Nabuchodonosor s’érige lui-même en dieu et demande l’adoration. Usurpant ainsi la place de Dieu, il sera précipité au plus bas comme un animal. Sa réhabilitation intervient lorsqu’il « leva les yeux vers le ciel » et se mit à glorifier Dieu.

A relever 
  • L’assurance des trois hommes dont la foi en leur Dieu est inébranlable. Elle présuppose une vie de piété cultivée
  • Leur détermination à être fidèles à leurs décisions, que Dieu les délivre ou non (3 :17-18)
  • Leur détermination à résister à la tentation d’une vie facile en suivant le mouvement et se conformant aux ordres iniques d’un roi abusif et cruel.
  • La fournaise est peut-être une statue-tête du dieu Moloch, dans laquelle était entretenu un feu perpétuel et dans lequel on pratiquait les sacrifices humains.
Typologie 
  • Babylone est à l’image du monde dans lequel nous vivons. Son esprit nous appelle à nous prosterner devant ses valeurs qu’elle élève parfois en religion.
  • Le statut de Daniel et de ses compagnons est comparable à celui des croyants dans un monde qui leur est hostile.
  • Le feu est à l’image des épreuves à subir au nom de notre fidélité à Dieu. Nous craignons les épreuves comme nous pouvons craindre une fournaise !
  • L’ange au milieu du feu est considéré par les théologiens comme étant une « Christophanie », apparition du Christ dans l’Ancien Testament. Il typifie la promesse du Christ d’être tous les jours avec ses disciples.

Jean-François Bussy

 

Top