Atelier (leçon)
6-12 ans


Résumé de l'activité
Les enfants vont jouer l'histoire.
Explication de l'atelier
Préparation du moniteur
  • Préparez les accessoires de construction et formez une muraille avec des cartons
Mot du moniteur

Vous allez jouer l'histoire !

Explication

Les enfants choisissent leurs personnages et se déguisent.

Histoire

Narrateur : Alors que Néhémie se trouvait à Suse, la capitale, Hanani, l'un de ses frères est arrivé avec quelques hommes de Juda. Il les a interrogés au sujet des Juifs rescapés de la déportation et au sujet de Jérusalem. 

Les hommes juifs : Les rescapés de la déportation se retrouvent là, dans la province, au comble du malheur et du déshonneur. La muraille de Jérusalem est pleine de brèches et ses portes ont été réduites en cendres.

Narrateur : A cette nouvelle, Néhémie s'est assis, a pleuré et a porté le deuil durant des jours, jeûnant et priant devant le Dieu du ciel. 

Néhémie : (en prière) Eternel, Dieu du ciel, Dieu grand et redoutable, toi qui conserves ton alliance et ta bonté à ceux qui t'aiment et qui respectent tes commandements, je t'en prie, prête-moi une oreille attentive et que tes yeux soient ouverts ! 

Jour et nuit, j'intercède pour tes serviteurs les Israélites en confessant leurs péchés, ceux que nous avons commis contre toi. C'est certain, nous nous sommes mal comportés envers toi, nous n'avons pas respecté les commandements, les prescriptions et les règles que tu avais données à ton serviteur Moïse.

Souviens-toi donc de la parole que tu as ordonnée à ton serviteur Moïse de prononcer : Si vous vous montrez infidèles, je vous disperserai moi-même parmi les peuples, mais si vous revenez à moi, si vous respectez mes commandements et les mettez en pratique, alors, même si vous êtes exilés à l'extrémité du ciel, je vous rassemblerai de là et je vous ramènerai à l'endroit que j'ai choisi pour y faire résider mon nom.

Donne du succès à la démarche de ton serviteur, permets-lui de gagner la compassion de cet homme ! J'étais le responsable des boissons du roi.

Narrateur : La vingtième année du règne d'Artaxerxès, comme il me fallait servir du vin au roi, Néhémie l'a pris et il lui a donné. Jamais encore il n'avait paru triste en sa présence.

Le roi : Pourquoi as-tu mauvaise mine ? Tu n'es pourtant pas malade ! Ce ne peut être qu'une peine de coeur.

Néhémie : Que le roi vive toujours ! Comment pourrais-je avoir bonne mine lorsque la ville qui abrite les tombeaux de mes ancêtres est en ruine et que ses portes ont été dévorées par le feu ?

Le roi : Que voudrais-tu ?

Narrateur : Néhémie a alors prié le Dieu du ciel.

Néhémie : Si tu le juges bon et si moi, ton serviteur, j'ai obtenu ta faveur, j'aimerais que tu m'envoies en Juda, vers la ville qui abrite les tombeaux de mes ancêtres, pour que je la reconstruise.

Le roi et la reine : Combien de temps ton voyage durerait-il et quand serais-tu de retour ?

Narrateur : le roi s'est montré disposé à le laisser partir et il lui a indiqué un délai.

Néhémie : Si tu le juges bon, qu'on me donne des lettres donnant instruction aux gouverneurs de la région située à l'ouest de l'Euphrate de me faciliter le passage jusqu'à mon arrivée en Juda. Qu'on me donne aussi une lettre destinée à Asaph, le responsable des forêts royales, afin qu'il me fournisse le bois de charpente nécessaire pour les portes de la forteresse adjacente au temple, pour la muraille de la ville et pour la maison que j'occuperai. 

Narrateur : Le roi lui a accordé tout cela, car la bonne main de son Dieu reposait sur lui. Arrivé vers les gouverneurs de la région située à l'ouest de l'Euphrate, Néhémie leur a remis les lettres du roi. Le roi avait fourni à Néhémie une escorte de chefs de l'armée et de cavaliers. 

Narrateur : A son arrivée à Jérusalem, Néhémie est resté trois jours. 

Néhémie : Je vais me lever durant la nuit, accompagné de quelques hommes.

Narrateur : Les magistrats ignoraient où Néhémie était allé et ce qu'il avait fait. Jusque-là, il n'avait rien dévoilé aux Juifs : ni aux prêtres, ni aux nobles, ni aux magistrats, ni à aucun de ceux qui exerçaient une responsabilité. 
Néhémie n'avait encore dévoilé à personne ce que son Dieu lui avait mis à coeur de faire pour Jérusalem.

Néhémie : Je prends une seule bête avec moi : celle que je monte. Je vais sortir de nuit par la porte de la vallée par la direction de la source du dragon et de la porte du fumier.

Narrateur : Néhémie examine la muraille de Jérusalem avec ses brèches et ses portes dévorées par le feu. Il est passé près de la porte de la source et du bassin du roi, sans trouver de passage pour sa monture. Toujours de nuit, il est remonté par la vallée, sans cesser d'examiner la muraille. Puis, est rentré par la porte de la vallée et ainsi il a été de retour.

Néhémie : (devant les juifs au petit matin) Vous voyez vous-mêmes la malheureuse situation dans laquelle nous nous trouvons : Jérusalem est en ruine et ses portes ont été réduites en cendres. Venez, reconstruisons la muraille de Jérusalem et nous ne serons plus dans le déshonneur !

Les hommes juifs : Levons-nous et mettons-nous au travail ! Et ils se sont fortifiés dans cette bonne décision.

Narrateur : Sanballat le Horonite, Tobija, le fonctionnaire ammonite, et Guéshem l'Arabe ont appris ce qui s'était passé. Ils se sont moqués de Néhémie et des juifs et les ont traités avec mépris.

Les fonctionnaires ammonites : Que faites-vous donc ? Seriez-vous en train de vous révolter contre le roi ?

Néhémie : C'est le Dieu du ciel qui nous donnera le succès et nous, ses serviteurs, nous allons nous lever et nous mettre au travail. Quant à vous, vous n'avez ni part, ni droit ni souvenir à Jérusalem.

Narrateur : Chacun s'est mis à l'ouvrage par petits groupes :

- Le grand-prêtre Eliashib s'est levé avec ses frères, les prêtres, et ils ont reconstruit la porte des brebis. Ils l'ont consacrée et ont posé les battants de la porte. 

- Les fils de Senaa ont reconstruit la porte des poissons. Ils l'ont couverte d'un toit et en ont posé les battants, les verrous et les barres.

- Jojada, fils de Paséach, et Meshullam, fils de Besodia, ont réparé la vieille porte. Ils l'ont couverte d'un toit et en ont posé les battants, les verrous et les barres.

- A côté d'eux, c'est Melatia le Gabaonite qui a travaillé aux réparations, ainsi que Jadon le Méronothite et les habitants de Gabaon et de Mitspa.

- A côté d'eux a travaillé Uzziel, fils de Harhaja, qui était orfèvre.

- A côté de lui Hanania, un parfumeur.

- A côté d'eux, c'est Rephaja, fils de Hur, chef de la moitié du district de Jérusalem, qui a travaillé aux réparations.

- Une autre partie de la muraille et la tour des fours ont été réparées par Malkija

La porte de la vallée a été réparée par Hanun et par les habitants de Zanoach. 

- C'est Malkija, fils de Récab, chef du district de Beth-Hakkérem, qui a réparé la porte du fumier. 

- Shallum, fils de Col-Hozé, chef du district de Mitspa, réparait la porte de la source.

- Au-dessus de la porte des chevaux, les prêtres ont travaillé chacun devant sa maison. 

- Les orfèvres et les marchands ont travaillé entre la chambre à l'étage qui se trouve au coin et la porte des brebis.

Sanballat : (en colère et irrité, se moquant de tous les participants à la réparation de la muraille) Que font donc ces misérables Juifs ? Va-t-on les laisser faire ? Vont-ils offrir des sacrifices ? Vont-ils finir leur tâche dans la journée ? Vont-ils redonner vie à des pierres ensevelies sous des tas de poussière et réduites en cendres ?

Tobija : (L'Ammonite était à côté de lui) Qu'ils construisent seulement leur muraille de pierres ! Si un renard grimpe dessus, il la fera crouler ! 

Néhémie : (s'adressant à Dieu) Ecoute, notre Dieu, avec quel mépris on nous traite ! Fais retomber leurs insultes sur leur tête et livre-les au pillage et à la déportation ! Ne pardonne pas leur faute et que leur péché ne soit pas effacé devant toi, car ils ont provoqué de front ceux qui construisent !

Narrateur : Les juifs ont continué à reconstruire la muraille de telle sorte qu'elle soit partout consolidée jusqu'à la moitié de sa hauteur et le peuple a pris ce travail à coeur.

Cependant, Sanballat, Tobija, les Arabes, les Ammonites et les Asdodiens ont été très irrités en apprenant que la restauration des murs de Jérusalem avançait et que les brèches commençaient à être bouchées. Ils se sont tous ensemble ligués pour venir attaquer Jérusalem et lui causer du dommage.

Les juifs ont prié leur Dieu et ils ont mis une garde en place pour les défendre jour et nuit contre leurs attaques. 

Les hommes juifs : La force des porteurs de fardeaux va faiblissant et il y a tellement de décombres que nous ne parviendrons pas à reconstruire la muraille. Nos ennemis veulent nous tuer ! Nous risquons gros !

Néhémie : (S'adressant aux nobles, aux magistrats et au reste du peuple) N'ayez pas peur d'eux ! Souvenez-vous du Seigneur grand et redoutable et combattez pour vos frères, vos fils et vos filles, vos femmes et vos maisons !
Voici notre stratégie : la moitié de mes serviteurs travailleront à la construction, tandis que l'autre moitié sera armée de lances, de boucliers, d'arcs et de cuirasses. Quant aux chefs, ils soutiendront toute la communauté de Juda. Ceux qui construiront la muraille et ceux qui porteront ou chargeront les fardeaux travaillaient d'une main et tiendront une arme de jet de l'autre. 

Le travail est immense et le chantier étendu, si bien que nous sommes dispersés sur la muraille, éloignés les uns des autres. Au son de la trompette, rassemblez-vous près de nous, à l'endroit où vous l'entendrez sonner et notre Dieu combattra pour nous.

Narrateur : Ils ont donc poursuivi leur travail, la moitié des hommes gardant la lance à la main depuis le lever de l'aurore jusqu'à l'apparition des étoiles. 

Néhémie : Que chacun passe la nuit à l'intérieur de Jérusalem avec son serviteur : montons la garde pendant la nuit et travaillons pendant la journée !

Mais, les femmes et les enfants du peuple juifs se plaignirent.

Les femmes : Avec nos fils et nos filles, nous sommes nombreux ; nous voulons que des hommes puissent travailler à récolter le blé, afin de pouvoir manger et rester en vie. Nous devons donner nos champs, nos vignes et nos maisons comme gages pour recevoir du blé. Nous avons dû emprunter de l'argent en hypothéquant nos champs et nos vignes pour payer le tribut du roi. Nous devons vendre nos fils et nos filles comme esclaves. Nous sommes sans ressources puisque nos champs et nos vignes sont devenus la propriété d'autrui.

Néhémie : (irrité devant les nobles et aux magistrats) Nous avons nous-mêmes racheté, en fonction de nos possibilités, nos frères juifs vendus aux nations, mais vous, vous vendez vos frères et vous osez nous les vendre à nous !

Narrateur : Ils ont gardé le silence, ne trouvant rien à répondre.

Néhémie : Ce que vous faites n'est pas bien. Rendez-leur aujourd'hui leurs champs, leurs vignes, leurs oliviers et leurs maisons ainsi que l'intérêt que vous avez exigé d'eux, le centième de l'argent, du blé, du vin nouveau et de l'huile !

Les nobles : Nous allons les rendre et nous n'allons rien exiger d'eux. Nous allons faire ce que tu dis.

Narrateur : Sanballat, Tobija, Guéshem l'Arabe et les autres ennemis ont appris que j'avais reconstruit la muraille et qu'il n'y restait plus de brèche.

Sanballat, Tobija, Guéshem l'Arabe et les autres ennemis : Viens ! Ayons une entrevue ensemble dans les villages de la vallée d'Ono.

Néhémie : J'ai une grande tâche à accomplir et je ne peux pas descendre là-bas. Pourquoi le travail devrait-il être interrompu pendant que je l'abandonnerais pour vous rejoindre ?

Narrateur : Ils ont adressé quatre fois la même demande, avec toujours la même réponse de la part de Néhémie. La cinquième fois, Sanballat lui a fait parvenir ce message par son serviteur. 

Le serviteur : On raconte parmi les nations, et Guéshem l'affirme, que les Juifs et toi, vous avez l'intention de vous révolter et que c'est la raison pour laquelle tu reconstruis la muraille. D'après ces rumeurs, tu vas devenir leur roi et tu as même établi des prophètes pour te proclamer roi de Juda à Jérusalem. Maintenant, le roi va avoir connaissance de ces rumeurs. Viens donc et tenons conseil ensemble !

Néhémie : Il n'y a rien de vrai dans ces rumeurs dont tu parles ; c'est toi qui les inventes de toutes pièces ! (Intérieurement) Tous ces gens veulent nous effrayer ; ils pensent que nous baisseront les bras et que le travail ne se fera pas. Maintenant, mon Dieu, fortifie-moi !

Narrateur : La muraille a été terminée le vingt-cinquième jour du mois d'Elul, soit en 52 jours. Lorsque tous nos ennemis, dans toutes les nations environnantes, l'ont appris, ils ont eu peur. Ils se sont sentis tout petits et ont reconnu que c'était notre Dieu qui avait présidé à la réalisation de ce travail. Une fois la muraille reconstruite et les battants des portes posés, on a établi dans leurs fonctions les portiers, les musiciens et les Lévites.

Voici les habitants de la province de Juda revenus de déportation, ceux que Nebucadnetsar, le roi de Babylone, avait exilés et qui retournèrent à Jérusalem et en Juda, chacun dans sa ville. 

Déroulement
1
Bienvenue
2
Jeu du verset biblique
3
Histoire
4
Questions
5
Partage et prière
6
L'atelier
7
Rangement avec les enfants
Matériel
  • Personnages
  • Narrateur
  • Néhémie
  • Les hommes juifs
  • Les femmes juives
  • Le roi et la reine
  • Les ammonites (ennemis)
  • Sambalat (ennemi)
  • Tobija (ennemi)
  • Les nobles
  • Le serviteur (ennemi)
  • Accessoires
  • Epées
  • Truelles et autres instruments pour la construction
  • Cartons (briques)
  • Cartons (murailles)

Dernière modification : 04.02.2022 @16:02