L'atelier (la leçon)

Résumé de l'activité

Les enfants vont jouer l'histoire avec des costumes

Déroulement de la leçon

1 Bienvenue

2 Jeu du verset biblique

3 Histoire

4 Questions

5 Partage et prière

6 L'atelier

7 Rangement avec les enfants

Explication de l'atelier

Enfants de 6 à 8 ans

Préparation du moniteur
  • Imprimez le texte.
Mot du moniteur

Vous allez mimer l'histoire !

Explication

Optionnel
Au préalable, vous pouvez faire des exercices d’échauffement avec les enfants, sur les émotions et gestes : Tu te mets face au mur et lorsque je te dis : « Un, deux, trois : tu es en colère, tu te retournes et tu montres que tu es en colère. Puis, tu te retournes face au mur et je te redis une autre émotion etc. ».

Liste des émotions et autres
Tu as peur, tu es malade, tu es fatigué, tu es triste, tu as mal, tu réfléchis, tu es content, tu es déçu, tu es surpris etc.

Positionnement
Les enfants sont debout en cercle et vous en faites partie.

Consignes aux enfants

  • Etends tes bras à l’horizontale, sur les deux côtés, tu ne dois pas toucher tes voisins.
  • Recule-toi un peu si nécessaire.
  • Baisse les bras.
  • Mime tous les gestes des personnages que je vais faire, pendant l’histoire.
  • Silence.
  • On commence.

Histoire

Il y avait, à l'époque où Hérode était roi de Judée, un prêtre nommé Zacharie = main sur le torse, penchez-vous légèrement en avant et sa femme qui était une descendante d'Aaron = fléchissez légèrement les genoux ; elle s'appelait Elisabeth. Tous deux étaient justes aux yeux de Dieu = mains jointes devant soi et observaient tous les commandements et toutes les lois du Seigneur de façon irréprochable = pouce en l'air. Ils n'avaient pas d'enfant = soyez triste et tête qui dit non, car Elisabeth était stérile et tous deux étaient déjà très âgés = hausser les épaules.

Un jour, Zacharie qui assurait son service devant Dieu, entra dans le sanctuaire du Seigneur, afin d'y offrir de l'encens = Tournez-vous sur la droite et faites 5 pas en avant

A l'heure de l'offrande des parfums, toute le peuple se tenait en prière à l'extérieur = mains jointes. 

Tout à coup, un ange du Seigneur lui apparut = sauter sur place, debout à droite de l'autel des parfums. 

Quand Zacharie le vit, il en fut bouleversé et la peur s'empara de lui = reculez de 3 pas et ayez peur. 

Mais l'ange lui dit : N'aie pas peur, Zacharie = index qui dit non, car Dieu a entendu ta prière = montrez derrière l'oreille : ta femme Elisabeth te donnera un fils = geste d'un bébé dans les bras que l'on berce. Tu l'appelleras Jean. Il sera pour toi le sujet d'une très grande joie = levez les bras au ciel

Il sera grand aux yeux du Seigneur = un bras en l'air très haut. Il ne boira ni vin = index qui dit non ni boisson alcoolisée = index qui dit non. Il sera rempli de l'Esprit Saint dès le sein maternel. Il ramènera beaucoup d'Israélites = index qui désigne les autres au Seigneur = index qui montre le ciel, leur Dieu. Il accomplira sa mission sous le regard de Dieu = faites des jumelles avec vos mains. 

Zacharie demanda à l'ange : Mais, je suis moi-même déjà vieux = courbez le dos en avant et ma femme est très âgée aussi = courbez le dos encore plus. 

L'ange lui répondit : Je suis Gabriel = main sur le torse qui m'a envoyé pour te parler et t'annoncer cette nouvelle. Mais parce que tu n'as pas cru à mes paroles = mains sur les hanches tu vas devenir muet = geste de fermer la bouche avec les doigts comme une fermeture éclair et tu seras incapable de parler = tête qui dit non jusqu'au jour où ce que je viens de t'annoncer se réalisera !

Pendant ce temps, la foule attendait Zacharie dehors = mettez la main sur le front comme pour regarder au loin ; elle s'étonnait de le voir s'attarder dans le sanctuaire = froncez les sourcils et mettez les mains sur les hanches. 

Lorsqu'il sortit enfin, il était incapable de parler aux personnes rassemblées = faites des gestes pour dire que vous ne pouvez plus parler. Elle comprit alors qu'il avait eu une vision dans le sanctuaire = levez le menton et rabaissez-le. Zacharie retourna chez lui = tournez-vous sur la gauche et faites un tour de cercle. 

Quelque temps après, sa femme Elisabeth devint enceinte = faites un gros ventre avec la main. Elle se disait : C'est l'oeuvre du Seigneur ! = bras levés au ciel. 

Le moment arriva où Elisabeth donna naissance à un fils = faites le geste de bercer un bébé dans les bras.  Ses voisins et les membres de sa famille apprirent combien le Seigneur avait été bon pour elle, et ils se réjouissaient avec elle = souriez, levez les bras vers le ciel.

Tout le monde voulait l'appeler Zacharie comme son père, mais sa mère intervint et dit : Non = dire non avec la tête, il s'appellera Jean. Mais = mains sur les hanches l'air étonné, lui fit-on remarquer, personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! = hausser les épaules. Alors ils interrogèrent Zacharie. 

Zacharie se fit apporter une tablette = index qui dit vient et, au grand étonnement de tous, il y traça ces mots : Son nom est Jean = faites semblant de tracer des lettres sur une tablette.  A cet instant, sa bouche s'ouvrit et sa langue se délia = dites : je peux parler, je peux parler. Il louait Dieu = levez les bras au ciel. Tous les gens du voisinage parlaient de tous ces événements dans toutes les montagnes de Judée = faites comme un mégaphone sur la bouche. 

Jean grandissait = faites le geste de grandir avec la main et son esprit se fortifiait = montrez vos biceps. Adulte, il vécut dans des lieux déserts = mettez la main sur le front et essuyez-vous comme si vous aviez chaud. Il portait un vêtement de poils de chameau = mains qui frôlent votre silhouette maintenue autour de la taille par une ceinture de cuir = mains à la taille. Il se nourrissait de sauterelles = faites les gestes de tenir une sauterelle à la main et de l'avaler et de miel sauvage = faites le geste de manger du miel à la cuillère. On venait à lui de Jérusalem, = montrez une direction de la Judée entière = montrez une direction et de toutes les contrées riveraines du Jourdain = montrez une direction

Il prêchait dans le désert de Judée = mettez les mains sur votre bouche comme un mégaphone. 
Il disait : Changez, car le règne des cieux est proche. Beaucoup de pharisiens et de sadducéens venaient se faire baptiser par lui = en faisant semblant, faites le geste avec les mains de baptiser quelqu'un. Il leur dit : Espèces de vipères ! Repentez-vous ! = montrez du doigt quelqu'un. Montrez plutôt par vos actes que vous avez changé de vie = mains sur les hanches. Repentez-vous !

Moi = Index qui montre le coeur je vous baptise dans l'eau, en signe de votre changement de vie. Mais quelqu'un vient après moi : il est bien plus puissant = montrez vos biceps que moi et je ne suis même pas digne de lui enlever les sandales = montrez vos chaussures. C'est lui = montrez le ciel qui vous baptisera dans le Saint-Esprit et le feu. 

Un jour, Jésus vint au Jourdain, auprès de Jean = tournez-vous vers la droite et faites un tour de cercle entier.

Jésus voulait se faire baptiser par lui, mais Jean essaya de l'en dissuader = tête qui dit non. Mais c'est moi = main sur le torse qui ai besoin d'être baptisé par toi = montrez une autre personne. 

Jésus lui répondit : Accepte = tête qui dit oui, pour le moment, que je vienne me faire baptiser par toi = montrez une autre personne. Car c'est de cette manière tu accomplis ce que Dieu demande = index qui montre le ciel et tête qui dit oui.

Alors, Jean accepta de le baptiser = mains jointes et tête qui se penche en avant comme une révérence (une soumission à Dieu). Jean baptisa Jésus = faites semblant de baptiser Jésus avec les mains.

Aussitôt après que Jésus soit sorti de l'eau, le ciel s'ouvrit pour lui = geste d'ouvrir ses bras tout grand de chaque côté et il vit l'Esprit de Dieu descendre sous la forme d'une colombe et venir sur lui = imitez un oiseau avec les mains (pouce contre pouce, les autres doigt formant les ailes) le plus haut possible et qui descend.

En même temps, une voix venant du ciel fit entendre ces paroles = mettez vos mains comme un mégaphone. Celui-ci est mon Fils bien-aimé = faites un coeur avec les mains, celui qui fait toute ma joie = bras en l'air en souriant.

Jésus nous a dit d'aller, faire de tous les pays, des disciples, comme Jean = montrez une direction avec le bras de gauche à droite, de les baptiser au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit et de leur enseigner la Parole = faites un livre ouvert avec vos mains et une bouche qui parle.

 

Enfants de 9 à 12 ans

Préparation du moniteur
  • Mettez en place des décors (la rivière)
Mot du moniteur

Vous allez jouer l'histoire avec des costumes !

Explication

Première partie : la naissance de Jean-Baptiste

Narrateur : Il y avait, à l'époque où Hérode était roi de Judée, un prêtre nommé Zacharie, qui appartenait à la classe sacerdotale d'Abia. Sa femme était une descendante d'Aaron ; elle s'appelait Elisabeth. Tous deux étaient justes aux yeux de Dieu et observaient tous les commandements et toutes les lois du Seigneur de façon irréprochable. Ils n'avaient pas d'enfant, car Elisabeth était stérile et tous deux étaient déjà très âgés.

Un jour, Zacharie assurait son service devant Dieu : c'était son tour. Suivant la coutume des prêtres, il avait été désigné par le sort pour entrer dans le sanctuaire du Seigneur et y offrir l'encens. A l'heure de l'offrande des parfums, toute le peuple se tenait en prière à l'extérieur. 

Tout à coup, un ange du Seigneur lui apparut, debout à droite de l'autel des parfums. 

Zacharie : (Bouleversé et la peur s'empare de lui) Ahhhhh!

L'ange : N'aie pas peur, Zacharie, car Dieu a entendu ta prière : ta femme Elisabeth te donnera un fils. Tu l'appelleras Jean. Il sera pour toi le sujet d'une très grande joie, et beaucoup de gens se réjouiront de sa naissance. Il sera grand aux yeux du Seigneur. Il ne boira ni vin, ni boisson alcoolisée. Il sera rempli de l'Esprit Saint dès le sein maternel. Il ramènera beaucoup d'Israélites au Seigneur, leur Dieu. Il accomplira sa mission sous le regard de Dieu, avec l'esprit et la puissance d'Elie, pour réconcilier les pères avec leurs enfants, pour amener ceux qui sont désobéissants à penser comme des hommes justes et former ainsi un peuple prêt pour le Seigneur. 

Zacharie : A quoi le reconnaîtrai-je ? Car je suis moi-même déjà vieux et ma femme est très âgée. Ce n'est pas possible !

L'ange : Je suis Gabriel. Je me tiens devant Dieu, qui m'a envoyé pour te parler et t'annoncer cette nouvelle. Alors, puisque tu n'as pas cru à mes paroles, tu vas devenir muet et tu resteras incapable de parler jusqu'au jour où ce que je viens de t'annoncer se réalisera.

Narrateur : Pendant ce temps, la foule attendait Zacharie ; elle s'étonnait de le voir s'attarder dans le sanctuaire. Lorsqu'il sortit enfin, il était incapable de parler aux personnes rassemblées. Elles comprirent alors qu'il avait eu une vision dans le sanctuaire.

Zacharie : Il leur faisait des signes et restait muet. 

Narrateur : Lorsqu'il eut terminé son temps de service, il retourna chez lui. Quelque temps après, sa femme Elisabeth devint enceinte.

Elisabeth : Chéri ! Chéri ! Tu ne le croiras pas ! Je suis enceinte !

Narrateur : Pendant cinq mois, elle se tint cachée.

Elisabeth : C'est l'oeuvre du Seigneur ! Il a jeté maintenant un regard favorable sur moi, et effacé ce qui faisait ma honte aux yeux de tous.

Narrateur : Le moment arriva où Elisabeth devait accoucher. Elle donna naissance à un fils. Ses voisins et les membres de sa famille apprirent combien le Seigneur avait été bon pour elle, et ils se réjouissaient avec elle. Le huitième jour après sa naissance, ils vinrent pour la circoncision du nouveau-né.

La foule : Alors tu vas l'appeler comment ?

Elisabeth : Il s'appellera Jean. 

La foule : Mais, ce n'est pas la coutume, personne dans ta famille ne porte ce nom-là ! 

Narrateur : Alors ils interrogèrent le père, par des gestes, pour savoir quel nom il voulait donner à l'enfant. Zacharie se fit apporter une tablette.

Zacharie : Il y traça ces mots : Son nom est Jean. 

Narrateur : A cet instant, la bouche de Zacharie s'ouvrit et sa langue se délia : il parlait et louait Dieu. Tous les gens du voisinage furent remplis de crainte, et l'on parlait de tous ces événements dans toutes les montagnes de Judée. 

La foule : Que sera donc cet enfant ?  Car le Seigneur était avec lui.

Narrateur : Jean grandissait et son esprit se fortifiait. Plus tard, en tant qu'adulte, il vécut dans des lieux déserts jusqu'au jour où il se manifesta publiquement au peuple d'Israël.

Jean portait un vêtement de poil de chameau maintenu autour de la taille par une ceinture de cuir. Il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage.

 

Seconde partie : Jean adulte

Esaïe : Je suis Esaïe le prophète de l'Ancien Testament. Dieu avait dit qu'il y aurait une personne spéciale pour préparer le chemin du Messie, Jésus ! Ce messager vivrait dans le désert. Il dirait à tout le monde de se mettre en ordre avec Dieu et de prendre la bonne décision de le suivre. Le voici, c'est Jean !

Narrateur : On venait à lui de Jérusalem, de la Judée entière et de toutes les contrées riveraines du Jourdain. Tous se faisaient baptiser par lui dans le Jourdain, en reconnaissant ainsi leurs péchés. 

La foule regarde Jean qui leur parle.

Jean : (La foule le regarde) Je suis Jean-Baptiste. Dieu vous demande de vous tournez-vous loin de vos péchés. Repentez-vous ! Dieu veut vous donner une nouvelle vie !

Personnage 1 : (Debout sur le côté, montrant Jean). tu te rend compte, il porte des poils de chameau pour vêtements. Ses cheveux sont longs ! Bof ! Pour un orateur, c'est pas un style très correct !

Personnage 2 : Oui, en effet ! Mais les gens sont quand même attirés par lui. Ils viennent de partout pour l'écouter ! Ils disent qu'ils sont désolés pour leurs péchés et Jean les baptise dans la rivière. 

Personnage 1 : As-tu vu ce qu'il mange ? Des criquets et du miel sauvage ! Beurk ! 

Personnage 2 : Bon ben ça le regarde ! Moi j'en mangerai pas ! Mais quelle puissance dans son message ! c'est Dieu qui parle au travers de lui ! D'ailleurs, il me touche ! Viens, écoutons-le !

Narrateur : Les deux personnages s'approchent de Jean.

Jean : (avec "le baptisé"). Confesses-tu que tes péchés sont pardonnés ? Que tu veux suivre Dieu de tout ton coeur ?

Le baptisé : Oui.

Jean : Alors, Sois baptisé, au nom du Père et du fils. (Faites semblant de tremper le baptisé sous l'eau (le faire aller en arrière et en avant).

Narrateur : (Toute la foule applaudit. Bien d'autres personnes furent baptisées par Jean. La personne baptisée se dirige vers la foule). Jésus rendit de la Galilée au Jourdain, auprès de Jean. 

Jésus : Jean, je veux que tu me baptises ! 

Jean : Mais non ! C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et c'est toi qui viens à moi ? Je ne suis pas digne de te baptiser.

Jésus : Accepte, pour le moment, qu'il en soit ainsi ! Car c'est de cette manière que s'accomplit tout ce que Dieu demande.

Jean : Alors, d'accord.

Narrateur : Là-dessus, Jean baptisa Jésus. Aussitôt que Jésus sortit de l'eau, le ciel s'ouvrit et l'Esprit de Dieu descendit sous la forme d'une colombe sur Jésus.

Dieu : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection.

Narrateur : Le Christ nous a dit d'aller et faire de toutes les nations mes disciples, de les baptiser au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit et de leur enseigner ma Parole.

Matériel
  • Personnages
  • Esaïe
  • Zacharie
  • Elisabeth
  • Narrateur
  • Un ange
  • Jean
  • Un personnage 1
  • Un personnage 2 
  • Un baptisé
  • La foule
  • Dieu
  • Jésus 
  • Accessoires
  • Vêtement en poils de chameau
  • Une ceinture en cuir
  • Optionnel
  • Des sauterelles en caoutchouc
  • Une colombe
  • Un rayon de miel
  • Des criquets ou insectes à manger
  • Décor
  • Un grand tissu bleu (la rivière)
Valeur de foi (objectif)
A choisir en cliquant sur imprimer
Prière créative
A choisir en cliquant sur imprimer
Jeux du verset biblique
A choisir en cliquant sur imprimer
Top