Histoire
6-12 ans


Objectifs (Valeurs de foi)
1
Dieu agit parfois de manière miraculeuse, attendons-nous à Lui.
Montrez dans l'histoire
que Zacharie ne croit pas à ce que l'ange lui dit, alors que c'est la Parole de Dieu annoncée directement à Lui !
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu agit parfois de manière miraculeuse, je m'attends à Lui. Il va agir différemment de ce que j'aurais imaginé.
2
Nos doutes nous font regarder aux conditions humaines impossibles et non à l'action de Dieu.
Montrez dans l'histoire
que Zacharie doute de la parole de Dieu donné au travers d'un ange, alors qu'il est un prêtre et devrait croire au miracle !
Valeur pour moi aujourd'hui
Mes doutes me font regarder à mes conditions humaines impossibles. Je veux placer ma foi en Lui.
3
Nous sommes parfois désabusés ou découragés, car Dieu ne répond apparemment pas à nos prières. Mais Dieu n'a pas dit son dernier mot. Il va agir.
Montrez dans l'histoire
que Zacharie est un homme de Dieu, un prête qui souffre, car il n'a pas d'enfant.
Valeur pour moi aujourd'hui
Je peux me laisser décourager, voire être pessimiste quand-à l'action de Dieu dans ma vie. Mais Dieu n'a pas dit son dernier mot. Il va agir.
4
Lorsque c'est le temps de Dieu, il fait des miracles et ouvre des perspectives nouvelles pour nous.
Montrez dans l'histoire
qu'il y avait environ 1000 prêtres qui faisaient le service au temple. Dieu va permettre que ce soit Zacharie qui serve, Il va permettre qu'un ange apparaisse et lui parle et va lui annoncer la naissance d'un fils.
Valeur pour moi aujourd'hui
Lorsque c'est le temps de Dieu, il fait des miracles et ouvre des perspectives nouvelles pour moi.
5
L'action de Dieu, le miracle de Dieu peut se vivre à n'importe quel âge !
Montrez dans l'histoire
que Zacharie et sa femme étaient très vieux lorsque Dieu décide d'agir dans leur vie.
Valeur pour moi aujourd'hui
L'action de Dieu, le miracle de Dieu peut se vivre à n'importe quel âge, jeunes, adultes ou vieux !
6
Dieu permet des circonstances parfois difficiles et longues à vivre, mais Dieu le sait et va utiliser cette circonstance pour être connu et honoré.
Montrez dans l'histoire
que Zacharie et Elisabeth vivent des années difficiles, car ils n'ont pas d'enfants. Ce qui est considéré comme une honte à l'époque.
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu permet des circonstances parfois difficiles et longues à vivre, mais Dieu le sait et va utiliser cette circonstance pour être connu et honoré. Je veux patiemment attendre le moment de Dieu.
7
Tout comme Jean, nos prénoms ont une signification, Dieu nous aime tels que nous sommes. Il nous a fait pour une oeuvre spéciale pour Lui.
Montrez dans l'histoire
que le prénom de Jean avait une signification. Durant sa vie, Dieu allait l'employer pour faire quelque chose de particulier pour Lui.
Valeur pour moi aujourd'hui
Tout comme Jean, mon prénom à une signification et Dieu m'a fait pour une oeuvre spéciale pour Lui et il m'aime.
Questions
Qu'est-ce qu'un sacrificateur ?
C'est un prêtre qui sert dans la cour du temple à offrir des sacrifices.
Pourquoi tirer au sort le sacrificateur qui ira dans le lieu Saint au temple ?
Offrir le parfum était un moment souvent longtemps attendu, très hautement prisé : cet honneur ne survenait guère plus d'une fois dans la vie d'un sacrificateur, vu leur nombre élevé ! Or ici le sort échoit à Zacharie (Prov. 16 : 33) d'entrer dans le temple du Seigneur dans ce but (Ex. 30 : 7-8).
Pour quelle raison Elisabeth avait-elle honte de ne pas avoir d'enfant ?
Ne pas avoir d’enfants, en ces temps, était source de souffrances, déceptions et incompréhension devant Dieu. Avoir de nombreux enfants était une bénédiction, accompagnant ceux qui respectaient les clauses de l’Alliance entre l’Éternel et son peuple, Dt 28.4. En outre, ne pas avoir d’enfant en Israël, était mal considéré par la famille et les voisins, et était donc la cause de constantes humiliations et vexations sociales.

Zacharie et Elisabeth

L’auteur

Luc est l’auteur de ce texte et également du livre des Actes des Apôtres.
Luc est un médecin est a donc une approche plus scientifique dans ses écrits. Il souhaite que ses écrits, dont l’évangile soit accepté comme écrit réel. Il appuie cela en disant que son texte se base sur des témoins oculaires (Lc 1.2). Il fait une démarche scientifique en soulignant ses sources, des sources fiables. Il ne se base pas sur des amis des amis, des témoins, mais sur des témoins oculaires directement. Nous pouvons également penser qu’il se base sur l’Évangile de Marc qui a été surement le premier écrit de tous les évangiles.

Luc 1. 5-25

Au verset 5, Luc précise durant quel règne se passe l’histoire. Hérode a été le roi de Judée entre 34 et 4 BCE. L’Empire romain n’autorisait personne dans ses territoires de porter le nom de roi. Apparemment, une exception a été faite pour le peuple juif.

Une fois dans le temple, un ange (en grec : "angelos" qui veut dire : "messager") déclare que Zacharie va avoir un enfant avec sa femme malgré son âge. L’ange lui dit d’appeler ce fils miraculeux par le prénom de Jean (en hébreux Jochanan qui veut dire : "Dieu est gracieux" ou "miséricordieux"). Ce nom renvoi à la portée de ce que Jean Baptiste sera plus tard, mais également du fait que l’absence d’enfant dans ce couple a été entendue par Dieu et qu’il leur fait grâce d’en avoir « non pas par leur piété ou leur mérite, mais par la grâce divine » (J.R. Edwards). Il est à remarquer que l’ange met en avant le fait que les prières ont été entendues par Dieu pour que le couple ait un enfant. L’ange par cette phrase assure sa venue en tant que messager de Dieu. Qui d’autres connait les prières du couple ? Surtout venant d’un étranger. D’autant plus que Zacharie est à ce moment-là dans le lieu le plus saint du Temple. La promesse faite à Zacharie rappelle la promesse faite à Abraham en Genèse 17.19. À part, bien sûr, les noms qui changent. Ce parallèle est à se souvenir d’autant plus que le lien avec un nouveau peuple, rassembler un peuple se fait très fort. Même si ce n’est pas par Jean que le nouveau peuple va voir le jour, il est précurseur comme l’a été Isaac (le fils d’Abraham et de Sarah) en Genèse.

L’ange donne des prophéties sur cet enfant qui va venir, il va amener la joie et de l’allégresse. Il sera grand devant le Seigneur, Jésus l’a même cité comme étant le plus grand des prophètes (Luc 7. 28). La prophétie annonce également quelque chose de Jean, une mise à part bien particulière. Il ne boira pas de boisson alcoolisée et sera rempli du Saint-Esprit dès sa naissance. Au-delà de ceci, il ne pourra pas boire ni vin ni boisson alcoolisée (v. 15).

Ces particularités ont poussé certaines personnes à voir Jean Baptiste comme un naziréen (ou nazir). Un naziréen est quelqu’un qui fait un vœu et une mise à part toute particulière. Elle peut être temporaire, comme perpétuel (Samson ou Samuel). Le fait qu’il n’y a pas de mention de vœu pour Jean Baptiste ne nous pousse pas à la qualifié comme nazir, il y a également quelques différences dans la manière de vivre de Jean-Baptiste.

L’Esprit de Dieu viendra sur Jean avec la puissance d’Élie. Cette puissance d’Élie vient annoncer également le rôle que Jean va jouer dans la venue de Jésus en tant que messager (Mal 3.1). Mais il a également un rôle de ramener le peuple vers Dieu, compléter le travail d’Élie (Mal 4.6). Ce n’est pas seulement un rôle de ramener le peuple vers Dieu, mais Gabriel annonce que Jean ne va pas seulement être un réformateur moral et religieux, mais va ramener le peuple vers un cœur bien disposé. Ce cœur bien disposé va amener à Jésus et à la conversion.

Zacharie ne reçoit pas directement cette prophétie comme vrai et émet un doute en toute sincérité. L’ange le rend muet à cause son doute. James R. Edwards dit ceci : « Zacharie nous rappelle que l'on ne conteste pas avec Dieu et que l'on n'en sort pas indemne. » Ce qui va également confirmer la vision que Zacharie a eue, surtout avec la venue de Jean.

Luc 1. 57-80

La surprise de la naissance de Jean amène une grande joie à la famille d’Élisabeth et à ses voisins. Jean amène de la joie au début de sa vie et pointe vers Dieu par le caractère miraculeux de cette naissance.

La naissance de Jean amène un nouveau pas de foi de la part de Zacharie et d’Élisabeth. À la place de donner le nom du grand-père ou du père à leur fils, ils surprennent tout le monde en l’appelant par Jean. Au moment où Zacharie annonce le nom de l’enfant, sa bouche se délia et il se mit à parler. Un signe supplémentaire de la grâce de Dieu qui est sur l’enfant qui vient de naître.

Tout le monde eut une crainte de Dieu et se demanda qui sera bien cet enfant. Ce n’est pas souvent qu’un couple si âgé puisse avoir un enfant, qui porte un nom différent que son père ou que son grand-père et qu’après 9 mois, le père retrouve la parole.

Zacharie fut rempli du Saint-Esprit est loua Dieu pour ce qu’il vient d’arriver et va également prophétiser sur la vie de cette enfant. Cette bénédiction est très similaire du magnificat de Marie dans les versets précédents (46-55). Dieu vient visiter et racheter le peuple d’Israël avec cette première venue, le plan du salut de Dieu arrive à son apogée avec la venue de Jésus et la préparation de Jean, dernier prophète de l’Ancien Testament. La visitation et le rachat de Dieu rappel ce que Dieu a fait en Exode pour sortir le peuple de l’Égypte.

Ensuite, après avoir annoncé la venue très proche du Sauveur d’Israël, Zacharie va prophétiser sur ce petit enfant qui vient de naître. Cet enfant sera un prophète de Dieu, il va marcher et va éclairer les personnes qui seront sur ce chemin. Il est cette voix dans le désert qui annonce la venue du Sauveur (Es 40.3 ; Mal 3.1 ; Mc 1. 2-3).

Guy De Bourbon Parme.

Renseignements
Image du verset biblique à découper en puzzle
https://dailyverses.net/images/fr/sg21/xl/matthieu-19-26.jpg
Liens