L'atelier (la leçon)

Résumé de l'activité
Les enfants joueront l'histoire
Déroulement de la leçon

1 Bienvenue

2 Jeu du verset biblique

3 Histoire

4 Questions

5 Partage et prière

6 L'atelier

7 Rangement avec les enfants

Explication de l'atelier

Enfants de 6 à 8 ans

Préparation du moniteur
  • Demandez à une autre personne que vous, de lire le texte, sauf ce qui est en caractère gras.
Mot du moniteur

Vous allez vivre ce que tous les personnages ont vécu dans l’histoire !

Explication

Optionnel
Au préalable, vous pouvez faire des exercices d’échauffement avec les enfants, sur les émotions et gestes : Tu te mets face au mur et lorsque je te dis : « Un deux, trois : tu es en colère, tu te retournes et tu montres que tu es en colère. Puis, tu te retournes face au mur et je te redis une autre émotion etc. ».

Liste des émotions et autres 
Tu as peur, tu es malade, tu es fatigué, tu es triste, tu as mal, tu réfléchis, tu es content, tu es déçu, tu es surpris etc.

Positionnement
Les enfants sont debout en cercle et vous en faites partie.

Consignes aux enfants

  • Etends tes bras à l’horizontale, sur les deux côtés, tu ne dois pas toucher tes voisins
  • Recule-toi un peu si nécessaire
  • Baisse les bras
  • Mime tous les gestes des personnages que je vais faire, pendant l’histoire
  • Silence
  • On commence

Histoire 

Achab rapporta à Jézabel tout ce qu’avait fait Elie = mains sur les hanches l'air très fâché et la manière dont il avait tué par l’épée tous les prophètes.

Jézabel envoya alors un messager à Elie = faire un demi-tour de cercle par la droite pour lui dire : « Que les dieux me traitent avec la plus grande sévérité, si demain, à la même heure, je ne te fais pas ce que tu leur as fait ! = faites le signe de couper la tête.

Voyant cela = paumes sur les joues l'air effrayé, Elie se leva et partit pour sauver sa vie = faites deux tours de cercle sur la gauche en courant. Il arriva à Beer-Shéba, une ville qui appartient à Juda, et il y laissa son serviteur = l'index montre par terre.

Elie marcha toute une journée dans le désert = faites 3 tours de cercles en marchant vite, puis il s’assit sous un genêt = asseyez-vous et demanda la mort en disant : « C’est assez ! Maintenant, Eternel, prends-moi la vie, car je ne suis pas meilleur que mes ancêtres. » = mettre la tête sur les genoux. Faites semblant de pleurer.

Il se coucha et s’endormit sous un genêt = couchez-vous et faites semblant de dormir en ronflant.

Et voici qu’un ange le toucha et lui dit : « Lève-toi et mange. » 

Elie se mit assis = mettez-vous assis regarda et il vit à son chevet un gâteau cuit sur des pierres chauffées ainsi qu’une cruche d’eau. Il mangea = faites semblant de manger et but = faites semblant de boire, puis se recoucha = couchez-vous et faites semblant de dormir en ronflant.

L’ange de l’Eternel vint une deuxième fois, le toucha et dit : « Lève-toi et mange, car le chemin est trop long pour toi. »

Il se leva = levez-vous, mangea et but = faites semblant de boire et de manger. Puis, avec la force que lui donna cette nourriture, il marcha 40 jours et 40 nuits jusqu’à la montagne de Dieu, jusqu’à Horeb = faites 4 tours de cercle en marchant par la droite.

Là, il entra dans la grotte et y passa la nuit = faites semblant de dormir.

Or, la parole de l’Eternel lui fut adressée : « Que fais-tu ici, Elie ? »

Il répondit : « J’ai déployé tout mon zèle pour l’Eternel, le Dieu de l’univers = main sur le coeur. En effet, les Israélites ont abandonné ton alliance, ils ont démoli tes autels et ont tué tes prophètes par l’épée = faites semblant de tuer par l'épée. Je suis resté, moi seul, et ils cherchent à m’enlever la vie. » = croisez vos bras sur vous en signe de replis.

L’Eternel dit : « Sors et tiens-toi sur la montagne devant l’Eternel, et l’Eternel va passer ! » Elie sort = Faites deux pas en avant.

Il y eut un vent fort et violent qui déchirait les montagnes et brisait les rochers = imitez le vent et faites Elie qui est balloté par le vent ; l’Eternel n’était pas dans le vent = tête qui dit non.

Après le vent, il y eut un tremblement de terre = Elie qui recule de 2 pas et tremble ; l’Eternel n’était pas dans le tremblement de terre = tête qui dit non.

Après le tremblement de terre, il y eut un feu = faites Elie qui recule de 3 pas et mettez vos mains devant votre visage ; l’Eternel n’était pas dans le feu = tête qui dit non.

Après le feu, il y eut un vent léger, un murmure doux et léger = faites le bruit d'un vent doux.

Quand il l’entendit, Elie s’enveloppa le visage de son manteau = faites la même chose qu'Elie, sortit et se tint à l’entrée de la grotte = faites 3 pas en avant.

Et voici qu’une voix lui fit entendre ces paroles : « Que fais-tu ici, Elie ? » = mains sur les hanches.

Il répondit : « J’ai déployé tout mon zèle pour l’Eternel, le Dieu de l’univers = main sur le coeur. En effet, les Israélites ont abandonné ton alliance, ils ont démoli tes autels et ont tué tes prophètes par l’épée. = faites semblant de tuer par l'épée. Je suis resté, moi seul, et ils cherchent à m’enlever la vie. » = croisez vous bras sur vous en signe de replis.

L’Eternel lui dit : « Vas-y, poursuis ton chemin dans le désert jusqu’à Damas. Une fois arrivé là-bas, tu consacreras par onction Hazaël comme roi de Syrie = faites semblant de verser de l'huile d'onction sur votre tête. Tu consacreras aussi par onction Jéhu, le petit-fils de Nimshi, comme roi d’Israël et tu consacreras par onction Elisée, le fils de Shaphath, d’Abel-Mehola, comme prophète à ta place = faites semblant de verser de l'huile d'onction sur votre tête. Je vais laisser en Israël 7000 hommes. Ce sont tous ceux qui n’ont pas plié les genoux devant Baal = index qui dit non et dont la bouche ne l’a pas embrassé. »

Elie partit le coeur joyeux = faites un tour de cercle par la gauche. 

Enfants de 8 à 12 ans

Préparation du moniteur
  • Imprimez le scénario pour celui qui va lire le texte
  • Préparez des objets qui imitent les différents bruits qu'Elie va rencontrer
Mot du moniteur

Vous allez jouer l'histoire d'Elie !

Explication

Les enfants choisissent leur personnage ou des bruitages à faire

Le moniteur ou un enfant va lire le texte avec du ton, en laissant du temps aux marionnettes pour jouer leur rôle

Personnages

  • Narrateur
  • Jézabel
  • Le messager
  • Elie et son serviteur
  • Dieu
  • Le tremblement de terre
  • Le feu (éclair et tonnerre)
  • La tornade (ou vent impétueux)
  • La brise légère

Script (texte original remanié)

Narrateur : Achab rapporta à Jézabel tout ce qu’avait fait Elie et la manière dont il avait tué par l’épée tous les prophètes.

Achab : Tu te rends compte Jézabel, Elie a tué tous nos prophètes de Baal ! Non mais quel horreur !

Jézabel : Eh bien ! puisque c'est comme ça, il mérite la mort lui aussi !

Narrateur : Jézabel envoya alors un messager à Elie.

Le messager arrive devant Elie et son serviteur : Que les dieux me traitent avec la plus grande sévérité, si demain, à la même heure, je ne te fais pas ce que tu leur as fait !

Narrateur : Voyant cela, Elie se leva et partit pour sauver sa vie. Elie disparaît de la scène. Il arriva à Beer-Shéba, une ville qui appartient à Juda et il y laissa son serviteur.

Elie : Parle à son serviteur : Reste ici. Il montre un endroit en dehors de la scène. Le serviteur y va et disparaît.

Narrateur : Elie marche toute une journée dans le désert, puis il s’assit sous un genêt.

Elie : Je veux mourir ici ! C'en est assez ! Maintenant, Eternel, prends-moi la vie, car je ne suis pas meilleur que mes ancêtres.

Narrateur : Il se coucha et s’endormit sous un genêt Ronnnn Pichhhh (il ronfle). 
Et voici qu’un ange pose un gâteau et une cruche d'eau et le toucha.

L'ange : Lève-toi et mange. L'ange disparaît.

Narrateur : Elie regarda et il vit à son chevet un gâteau cuit sur des pierres chauffées ainsi qu’une cruche d’eau.
Il mangea et but, puis se recoucha.

L’ange de l’Eternel vint une deuxième fois, le toucha.

L'ange : Lève-toi et mange, car le chemin est trop long pour toi.

Narrateur : Il se leva, mangea et but. Puis, avec la force que lui donna cette nourriture.
Il marcha 40 jours et 40 nuits jusqu’à la montagne de Dieu, jusqu’à Horeb.

Elie : Rien ne va ! Je suis tellement en colère ! Je vais m'asseoir dans cette grotte.

Là, il entra dans la grotte et y passa la nuit.

Dieu : Que fais-tu ici, Elie ?

Elie : Les Israélites ont abandonné ton alliance, ils ont démoli tes autels et ont tué tes prophètes par l’épée. Je suis resté, moi seul, et ils cherchent à m’enlever la vie Mon Dieu, je suis fâché, déçu de ce travail pour toi. Même si je le fais bien, les gens veulent me tuer ! C'est ma récompense pour avoir fait ce que tu m'as dit de faire. Maintenant, je reçois des menaces de mort ! Et pas seulement des paysans en colère, que Dieu les bénisse, mais la reine ! Et le reste des gens s'en moquent. Ils ne m'écoutent pas. C'est tellement inutile ce que je fais !

Dieu : Sors et tiens-toi sur la montagne devant l’Eternel, et l’Eternel va passer !

Elie écoute, regarde

Bruit de vent : fffffffffffffvvvvvvv

Il rentre dans la grotte

Elie : Oh ! La ! La ! Quelle horreur ! C'est un vent très fort ! C'est un ouragan ! Ahhh !

Narrateur : L’Eternel n’était pas dans le vent.

Puis, Il y eut un tremblement de terre. Secouer violemment Elie (Martelez doucement votre propre poitrine en parlant).

Elie : Pour ourquoi quoi la terreeeee tremmmmble-t-elle ? Ahhhh ! Le monde se se se ter ter mine ne-t-il il il ? Pourrrrrrais-je être rerere si si si chan ceux ceux ?

Narrateur : L’Eternel n’était pas dans le tremblement de terre.

La terre cesse de trembler.

Le tonnerre : Faites un bruit de tonnerre. crrrr, boum, crrrr boum, crrr boum !...

Elie : Il recule un peu, il a peur ! Whoa ! Le ciel est en feu !

Narrateur : L’Eternel n’était pas dans le feu des éclairs.

Narrateur : Après le feu, il y eut une brise légère, un murmure doux et léger.

Brise légère : vvvvvvvv

Quand il l’entendit, Elie s’enveloppa le visage de son manteau, sortit et se tint à l’entrée de la grotte.

Dieu : Que fais-tu ici, Elie ?

Il reste immobile.

Elie : J’ai déployé tout mon zèle pour l’Eternel, le Dieu de l’univers. En effet, les Israélites ont abandonné ton alliance, ils ont démoli tes autels et ont tué tes prophètes par l’épée. Je suis resté, moi seul, et ils cherchent à m’enlever la vie.

Dieu : Vas-y, poursuis ton chemin dans le désert jusqu’à Damas. Une fois arrivé là-bas, tu consacreras par onction Hazaël comme roi de Syrie. Tu consacreras aussi par onction Jéhu, le petit-fils de Nimshi, comme roi d’Israël et tu consacreras par onction Elisée, le fils de Shaphath, d’Abel-Mehola, comme prophète à ta place. Celui qui échappera à l’épée de Hazaël, Jéhu le fera mourir, et celui qui échappera à l’épée de Jéhu, Elisée le fera mourir. Mais je vais laisser en Israël 7000 hommes. Ce sont tous ceux qui n’ont pas plié les genoux devant Baal et dont la bouche ne l’a pas embrassé.

Elie réfléchit

Elie : Ok, je vais rentrer chez moi et oindre les rois d'Aram et d'Israël. Et je vais oindre Elisée comme mon élève. Je ne suis toujours pas content des Israélites, mais je suis reconnaissant de pouvoir avoir autre chose à faire que de fuir.

Elie : Je me sens en paix, assez étrangement. Je peux dire que Dieu est présent. Oui, Il a toujours été présent avec moi. Je me sens reconnaissant et je rends grâce pour cette journée, même si j'ai été bouleversé. Je rends grâce à Dieu pour cette vie que je vis. Je rends grâce que même si le peuple d'Israël ne m'écoute pas, je peux toujours écouter Dieu. Je peux dire que si je reste immobile maintenant et que je me tais, je recevrai les pensées de Dieu.

Narrateur : Elie partit de là faire ce que Dieu lui avait demandé.

Matériel
  • Personnages
  • Narrateur
  • Jézabel
  • Le messager
  • Elie et son serviteur
  • Dieu
  • Le tremblement de terre
  • Le feu (éclair et tonnerre)
  • La tornade (ou vent impétueux)
  • La brise légère
Valeur de foi (objectif)
A choisir en cliquant sur imprimer
Prière créative
A choisir en cliquant sur imprimer
Jeux du verset biblique
A choisir en cliquant sur imprimer
Dernière modification : 31.01.2021 @21:01
Top