L'atelier (la leçon)

Résumé de l'activité
Les enfants vont jouer l'histoire avec des costumes.
Déroulement de la leçon

1 Bienvenue

2 Jeu du verset biblique

3 Histoire

4 Questions

5 Partage et prière

6 L'atelier

7 Rangement avec les enfants

Explication de l'atelier

Enfants de 6 à 8 ans

Préparation du moniteur
  • Demandez à une autre personne que vous, de lire le texte, sauf ce qui est en caractère gras.
Mot du moniteur

Vous allez vivre ce que tous les personnages ont vécu dans l’histoire !

Explication

Optionnel
Au préalable, vous pouvez faire des exercices d’échauffement avec les enfants, sur les émotions et gestes : Tu te mets face au mur et lorsque je te dis : « Un deux, trois : tu es en colère, tu te retournes et tu montres que tu es en colère. Puis, tu te retournes face au mur et je te redis une autre émotion etc. ».

Liste des émotions et autres  
Tu as peur, tu es malade, tu es fatigué, tu es triste, tu as mal, tu réfléchis, tu es content, tu es déçu, tu es surpris etc.

Positionnement
Les enfants sont debout en cercle et vous en faites partie.

Consignes aux enfants

  • Etends tes bras à l’horizontale, sur les deux côtés, tu ne dois pas toucher tes voisins
  • Recule-toi un peu si nécessaire
  • Baisse les bras
  • Mime tous les gestes des personnages que je vais faire, pendant l’histoire
  • Silence

On commence

Histoire

Les Israélites firent ce qui déplaît à l'Eternel = hausser les épaules et dire non avec la tête et l'Eternel les livra entre les mains de Madian pendant 7 ans = faire le chiffre 7. La domination des Madianites fut puissante = montrez vos biceps contre Israël. Pour leur échapper, les Israélites se retiraient dans les ravins des montagnes = courez sur place, en ayant peur dans les grottes et sur les rochers fortifiés = s'accroupir et se cacher le visage avec les mains. Quand Israël avait semé = faites le geste de semer des graines, les Madianites détruisaient les produits du pays = faites un geste de détruire les récoltes et ne laissaient en Israël ni vivres = index qui dit non, ni brebis = idem ni boeufs = idem, ni ânes = idem. Israël fut plongé dans une grande misère à cause de Madian = haussez les épaules, et les Israélites crièrent à l'Eternel = mettez-vous à genoux, regardant au ciel.

L'Eternel leur dit : « Voici ce que dit l'Eternel, le Dieu d'Israël = mains sur les hanches : Je vous ai fait sortir d'Egypte et quitter la maison d'esclavage = bras étendu qui pousse de droite à gauche. Je vous ai délivrés de la domination des Egyptiens = imitez les mains menotées devant soi, que l'on brise. Je vous ai dit : "Je suis l'Eternel votre Dieu = index qui montre le ciel. Vous ne craindrez pas les dieux des Amoréens, même si vous habitez dans leur pays. Mais vous ne m'avez pas écouté" = index qui dit non.

Puis l'ange de l'Eternel vint = index qui montre le ciel et descend la terre et il s'assit sous le térébinthe d'Ophra = asseyez-vous, qui appartenait à Joas, membre de la famille d'Abiézer. Son fils Gédéon battait du blé au pressoir = faire le geste de battre le blé. 

L'ange de l'Eternel lui apparut et lui dit : "L'Eternel est avec toi, vaillant héros !" = montrez le pouce vers le haut. 

Gédéon lui dit : "Ah ! Mon seigneur, si l'Eternel est avec nous, pourquoi tout cela nous est-il arrivé ? = mains sur les hanches Où sont tous ses actes merveilleux, ceux que nos pères nous racontent ? = regardez partout. Maintenant l'Eternel nous abandonne et nous livre entre les mains de Madian !" = montrez la peur.

L'Eternel se tourna vers lui et dit : "Va avec la force que tu as = montrez une direction et délivre Israël de l'oppression de Madian. N'est-ce pas moi qui t'envoie ?" = montrez l'index au ciel Gédéon lui dit : "Ah ! Mon seigneur, avec quoi délivrerai-je Israël ? = haussez les épaules. Ma tribu est la plus faible de Manassé et je suis le plus petit dans la famille de mon père" = montrez avec votre main horizontale de plus en plus bas vers le sol.

L'Eternel répondit : « Mais je serai avec toi = index qui montre un autre enfant et tu battras les Madianites comme s'il s'agissait d'un seul homme » = montrez le V de la victoire. Gédéon lui dit : "Si j'ai trouvé grâce à tes yeux, donne-moi un signe pour montrer que c'est bien toi qui me parles = paumes de mains ouvertes devant soi. 

Gédéon entra chez lui = tournez-vous vers la droite et marchez un tour entier en marchant. Il prépara un chevreau et fit des pains sans levain avec 22 litres de farine = faites comme si vous cuisiniez. Il mit la viande dans un panier et le jus dans un pot, les lui apporta sous le térébinthe et les présenta = faites semblant de montrer les plats. L'ange de Dieu lui dit : "Prends la viande et les pains sans levain, pose-les sur ce rocher et verse le jus par-dessus". C'est ce que fit Gédéon = faites semblant de mettre les mets de gauche vers la droite sur un rocher. L'ange de l'Eternel avança le bâton qu'il avait à la main et en toucha la viande et les pains sans levain = faites un ange qui avance de 3 pas en avant. Alors un feu s'éleva du rocher, un feu qui brûla la viande et les pains sans levain = reculez de 4 pas en arrière l'air surpris. Puis l'ange de l'Eternel disparut de la vue de Gédéon. Comprenant que c'était l'ange de l'Eternel, Gédéon s'exclama : "Malheur à moi, Seigneur Eternel, car j'ai vu l'ange de l'Eternel face à face". = se cacher le vissage avec les bras. Et l'Eternel lui dit : "Reste en paix, n'aie pas peur, tu ne mourras pas" = index et tête qui dit non.

Au cours de la même nuit, l'Eternel dit à Gédéon : "Démolis l'autel de Baal qui appartient à ton père et abats le poteau sacré qui se trouve dessus = faites le geste de démolir une statue. Tu construiras ensuite et tu disposeras, sur le haut de ce rocher, un autel consacré à l'Eternel, ton Dieu = faites le geste de construire un autel avec du mortier et des pierres. Tu prendras un taureau et tu l'offriras en holocauste en utilisant le bois de l'idole que tu auras abattue". Gédéon prit dix de ses serviteurs et fit ce que l'Eternel avait dit = dites oui avec la tête. Toutefois, comme il avait peur de la famille de son père et des habitants de la ville = geste de se recroqueviller, il l'accomplit de nuit lorsque tout le monde fût endormi = dites zzzz et non de jour.

Lorsque les habitants de la ville se levèrent de bon matin = baillez en écartant vos bras, ils constatèrent que l'autel de Baal avait été démoli = mains sur les hanches, l'air surpris, le poteau sacré placé dessus abattu, et le deuxième taureau offert en holocauste sur le nouvel autel qui avait été construit. Ils se dirent l'un à l'autre : "Qui a fait cela ?" = se regarder les uns les autres et ils s'informèrent et firent des recherches = faites semblant de parler avec le voisin de droite et de gauche. On leur dit : "C'est Gédéon = montrez un enfant, fils de Joas, qui a fait cela". Alors les habitants de la ville dirent à Joas = placez vos mains comme un mégaphone sur la bouche : "Fais sortir ton fils de chez toi et qu'il meure, car il a démoli l'autel de Baal et abattu le poteau sacré qui se trouvait dessus" = croisez vos bras et soyez fâchés. Joas répondit à tous ceux qui se présentèrent à lui = mains sur les hanches : "Est-ce à vous de défendre Baal ? Est-ce à vous de venir à son secours ? = déployez une paume de main vers l'avant. Toute personne qui défendra Baal mourra avant le matin = tombez parterre. Si Baal est un dieu, qu'il se défende lui-même, puisqu'on a démoli son autel" = croisez vos bras. Ce jour-là on donna à Gédéon le nom de Jerubbaal en disant : "Que Baal se défende contre lui, puisqu'il a démoli son autel".

Tous les Madianites, les Amalécites et les nomades de l'est se rassemblèrent. Ils passèrent le Jourdain = faites semblant de nager et campèrent dans la vallée de Jizreel. 

Gédéon fut revêtu de l'Esprit de l'Eternel = index qui montre le ciel, puis croisez vos mains sur les épaules et Il sonna de la trompette = imitez le bruit de la trompette et la famille d'Abiézer fut convoquée pour marcher à sa suite. Il envoya des messagers dans les tribus de Manassé, d'Aser, de Zabulon et de Nephthali, qui montèrent à leur rencontre = tournez-vous à droite et marchez un cercle entier.

Gédéon dit à Dieu : "Si tu veux délivrer Israël par mon intermédiaire, comme tu l'as dit = mains en prière, je vais mettre une peau de mouton avec sa laine dans l'aire de battage = faites semblant de mettre une peau de mouton à droite. Si la peau seule se couvre de rosée et que tout le terrain reste sec, je saurai que c'est toi = montrez l'index vers le ciel délivreras Israël par mon intermédiaire, comme tu l'as dit". Le lendemain, il se leva de bonne heure = frottez vox yeux pressa la peau de mouton = faites les gestes et en fit sortir la rosée. Elle donna une coupe pleine d'eau. Gédéon dit à Dieu : "Que ta colère ne s'enflamme pas contre moi, et je ne parlerai plus que cette fois = recroquevillez-vous et ayez un peu peur de Dieu. Je voudrais seulement encore une autre preuve avec la peau de mouton = mains jointes en prière : que la peau seule reste sèche et que tout le terrain se couvre de rosée". Et le lendemain, la peau de mouton seule resta sèche et tout le terrain se couvrit de rosée = tête qui dit oui.

Jerubbaal, c'est-à-dire Gédéon, et tout le peuple qui était avec lui se levèrent de bon matin = étirez vos bras, tournez-vous à gauche et marchez un tour de cercle et installèrent leur camp près de la source de Harod. Le camp des Madianites se trouvait au nord de Gédéon, vers la colline de Moré, dans la vallée = montrez le Nord.

L'Eternel dit à Gédéon = mettez vos mains comme un mégaphone sur votre bouche : "Le peuple que tu as avec toi est trop nombreux = écartez vos mains de chaque côté de vous pour que je livre les Madianites entre ses mains. Il pourrait se glorifier à mes dépens et dire : "C'est ma main qui m'a délivré" = montrez une de vos épaules et faites comme ci vous vous mettez une médaille de héros. Proclame donc le message suivant aux oreilles du peuple : "Que celui qui a peur = ayez peur et tremble retourne chez lui = faites le geste de trembler et quitte la région montagneuse de Galaad". Il y eut 22'000 hommes du peuple qui retournèrent chez eux = tournez-vous à gauche et faites un tour entier en marchant et il en resta 10'000.

L'Eternel dit à Gédéon = mettez vos mains comme un mégaphone sur votre bouche : "Le peuple est encore trop nombreux = écartez vos bras de chaque côté de vous. Fais-les descendre au bord de l'eau et là je ferai pour toi un tri parmi eux = faites semblant de trier. Gédéon fit descendre le peuple au bord de l'eau = tournez-vous à droite et marchez un demi-tour de cercle et l'Eternel dit à Gédéon = mettez vos mains comme un mégaphone sur votre bouche : "Tous ceux qui laperont l'eau avec la langue comme le ferait un chien, tu les sépareras de tous ceux qui se mettront à genoux pour boire". Ceux qui lapèrent l'eau en la portant à la bouche avec leur main furent au nombre de 300 = faites le geste de boire comme un chien , et tout le reste du peuple se mit à genoux pour boire avec les mains = boire l'eau avec les mains. L'Eternel dit alors à Gédéon : "C'est par les 300 hommes qui ont lapé l'eau = faites le geste de laper que je vous sauverai et que je livrerai Madian entre tes mains. Que tout le reste du peuple reparte, chacun chez soi". Puis Gédéon renvoya tous les hommes d'Israël chez eux = tournez-vous à gauche et faites un tour de cercle entier. Les 300 hommes restants gardèrent les provisions et les trompettes du peuple. Le camp de Madian se trouvait au-dessous de lui dans la vallée = indiquez avec votre bras le dessous de la vallée.

L'Eternel dit à Gédéon pendant la nuit = mettez vos mains vers votre bouche comme si vous disiez un secret : "Lève-toi = geste de se lever, descends au camp des Madianites = montrez une direction, car je l'ai livré entre tes mains. Si tu as peur d'y descendre = faites un geste de peur, vas-y avec ton serviteur Pura. Tu écouteras discrètement ce qu'ils diront = mettez la main derrière une de vos oreilles et après cela tu seras fortifié = montrez vos biceps. 

Gédéon descendit avec son serviteur Pura jusqu'aux avant-postes du camp = tournez-vous vers la droite marchez un demi-cercle et recroquevillez-vous. Les Madianites, les Amalécites et tous les nomades de l'est étaient dispersés dans la vallée comme un essaim de sauterelles, et leurs chameaux étaient innombrables, comme le sable qui est au bord de la mer = mettez vos mains comme une paire de jumelles sur vos yeux. Lorsque Gédéon arriva à l'avant-poste du camp, un homme était en train de raconter un rêve à son camarade = faites le gestes d'écouter discrètement. Il disait : "J'ai fait un rêve. J'y voyais un gâteau de pain d'orge rouler dans le camp de Madian. Il est venu heurter la tente et elle est tombée = faites le geste du pain qui roule avec vos mains et tombe. Il l'a retournée sens dessus dessous, elle a été démolie". Son camarade répondit : "Ce n'est rien d'autre que l'épée de Gédéon, fils de Joas, l'Israélite. Dieu = montrez le ciel a livré entre ses mains Madian et tout le camp" = étendez le bras de droite à gauche.

Lorsque Gédéon eut entendu le récit du rêve et son explication, il se prosterna = prosternez-vous, revint au camp d'Israël et dit : "Levez-vous = geste de se lever, car l'Eternel a livré le camp de Madian entre vos mains" = tête qui dit oui.

Il répartit les 300 hommes en 3 groupes = montrez le chiffre 3 et leur remit à tous des trompettes ainsi que des cruches vides, avec des torches dans les cruches = faites le geste de donner des choses. Il leur dit : "Chut ! (Parlez tout doucement) = dites chut. Vous me regarderez = 2 doigts montrent vos 2 yeux et vous ferez exactement comme moi. Dès que je serai arrivé aux abords du camp, quand je sonnerai de la trompette, vous sonnerez aussi de la trompette tout autour du camp et vous direz : "Pour l'Eternel et pour Gédéon !", mais chut = dites chut.

Gédéon et les 100 hommes qui l'accompagnaient arrivèrent aux abords du camp peu avant minuit, alors que les Madianites venaient de remplacer les gardes. Ils sonnèrent de la trompette = faites le bruit de la trompette et brisèrent les cruches = imitez le bruit des cruches qui se fracassent qu'ils avaient à la main. Ils s'écrièrent : "A vos épées pour l'Eternel et pour Gédéon !" = redites la phrase de manière forte tout en restant chacun à sa place autour du camp. Le camp des Madianites tout entier se mit à courir, à pousser des cris et à prendre la fuite = faites les Madianites qui courent partout, crient et sont affolés. Puis revenez à votre place. Les 300 hommes sonnèrent une nouvelle fois de la trompette = imitez le bruit de la trompette. Les hommes d'Israël, les hommes des tribus de Nephthali, d'Aser et de tout Manassé, se rassemblèrent et poursuivirent les Madianites = faites semblant de poursuivre les Madianites.

Gédéon envoya des messagers dans toute la région montagneuse d'Ephraïm pour dire = mettez votre mains comme un mégaphone sur votre bouche : "Descendez à la rencontre des Madianites et coupez-leur le passage de l'eau jusqu'à Beth-Bara, tout le long du Jourdain" = faites comme une ligne de barrage avec tous les enfants. Ils capturèrent deux chefs de Madian appelés Oreb et Zeeb. Ils tuèrent Oreb au rocher d'Oreb, et Zeeb au pressoir de Zeeb = faites semblant de leur trancher la gorge. 

Dieu a fait remporter la victoire à Gédéon et ses 300 hommes qui étaient avec lui, face aux innombrables Madianites.

Enfants de 9 à 12 ans

Préparation du moniteur
  • Imprimez des photocopies pour les enfants 
  • Préparez des décors et accessoires pour vivre l'histoire
Mot du moniteur

Vous allez jouer l'histoire de Gédéon !

Explication

Les enfants choisissent un personnage et mettent un costume qui leur correspond.

Scène 1

Personnages 

  • Narrateur
  • Madianite 1
  • Madianite 2
  • Gédeon
  • Ange
  • Dieu

Accessoires 

  • Masques noirs,
  • Produit alimentaire (Madianites) 
  • Cactus
  • Laine
  • Bassine
  • Eau

Narrateur : Notre histoire s'ouvre sur une vue panoramique des terres d'Israël. Les gens vivent dans les montagnes et se cachaient dans des grottes. Ils ont peur des Madianites, car ce sont des pillards. Ils viennent sur des chameaux des déserts, à l'est d'Israël.
Les Israélites survivent à peine parce que la nourriture est rare et tout ce qu'ils plantent pour eux-mêmes sont trouvés par les Madianites et sont pris juste quand c'est mûr. Les Madianites pillent les récoltes, mangent les moutons et campent à proximité juste assez longtemps pour prendre la récolte des céréales. Ils font ça depuis sept ans !

Les israélites crient au Seigneur ! c'est trop de misère ! Trop de destruction ! Trop de souffrance !

Histoire 

(Les Madianites peuvent porter des masques noirs avec de la nourriture à la main (maïs, blé)).

Madianite 1 : Hum ! Je sens la nourriture… Je sens de la bonne nourriture qui pousse ici.

Madianite 2 : Ces Israélites sont de bons fermiers. Je n'ai jamais vu de choses aussi savoureuses. Du maïs délicieux. J'aime cela. Allons en chercher plus !

Madianite 1 : Et allons bousculer leurs moutons et leurs vaches.

Madianite 2 : Excellente idée ! Nous allons en prendre et manger leur nourriture.

Narrateur : Les choses vont mal pour les Israélites. Ils ont besoin d'aide. Les Madianites pillent leur terre. Ils ont appelé le Seigneur à l'aide. Un ange du Seigneur est apparu.

Gédeon se cache derrière un cactus. L’ange lui apparaît.

Ange : Gédéon, vaillant héro ! Le Seigneur est avec toi. Va sauver Israël.

Gédéon : Vaillant quoi ? Mais ce n'est pas possible, le Seigneur nous a abandonnés !

Ange : Le Seigneur est toujours avec toi. Faut simplement lui faire confiance. Tu es fort. Maintenant, va sauver Israël des ennemis de Madian. Le Seigneur t’envoie.

Gédéon : Moi ? Hé, tu penses que je peux sauver Israël ? Mais non, en aucune façon. Comment puis-je sauver Israël ? Je ne suis qu'un éleveur de bêtes. Je suis pauvre. Ma famille est la plus petite de sa tribu.

Ange : Moïse avait aussi des doutes. Il n'a pas abandonné. Avec l'aide du Seigneur, tu sais ce qu'il a fait. Le Seigneur sera aussi avec toi, Gédéon.

Gédéon : Je ne peux pas croire cela ! J’ai besoin d'un signe. Moïse a vu un buisson ardent. Que dirais-tu d'un cactus fumant ? (Montrer un cactus). Attends, je sais.
Pourrais-tu, demain matin, pouvoir tremper de rosée ce morceau de laine, et que tout ce qui l'entourera restera sec ?

Narrateur : Le lendemain matin, Gédéon a trouvé la toison de laine imbibée de rosée et en a même pressée l'eau dans un bol.

(Demandez à 2 enfants de faire une démonstration avec de la laine et de l'eau).

Gédéon : Waou ! Très cool. Encore une demande, s'il te plaît. J’ai besoin de plus de conviction de ta puissance. Cette fois, pourrais-tu mouiller complètement le sol avec de la rosée, mais que la laine reste sèche ?

Narrateur : Le lendemain matin, seule la laine fut sèche. Le sol, tout autour était couvert de rosée. Gédéon était maintenant convaincu par les signes puissants de Dieu. Il savait que le Seigneur était avec lui.

Discussion possible :

L'enseignant peut choisir de faire une pause et de poser quelques questions.

Comment savez-vous que vous pouvez faire confiance à Dieu ?

Quels signes voyez-vous ?

Avez-vous déjà douté que quelque chose que vous saviez était vrai ?

 

Scène 2

Personnages

  • Narrateur
  • Dieu
  • Gédéon
  • Purah
  • Les Madianites

Accessoires  

  • Affiches de Mathieu
  • Bols d'eau
  • Trompettes simples (rouleau)
  • Pot avec une lampe de poche à l'intérieur 

Narrateur : Un détachement d’hommes à cheval s'est rassemblé pour combattre les Madianites, mais avant qu'ils ne puissent sortir, le Seigneur a parlé.

Dieu : Gédéon ! Tu as trop d’hommes dans ta troupe. Si autant d'hommes montent contre les Madianites, ils se vanteront d'avoir tout fait par eux-mêmes. Je veux qu'Israël sache que je suis le maître.

Narrateur : Le Seigneur a donc dit à Gédéon de prendre les 32 000 hommes et d’en soustraire 10 000. Cela faisait alors 22 000 hommes guerriers

(avoir une sorte d'affiche flip pour montrer ces chiffres)

Dieu : C’est encore trop de guerriers, Gédéon. Rappelle-toi ce que j'ai dit. "N'aie pas peur. Je suis avec toi. Ne tremble pas de peur. Je suis ton Dieu. Je te rendrai fort.

Gédéon : Mais Seigneur, je ne comprends pas! Pas de grande troupe ? Mais l‘ennemi a beaucoup d’hommes dans son armée ! Comment un tas de bons guerriers pourraient-ils se tromper ? Nous chasserons en ton nom ces voleurs de nos terres !

Purah (serviteur) : Ouaip ! Je suis d'accord. Plus c'est gros, mieux c'est. Commençons maintenant !

Dieu : Gédéon ! Emmène ta troupe jusqu'au point d'eau. Regarde comment ils boivent. Certains hommes boiront comme des chiens, le visage dans l'eau (ils lapent l’eau). D'autres s'agenouilleront et feront couler de l'eau jusqu'à leur bouche. Je veux garder uniquement les hommes qui font couler l’eau à leur bouche. Les autres, renvoie-les à la maison.

(Ayez plusieurs récipients remplis d'eau. Demandez à quelques enfants de montrer les 2 façons de boire de l'eau).

Narrateur : Le Seigneur a dit d'envoyer les hommes qui buvaient comme des chiens à la maison. Voyons combien il reste d’hommes : 22 000 - 21 700 = 300 hommes. Ça ne fait pas beaucoup ! Cette nuit-là, Gédéon a préparé les 300 hommes à affronter les Madianites. Il a donné à chaque guerrier une trompette et un pot vide avec une torche.

Purah (le serviteur) : Whoa. Notre troupe porte des trompettes et des torches ? Et certaines armes ?

Gédeon : Nous n'avons pas besoin d'armes. Le Seigneur est avec nous !

Purah : J'ai vu les bandits Madianites. Et franchement, vous avez besoin de plus de mecs dans la troupe et vous avez besoin de vraies armes.

Gédeon : Non Purah. Chut ! Ecoutez tout le monde ! Regardez-moi ! Faites ce que je fais ! Sonnez de vos trompettes, cassez vos bocaux et soulevez vos torches. Criez : Yee Paw ! Pour le Seigneur et pour Gédéon !

Tout le monde : Yee Paw ! Pour le Seigneur et pour Gédéon ! Pour le Seigneur et pour Gédéon !

Narrateur : Les 300 hommes ont fait sonner 300 trompettes et brisé 300 bocaux. Quel fracassement ! Les Madianites criaient de peur. Ils se sont enfuis. La troupe de détachement de Gédéon les a chassés du pays. Ils ont fait confiance au Seigneur. Les bons ont gagné. Il y a eu la paix et la justice pour tous.

Discussion

Parlez de confiance, de leadership, de doutes, de signes de Dieu

Réfléchissez au verset d'Ésaïe 42:10 «N'ayez pas peur. Je suis avec toi. Ne tremblez pas de peur. Je suis ton Dieu. Je te rendrai fort. "

Matériel
Valeur de foi (objectif)
A choisir en cliquant sur imprimer
Prière créative
A choisir en cliquant sur imprimer
Jeux du verset biblique
A choisir en cliquant sur imprimer
Dernière modification : 23.04.2020 @20:04
Top