L'atelier (la leçon)

Résumé de l'activité

Les enfants joueront l'histoire avec des costumes

Déroulement de la leçon

1 Bienvenue

2 Jeu du verset biblique

3 Histoire

4 Questions

5 Partage et prière

6 L'atelier

7 Rangement avec les enfants

Explication de l'atelier

Enfant de 6 à 8 ans

Préparation du moniteur

Demandez à une autre personne que vous, de lire le texte, sauf ce qui est en caractère gras.

Mot du moniteur

Vous allez vivre ce que tous les personnages ont vécu dans l’histoire !

Explication

Optionnel
Au préalable, vous pouvez faire des exercices d’échauffement avec les enfants, sur les émotions et gestes : Tu te mets face au mur et lorsque je te dis : « Un deux, trois : tu es en colère, tu te retournes et tu montres que tu es en colère. Puis, tu te retournes face au mur et je te redis une autre émotion etc. ».

Liste des émotions et autres  
Tu as peur, tu es malade, tu es fatigué, tu es triste, tu as mal, tu réfléchis, tu es content, tu es déçu, tu es surpris etc.

Positionnement
Les enfants sont debout en cercle et vous en faites partie.

Consignes aux enfants

  • Etends tes bras à l’horizontale, sur les deux côtés, tu ne dois pas toucher tes voisins
  • Recule-toi un peu si nécessaire
  • Baisse les bras
  • Mime tous les gestes des personnages que je vais faire, pendant l’histoire
  • Silence

On commence

Histoire

Après sa résurection, alors que Jésus se trouvait en compagnie de ses disciples, il leur recommanda de ne pas s'éloigner de Jérusalem = doigt qui dit non, mais d'attendre ce que le Père avait promis, "dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit" = mains devant soit qui imite la pluie qui descend du ciel. Vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous = bras qui s'écartent vers l'extérieur, et vous serez mes témoins = index sur le coeur à Jérusalem = index qui montre par terre, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu'aux extrémités de la terre" = montrez une grande étendue devant soi avec les bras.

Après avoir dit cela, il s'éleva dans les airs = mains par terre qui s'élèvent jusqu'au ciel pendant qu'ils le regardaient et une nuée le cacha à leurs yeux. Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu'il s'en allait = mains sur le front et regardez vers le ciel, deux hommes habillés de blanc leur apparurent et dirent : "Hommes de Galilée = mains sur les hanches pourquoi restez-vous à regarder le ciel ? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel du milieu de vous = index qui montre le ciel reviendra de la même manière que vous l'avez vu aller au ciel" = index qui montre par terre et tête qui dit oui.

Alors ils retournèrent à Jérusalem = tournez-vous à droite et faites un tour de cercle en marchant, de la colline appelée mont des Oliviers qui est près de Jérusalem, à la distance d'un kilomètre environ. Quand ils furent arrivés, ils montèrent à l'étage dans la pièce où ils se tenaient d'ordinaire = faites semblant de monter des escaleirs sur palce; il y avait là = compter avec les doigts les 12 disciples en entendant leur prénom : Pierre, Jean, Jacques, André, Philippe, Thomas, Barthélémy, Matthieu, Jacques, fils d'Alphée, Simon le zélote et Jude, fils de Jacques. Tous persévéraient d'un commun accord dans la prière = mettez vos mains jointes avec les femmes, avec Marie la mère de Jésus et avec les frères de Jésus.

A cette époque-là, le nombre des personnes réunies était d'environ 120. = comptez en dizaine (10, 20, 30 etc. jusqu'à 120).
Pierre dit : Il faut donc choisir un homme = montrez le pouce à la place de Juda qui est mort, parmi ceux qui nous ont accompagnés tout le temps où le Seigneur Jésus a vécu avec nous. Ils en présentèrent deux : montrez à droite avec le bras : Joseph appelé Barsabbas surnommé Justus et = montrez à gauche avec l'autre bras : Matthias. Puis ils firent cette prière = joignez-vos mains comme une prière : "Seigneur, toi qui connais le coeur de tous, désigne lequel de ces deux hommes tu as choisi pour prendre part à ce ministère et à cette charge d'apôtre que Judas a abandonnés pour aller à la place qui est la sienne". Ils tirèrent au sort = faites semblant de jeter des dés par terre et le sort tomba sur Matthias, qui fut associé aux onze apôtres.

Quand le jour de la Pentecôte arriva, ils étaient tous ensemble assit par terre = asseyez-vous.

Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent violent = imitez un vent violent qui remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues qui semblaient de feu leur apparurent séparées les unes des autres et elles se posèrent sur chacun d'eux = faites le feu qui descend sur les disciples. Ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d'autres langues, comme l'Esprit leur donnait de s'exprimer = parlez dans une langues étrangère.

Or il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux venus de toutes les nations. A ce bruit, ils accoururent en foule = tournez vous à gauche et faites un tour de cercle en courant, et ils furent stupéfaits = prenez un air étonné parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue. Ils se disaient les uns aux autres = Mains sur les hanches l'air étonné : "Ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous galiléens ? Comment se fait-il donc que nous les entendions chacun dans notre propre langue, notre langue maternelle ? Parthes, Mèdes, Elamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée, de la Cappadoce, du Pont, de l'Asie, de la Phrygie, de la Pamphylie, de l'Egypte, du territoire de la Libye voisine de Cyrène et résidents venus de Rome, Juifs de naissance ou par conversion, Crétois et Arabes, nous les entendons parler dans notre langue des merveilles de Dieu !" 

Mais d'autres se moquaient et disaient = ayez l'air de critiquer les autres : "Ils sont pleins de vin doux, ils sont ivres ! ".

Alors Pierre, debout avec les onze apôtres = levez-vous, s'exprima d'une voix forte en ces termes = mains sur les hanches et froncez les sourcils : "Hommes de Judée et vous tous qui séjournez à Jérusalem, comprenez ce qui se passe et prêtez l'oreille à mes paroles = une main derrière l'oreille ! Ces gens ne sont pas ivres = index qui dit non, comme vous le supposez, car il est 9 heures du matin. Mais maintenant se réalise ce qu'a dit le prophète Joël = tête qui dit oui : "Dans les derniers jours, dit Dieu, je déverserai de mon Esprit sur tout être humain = avec vos bras imitez le Saint-Esprit qui descend sur votre tête; vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions et vos vieillards auront des rêves. 

Israélites, écoutez ces paroles ! = main derripère l'oreille. Dieu vous a désigné Jésus de Nazareth en accomplissant par lui, au milieu de vous, des miracles, des prodiges et des signes, comme vous le savez vous-mêmes. Cet homme vous l'avez fait mourir sur une croix= imitez Jésus mourrant, les bras étendu sur la croix. Mais Dieu a brisé les liens de la mort, il l'a ressuscité = faites Jésus ressuscité, parce qu'il n'était pas possible qu'elle le retienne. Jésus levé à la droite de Dieu = élever la paume de votre main au ciel, il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis et il l'a déversé, comme vous le voyez et l'entendez maintenant. Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché = mains sur le coeur et dirent à Pierre et aux autres apôtres : "Frères, que ferons-nous ?" = haussez les épaules.

Pierre leur dit : "Changez d'attitude = mains qui part à droite devant soi et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit = mains qui montrent le Saint-Esprit descendre sur la tête. En effet, la promesse est pour vous = montrez un copain pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loin = montrez une direction avec votre index, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera". Ceux qui acceptèrent sa parole furent donc baptisés et, ce jour-là, le nombre des disciples augmenta d'environ 3000 personnes = comptez en centaine jusqu'au chiffre 3000. Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans les prières = joignez vos mains. Il se faisait beaucoup de prodiges et de signes miraculeux par l'intermédiaire des apôtres.

Chaque jour, avec persévérance, ils se retrouvaient d'un commun accord au temple = imitez le toit d'une maison sur votre tête ; ils rompaient le pain dans les maisons = faites le geste de partager du pain. Ils louaient Dieu = bras vers le ciel et avaient la faveur de tout le peuple. Le Seigneur ajoutait chaque jour à l'Eglise ceux qui étaient sauvés.

Enfants de 9 à 12 ans

Préparation du moniteur
  •  Imprimez le scénario

Mot du moniteur

Vous allez jouer l'histoire avec des costumes !

Explication

Chaque enfant choisit son personnage et mets un costume en fonction de celui-ci. Les autres regardent et on inverse les rôle ensute. 

Scénario (remanié)
NARRATEUR : Quand le jour de la Pentecôte était venu, ils étaient tous ensemble au même endroit. Et soudain du ciel, un bruit de vent violent se fit entendre, qui remplit toute la maison où ils étaient assis. Ce qui ressemblait à des langues de feu différentes, apparut parmi eux. 

INSTRUMENTISTES : (derrière le théâtre) Faites un bruit avec des instruments

DISCIPLES 1, 2, 3 : Coller avec de l'adhésif des vagues avec du papier crépon rouge au-dessus de la tête des marionnettes.

DISCIPLE 1 : Regarde-toi ! Qu'est-ce qui se passe ?

DISCIPLE 2 : Mais oui ! Quel bruit étrange, mais qu'est-ce qui nous arrive ?

NARRATEUR : Tous étaient remplis du Saint-Esprit et ont commencé à parler dans d'autres langues, selon que l'Esprit leur avait donné.

PIERRE : Gloria in excelsis deo (Latin)

DISCIPLE 1 : Dieu vous aime (Français)

DISCIPLE 2 : Gott liebt dich (Allemand)

DISCIPLE 3 : Shàngdì ài ni (Chinois)

DES AUTRES DISCIPLES : improvisez ou ajoutez des phrases dans d'autres langues, au besoin!

NARRATEUR : Il y avait des Juifs fervents vivant à Jérusalem. Et à ce bruit, une foule se rassemble et est déconcertée, car chacun entendait sa propre langue parlée par les disciples.

CROYANT 1 : Hé ! Ces disciples de Jésus, ne viennent-ils pas de Galilée ?

JUIF 1 : Comment pouvons-nous les entendre parler dans notre propre langue maternelle ?

CROYANT 2 : Je viens d’Egypte et je peux les entendre parler de l’amour et du pouvoir de Dieu dans ma langue égyptienne !

CROYANT 1 : Moi aussi. Je viens de Perse. C'est incroyable !

JUIF 1 : Je suis perplexe !

JUIF 2 : Qu'est-ce que cela signifie ?

LA FOULE : Hum ! Ils sont évidemment soûl.

LA FOULE : Non, je pense qu’ils ont tout simplement perdu la tête !

PIERRE : A tout le monde … écoutez ce que je dis. En effet, nous ne sommes pas ivres, comme vous le supposez, car il n’est que neuf heures le dimanche matin. Non, c’est exactement ce que le prophète Joël avait prédit en disant : "Dans les derniers jours, Dieu déclare : Je vais répandre mon Esprit sur tout le monde, et vos fils et vos filles prophétiseront et vos jeunes gens verront des visions et vos vieillards auront de rêves. Je vous montrerai des merveilles dans les cieux et des signes sur la terre. Le grand et glorieux jour du Seigneur approche et toutes les personnes qui invoquent le nom du Seigneur seront sauvées.

CROYANT 1 : Hmmmmm… C'est très intéressant. 

PIERRE : Peuple d'Israël, écoutez ce que je dis : Jésus de Nazareth est le Messie, un fait que Dieu vous a prouvé par des actes de puissance, des prodiges et des signes. Pourtant, vous l'avez crucifié. Mais maintenant entendez cette bonne nouvelle ! Dieu l'a ressuscité de la mort !

JUIF 1 : Pourquoi parle-t-il de cette personne morte qu'est Jésus et de toutes ces histoires idiotes à son sujet soit disant qu'il est ressuscité des morts ?

JUIF 2 : Cela explique tout le bruit ! Je ne peux pas croire qu'ils continuent à raconter des histoires sur le retour de Jésus d'entre les morts. Personne ne peut faire ça ! Je l'ai vu mort sur la croix !

PIERRE : Chers Israélites, ce n'est pas une grande histoire ! Dieu a ressuscité Jésus d'entre les morts et nous sommes tous des témoins ! Et maintenant, Jésus est dans le ciel et répand le Saint-Esprit que vous voyez et entendez. Dieu a fait de Jésus, celui que vous avez crucifié, Seigneur et Messie.

CROYANT 1 : Wow ! Cela transperce vraiment mon coeur ! Je peux sentir l’Esprit commencer à brûler un peu en me disant que c’est vrai !

CROYANT 2 : Moi aussi ! Que sommes-nous censés faire maintenant ? Dites-nous !

PIERRE : Repens-toi de tes péchés et sois baptisé, à chacun de vous, au nom de Jésus-Christ ; et vous aussi, vous serez pardonnéS et recevrez le don du Saint-Esprit.

CROYANT 1 : Je me repens !

CROYANT 2 : Eh bien, j'ai certainement besoin que mes péchés soient pardonnés.

CROYANT 1 : Baptises-moi, Pierre, moi et ma famille.

JUIF 1 : Ahhhh ! Je rentre à la maison. Je n'y crois pas.

JUIF 2 : Cela n'a absolument aucun sens pour moi ! Je rentre chez moi aussi.

NARRATEUR : Ainsi, ceux qui ont accueilli le message de Pierre lors de cette première Pentecôte ont été baptisés et ce jour-là, environ trois mille personnes ont été ajoutées à l’église. Mais ce n'est pas la fin de l'histoire. Ce n'est que le début.

Matériel
  • Personnages
  • Narrateur
  • Disciple 2
  • Disciple 2
  • Disciple 3
  • Des autres disciples
  • Juifs 1
  • Juif 2
  • Pierre
  • Croyant 1
  • Croyant 2
  • La foule
  • Des langues de feu (papier crépon avec de l'adhésif) = autant que de marionnettes
  • Instrumentistes avec des Boomwhackers ou tuyaux
Valeur de foi (objectif)
A choisir en cliquant sur imprimer
Prière créative
A choisir en cliquant sur imprimer
Jeux du verset biblique
A choisir en cliquant sur imprimer
Photos
---
Top