L'histoire

Le Voyage d'Abram

Description

Abram quitte son pays

Référence de l'histoire

Verset biblique

Celui qui a confiance dans son propre coeur est un insensé, mais celui qui marche dans la voie de Dieu sera sauvé.

Objectifs (Valeurs de foi)

1
Nous n'avons pas à avoir peur, Dieu veut me bénir dans les plans qu'il a prévus pour moi, nous voulons le suivre
Montrez dans l'histoire
L'importance qu'Abram met à suivre la voie de Dieu et qui a pour conséquence d'être béni (il a un grand cheptel, sera le père d'une multitude)
Valeur pour moi aujourd'hui
J'ai plus d'intérêt de suivre ce que Dieu veut (il me donne sa présence, son aide etc.), plutôt que mes idées qui sont souvent égoïstes et m'amènent à me servir moi
2
Nous répondons aux bénédictions de Dieu, en l'adorant de tout notre coeur
Montrez dans l'histoire
L'importance qu'Abram met a adorer Dieu de tout son coeur, pour lui avoir donné une promesse sur son avenir
Valeur pour moi aujourd'hui
Je veux avoir un coeur d'adorateur pour Dieu tous les jours, et le remercier pour sa présence et les perspectives d'avenir et de salut pour moi. Comment être un adorateur ?
3
Notre chemin sera parsemé de difficultés, mais Dieu sera notre guide
Montrez dans l'histoire
L'importance que met Abram à suivre ce que Dieu lui dit et de partir dans un lieu inconnu, de quitter son pays. Il sait que Dieu sera son guide
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu est mon guide. Il me promet sa présence au quotidien dans ma vie de tous les jours. Est-ce que je me confie en Lui ?
4
Comme Abram, nous plaçons notre confiance totale en Dieu pour notre présent et notre avenir
Montrez dans l'histoire
L'importance que met Abram dans sa confiance totale en Dieu et sur ce qu'Il dit de son avenir. Il obéit
Valeur pour moi aujourd'hui
Je veux mettre ma confiance en Dieu seul, ainsi que pour mon avenir. Je lui remets mes peurs
5
Dieu nous parle. Nous voulons l'écouter attentivement et faire Sa volonté
Montrez dans l'histoire
L'importance que met Abram à l'écoute de Dieu, le prendre au sérieux et de faire sa volonté
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu me parle. Je veux l'écouter attentivement et faire sa volonté
6
Dieu nous appelle à le suivre, faire des pas de foi, qui engendrent une bénédiction
Montrez dans l'histoire
L'importance que met Abram a faire des pas de foi en le suivant et cela engendre une bénédiction
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu m'appelle à le suivre, faire des pas de foi, qui engendrent des bénédictions (amour de Dieu, aide, encouragement, paix, épanouissement etc.)
7
Suivre Dieu, c'est renoncer à nos ambitions, pour les siennes
Montrez dans l'histoire
L'importance que met Abram a renoncer à adorer ses dieux et choisi de partir, comme Dieu le veut
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu veut que je renonce à mes ambitions, mes idoles (qui prennent la place de Dieu) pour les siennes, il a un plan pour moi

Questions

L'histoire se trouve dans l'ancien ou le nouveau testament ? Dans l'ancien testament
Dans quel livre se trouve l'histoire ? La Genèse
A quel âge Abram est parti en voyage ? A 80 ans
Pourquoi Abram est parti de chez lui ? Parce que Dieu lui a demandé au travers d'une vision
Avec qui est parti Abram ? Sa femme Saraï, sa servante, ses serviteurs, ses bergers et leur famille et Loth son neveu
Abram a t-il des enfants ? Non
Comment Abram et sa famille ont voyagé ? A pieds, en chameaux et ânes probablement
Quel voyage a fait Abram ? De la Mésopothamie à l'Egypte
Quelle promesse Dieu a t- il faite à Abram ? D'être le père d'une multitude
Quelle terre Dieu promet de donner à Abram et à ses descendants ? Canaan
Dans quel pays se trouve la terre de Canaan aujourd'hui ? Israël
Est-ce que Dieu a réalisé la promesse faite à Abram ? Oui, nous sommes la postérité d'Abraham

Abraham et Sarah

Résumé

Abram quitte Ur en Mésopotamie (Iraq actuel) avec Saraï et Loth, son neveu. Ils s'installent à Charan.
À l’âge de 75 ans, sur ordre de Dieu, Abram quitte Chran avec Saraï, Loth, ses bergers et ses troupeaux, et va dans le pays de Canaan, à Sichem, puis aux chênes de Mamré où Dieu lui promet de donner ce pays à sa descendance. Abram y construit un autel, construit un autre autel entreBethel et Aï où il fait une invocation, puis atteint le Néguev d’où une famine le chasse vers l’Egypte.

Sur la route, Abram demande à Saraï de déclarer aux égyptiens qu'elle est sa sœur, car il pense être tué s'il se présente comme mari d'une si belle femme, tandis qu'avoir une belle sœur lui vaudra d'être bien traité. À leur arrivée, le Pharaon s'attribue Saraï pour femme, et Abram reçoit de nombreux cadeaux. Mais Dieu inflige de grands maux au Pharaon, qui après avoir reproché son mensonge à Abram, les congédie.

Abram passe par le Néguevpour refaire une invocation à l'autel qu'il avait construit entre Béthel et Aï. Abram et Loth sont devenus si riches en troupeaux que le pays ne subvient plus à l'ensemble de leurs besoins. Une querelle éclate entre leurs bergers, et Abram recommande à Loth de se séparer de lui pour préserver leur fraternité. Loth s’installe à Sodome ; Dieu redit à Abram qu'il lui donne le pays de Canaan et l'incite à le parcourir, puis Abram s'établit au chêne de Mamré, près d'Hébron, et y construit un autel.

Un jour, Abram apprend la capture de Loth lors d'un sac de Sodome mené par Kedolaomer, roi 'Elam et maître de cette ville qui se rebellait. Abram poursuit les ravisseurs avec 318 vassaux, les assaille de nuit à Dan, les bat et les poursuit jusque vers Damas, d'où il ramène Loth parmi d'autres prisonniers, et les biens confisqués lors du sac. À son retour, Abram est béni par Melchisedech, prêtre de Dieu et roi de Salem, et lui donne la Dîme de tout ce qu'il a. Puis le roi de Sodome lui dit de conserver les biens récupérés, ce qu'il refuse personnellement, laissant les vassaux qui l'ont accompagné prendre leur part.

Après ces évènements, Dieu s'adresse à Abram par une vision et conclut avec lui une alliance. Abram se plaint de ne pas avoir d'enfant, d'avoir pour seul héritier son serviteur Eliézer de Damas, et Dieu lui promet une pléiade de descendants. Lorsqu'Abram lui demande comment il saura que le pays de Canaan lui appartient, Dieu lui donne une liste d'animaux à lui procurer. Abram les coupe en deux, sauf les oiseaux, puis chasse des rapaces qui fondent sur les cadavres. Dieu ajoute alors que ses descendants seront pendant 400 ans esclaves d'un autre pays, dont ils sortiront avec de grands biens pour revenir dans le pays de Canaan qu'il leur a donné, et qui s'étend du Nil à l’Euphrate. À Abram, Dieu prédit une heureuse vieillesse.

Abram accepte la proposition de Saraï qui, pour avoir un fils, lui donne sa servante égyptienne Agra comme femme. Tombée enceinte, Agar méprise Saraï, qui s'en plaint à Abram. Comme il répond qu'elle peut faire d'Agar ce qu'elle veut, elle la maltraite et provoque sa fuite. Après avoir vu un ange, Agar revient et donne naissance à Ismaël.

L'alliance d'Abraham

Treize ans après, Abram a 99 ans, Dieu apparaît et lui propose à nouveau une alliance.
Il le nomme Abraham, car il lui promet de nombreux descendants parmi lesquels des rois qui régneront sur le pays de Canaan. En échange, Abraham et ses descendants devront le reconnaître comme leur Dieu, et pratiquer la circoncision à l'âge de huit jours de tous leurs mâles, esclaves étrangers compris.
Dieu change le nom de Saraï en Sarah et promet qu'elle enfantera dans un an Isaac, par lequel passera l'alliance, puis s'éloigne après avoir prédit d'Ismaël qu'il engendrera douze princes et une grande nation. Le jour même, Abraham circoncit tous ses mâles, dont lui-même, Ismaël et ses esclaves.
Dieu réapparaît pendant la visite de trois hommes passant près des  chênes de Mamré à qui Abraham offre l'hospitalité. Il réitère l'annonciation de la grossesse de Sarah, qui en rit à cause de son âge, ce que Dieu reproche à Abraham. Puis les hommes partent pour Sodome et Gomorrhe.

Sépulture de Sarah et mariage d'Isaac

Sarah meurt à Hébron, et Abraham la pleure à ses funérailles. Il demande aux fils de Het, aussi appelés Hittites, propriétaires du lieu, un tombeau à Hébron pour y enterrer Sarah. Ils lui proposent de choisir parmi tous leurs tombeaux celui qu'il préfère, car ils craignent d'offenser Dieu en lui refusant quelque chose. Abraham choisit la grotte de Makpéla, près de Mambré. Son propriétaire, Éphron, veut la lui donner avec le champ qui l'entoure, mais Abraham tient à payer le champ. Éphron estime la terre à 400 sicles27 d’argent, qu'Abraham paye28 « au cours du marchand »29. Puis Abraham enterre Sarah.
Un jour, Abraham, vieilli, demande à son plus ancien serviteur de ramener de son pays une femme de sa famille pour Isaac. Le serviteur part pour Aram. Là, le soir venu, il fait s'accroupir les chameaux près du puits et voit Rébecca, petite-nièce d'Abraham, charmante et vierge, y remplir sa cruche. Elle accepte de lui donner à boire, remplit spontanément l'abreuvoir pour désaltérer ses chameaux et lui propose l'hospitalité. Le serviteur dévoile alors l'identité de son maître. Chez eux, Laban, frère de Rébecca, et son père Betouel, acceptent qu'elle devienne femme d'Isaac. Le serviteur d'Abraham leur offre de nombreux présents, et part le lendemain avec Rébecca. Dès leur retour, Isaac aime et épouse Rébecca.
Puis Abraham épouse Ketourah qui lui donne six fils : Zimran, Jokschan, Medan, Madian, Jischbak et Schuach. Abraham leur fait des dons et les envoie vers l'est, loin de son fils Isaac. Il meurt heureux à 175 ans. Isaac et Ismaël l'enterrent dans la grotte de Makpéla, à côté de Sarah.

Abram et Saraï  ou  Abraham et Sarah ?

Abram = père élevé
Abraham = père des nations
Saraï = ma princesse, ma Dame
Sarah = princesse d’une multitude

On peut comprendre sans difficulté que le changement de prénom dicté par Dieu au chapitre 17 est lié à la promesse d’une descendance nombreuse.

Le rôle de la foi

…dans la vie d’Abraham est évident. Une fois la promesse exprimée, encore faut-il y croire et tenir ferme !
Genèse 15 :6 : « Abram eut confiance en l'Éternel, qui le lui imputa à justice. »
Hébreux 11 :8-12 : « C'est par la foi qu'Abraham, lors de sa vocation, obéit et partit pour un lieu qu'il devait recevoir en héritage, et qu'il partit sans savoir où il allait. C'est par la foi qu'il vint s'établir dans la terre promise comme dans une terre étrangère, habitant sous des tentes, ainsi qu'Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse. Car il attendait la cité qui a de solides fondements, celle dont Dieu est l'architecte et le constructeur. C'est par la foi que Sara elle-même, malgré son âge avancé, fut rendue capable d'avoir une postérité, parce qu'elle crut à la fidélité de celui qui avait fait la promesse. C'est pourquoi d'un seul homme, déjà usé de corps, naquit une postérité nombreuse comme les étoiles du ciel, comme le sable qui est sur le bord de la mer et qu'on ne peut compter. »

JF Bussy

Top