L'histoire

Les 10 espions, le passage du Jourdain, la prise de Jéricho

Description

Josué va conquérir Jéricho

Référence de l'histoire

Verset biblique

L'Eternel, ton Dieu, est au milieu de toi un héros qui sauve. Il fera de toi sa plus grande joie.

Objectifs (Valeurs de foi)

1
Dieu nous aide à vaincre ce qui nous fait peur
Montrez dans l'histoire
Qu'une grande partie des espions ont peur et pensent impossible la prise du pays de Canaan, car ils se fixent sur leur force et deux d'entres-eux non pas peur, car ils se confient en Dieu
Valeur pour moi aujourd'hui
C'est en plaçant ma foi en Dieu que je peux vaincre ce qui me fait peur
2
Dieu nous demande de patienter et lui faire confiance, c'est Lui qui nous dira comment agir
Montrez dans l'histoire
Que le peuple fait de soldats conquérants, doivent se retenir de faire la guerre, attendre et faire confiance, que par un autre moyen, Dieu leur donnera la victoire sur Jéricho
Valeur pour moi aujourd'hui
Si je vis une situation difficile, Dieu peut me demander de patienter et lui faire confiance, c'est lui qui me dira comment agir. Je dois renoncer à faire ce que je pense être le mieux pour moi
3
Dieu nous conduira et nous fera remporter des batailles. Il sera toujours avec nous
Montrez dans l'histoire
Que le peuple de Dieu va être amené dans un pays promis qui est étranger, s'il se confie en Dieu. Soulignez l'importance que la victoire sera au rendez-vous dans la mesure que Dieu soit leur force, leur guide
Valeur pour moi aujourd'hui
Si je passe par une épreuve, une tentation, si je me confie en Dieu, il me fera remporter la victoire. Il est avec moi
4
Dieu nous permet de vivre des choses surprenantes, auxquelles nous ne nous m’attendons pas pour accomplir son plan
Montrez dans l'histoire
Que le peuple de Dieu pensait qu'il gagnerait la bataille contre Jéricho en lui faisant la guerre, mais ce n'était pas ce que Dieu avait prévu. Il leur a donné des instructions surprenantes auxquelles le peuple à obéit
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu me demande d'écouter Sa voix et lui obéir dans des situations difficiles. Il me demandera de faire des choses surprenantes que je ne pensais pas vivre
5
Notre victoire est dans l'écoute et la pratique de ce qu'il dit, dans Sa Parole
Montrez dans l'histoire
Que la victoire a été donnée, lorsque Josué a suivi les instructions de Dieu
Valeur pour moi aujourd'hui
Je veux suivre les instructions que Dieu me donne dans sa Parole pour avoir la victoire
6
Dieu connaît notre situation mieux que nous-mêmes, faisons lui confiance, il agira
Montrez dans l'histoire
Que Dieu sait que jéricho est difficile à faire tomber. Mais il est tout puissant. Josué lui fait confiance. Il sait qu'il agira mieux que par l'épée
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu connaît ma situation. Je veux lui faire confiance, il agira

Questions

L'histoire se trouve dans l'ancien ou le nouveau testament ? Dans l'ancien testament
Dans quel livre se trouve l'histoire ? Nombres et Deutéronome
Qui succède à Moïse ? Josué
En qui Josué met-il son espérance ? En Dieu
Qu'est-ce que le Jourdain ? Un fleuve
Quelle est la particularité de Jéricho ? Elle est entourée d'une grande muraille
Qui est Rahab ? Une femme de mauvaise vie (prostituée)
Qu'a-t-elle fait ? Elle a sauvé les espions israélites
Comment a été sauvée Rahab ? En mettant une corde rouge à sa fenêtre, ne disant rien de ce qu'elle a fait en faveur des espions
Qu'ont pu faire Rahab et sa famille après la ruine de Jéricho ? Ils ont pu faire partie du peuple d’Israël

Les 10 espions, le passage du jourdain et la prise de Jéricho

Résumé de l'histoire
  • Le peuple est dans le désert depuis 40 ans.
  • Ils vivent dans des tentes et sont répartis par tribus autour du tabernacle (Ruben, Siméon, Juda, Issacar, Ephraïm, Benjamin, Zabulon, Joseph (et Manassé), Dan, Aser, Nephtali et Gad).
  • Le peuple continue à murmurer contre Dieu, et Moïse et Aaron doivent continuellement demander le pardon des péchés du peuple.
  • Mais Dieu répond aux besoins du peuple, en leur donnant de l'eau, de la manne, des cailles. Dieu les fait se déplacer dans le désert, en leur montrant le chemin, par la colonne de feu la nuit et la nuée le jour.
  • Myriam et Aaron parlent mal de Moïse et ils sont jaloux de lui (Nombre 12). Myriam sera frappée de lèpre.
  • Moïse envoie en Canaan un homme de chaque tribu d'Israël, afin d’explorer le pays promis.
  • Ils reviennent avec des fruits géants. Le peuple prend peur et murmure contre Dieu, avec certains fils des tribus.
  • Seul Caleb et Josué se confient en Dieu et encouragent le peuple à faire confiance à Dieu. Dieu les fera entrer dans le pays promis, les autres ne le pourront pas. Ils mourront.
  • Myriam meurt à Kadès.
  • Moïse et Aaron étant en colère contre le peuple, qui murmure encore, ne disent pas que c'est l'Eternel qui fera sortir l'eau du rocher. Dieu va alors les punir en leurs disant qu'ils pourront voir le pays promis, mais qu'ils n'entreront pas en Canaan.
  • A cause de cela, Aaron meurt au Mont Hor. C'est son fils Eliézer qui lui succèdera (nombre 20:23:29).
  • La vieille génération du peuple meurt. Ce sont les enfants du peuple qui iront au pays de Canaan.
  • Moïse meurt à l'âge de 120 ans, dans le pays de Moab.
  • Le peuple Hébreux va passer le Jourdain à pied sec en portant l'Arche de l'alliance.
  • Josué envoie 2 espions dans le pays de Jéricho.
  • Une prostituée Rahab les reçoit et les protège. Elle croit en l'Eternel et leur demande de la protéger elle et sa famille.
  • Les Hébreux font 7 fois le tour de la ville avec l'arche d'alliance, au son de trompettes. Les murailles de Jéricho tombent. Mais Rahab et sa famille sont sains et saufs, et vont se joindre au peuple d'Israël.
La controverse archéologique au sujet de la datation de la conquête de Jéricho

C’est l’archéologue Britannique John Garstang (1930_1936) qui trouva les ostracas (pièces brisées de pot en terre cuite) dans les couches de destruction de la ville. Ces pièces montrent des évidences d’incendie (preuve d’une attaque). Le type de poterie trouvée par Garstang, décorée en rouge et noir avec des formes géométriques caractéristiques n’ont été observées que dans la fin du 15ème siècle. Ce qui correspond parfaitement à l’époque de la conquête de Jéricho par Josué selon la chronologie Biblique tardive. Il a aussi trouvé une grande quantité de blé (brûlé) avec les débris de poterie. Ce qui prouverait que le siège n’a pas duré longtemps, de plus, le blé était dans un état comme s'il venait d’être moissonné, confirmant ainsi le récit de la Bible[1]. Le fait d’avoir une aussi grande quantité de blé n’était pas habituel, car le blé était un bien précieux autant pour les assiégés que pour l’envahisseur. C’est un signe archéologique qui ne s’explique que par l’interdit posé par Josué sur la ville[2]. Les Ostracas ont permis à Garstang[3] de dater la destruction de Jéricho aux environs du 14ème siècle av. JC ce qui est parfaitement en ligne avec la Bible.

Kathleen Kenyon (fouilles de 1952-1958) trouva les mêmes évidences, les murs écroulés, les réserves de blé, est de la cendre en quantité, signes évidents d’une destruction brutale de la ville. Cependant elle arriva à des conclusions opposées à celles de Garstang. Elle a affirmé que la destruction de Jéricho à été faite en 1550 av. JC, et que Jéricho était inoccupée du temps de la conquête de Jéricho, contrairement à ce qu’affirme la Bible. Il est intéressant de savoir que de son vivant elle n’a rien publié sur Jéricho. Morte en 1978, ses travaux ont été publiés entre 1981-83. Cette opinion a été relayée par tous les archéologues et les sceptiques de la Bible qui l’adoptèrent comme preuve ‘scientifique’ que la Bible n’est pas juste. Pour eux, la Bible est un livre suspect et qui n’a probablement été écrit que tardivement. Il serait un récit fabriqué à des fins de justification politiques (du temps de la réforme de Josias -630-609) et qui n’aurait aucune valeur historique (voir les conclusions de l’archéologue Finkelstein tenant de cette thèse controversée).

Il est intéressant de savoir finalement, sur quoi Kathleen s’est basée pour arriver à une telle conclusion, malgré les faits archéologiques si évidents trouvés par elle et Garstang !? Il faut attendre les campagnes de fouilles Italo-Palestinienne de 1997 et la venue de Bryant Wood pour en trouver l’explication et ainsi discréditer toute une littérature écrite sur cette hypothèse.

Bryant Wood est un professeur de l’Université de Toronto. Il a examiné les trouvailles de Kenyon et il fut surpris de découvrir que sa conclusion était basée sur l’analyse sur ce qu’elle n’avait pas trouvé plutôt que sur ce qu’elle avait trouvé !

Son raisonnement était basé sur le fait qu’elle n’a pas trouvé un certain type de poterie qui était importée à cette époque dans cette région. Pour elle, cette absence, prouve que le site de Jéricho n’était pas occupé à l’époque supposée de sa conquête selon la Bible. (Argument par absence de preuve !)

Le problème, après enquête par Wood, c’est que Kenyon a exploré la partie pauvre de la ville de Jéricho. En effet cette population n’avait pas les moyens de s’offrir cette poterie importée, d’où l’absence d’ostracas de ce type dans le champ de fouille (Tranchée).

De plus, et ce qui surprit beaucoup Bryant WOOD, c’est qu’il découvrit que Kenyon, comme Garstang, avait découvert des bouts de poterie (ostracas) qui elles, était parfaitement de l’époque de la conquête de Josué, mais qui ont été mystérieusement ignorés et passés sous silence par elle. Pourquoi !? Elle a volontairement ignoré les conclusions de Garstang, y compris le fait qu’il avait découvert des amulettes égyptiennes dans un cimentière proche de Jéricho, prouvant que le site n’était pas inhabité à cette époque contrairement aux affirmations de Kenyon !

Malgré le fait, d’une conclusion aussi discutable de la part de Kenyon, ses vues demeurent encore d’actualité aujourd’hui dans le monde des archéologues, certainement pour des motifs politiques et de prestige.

Les fouilles récentes ont mis en évidence le fait que les murs n’ont pas été détruits de l’extérieur mais bien qu’ils se sont écroulés sur eux-mêmes, et pas en arrière, mais bien en avant, conformément à ce que la Bible décrit avec une grande précision, les gravats ont ainsi servi de rampe d’accès à la ville !

Conclusions

L’archéologie n’est pas toujours une science exacte et infaillible, elle est sujette à interprétation en fonction des présupposés de ceux qui observent et tirent des conclusions en fonction de leurs convictions (comme les croyants d’ailleurs !), comme pour Kenyon et ses disciples. Restons vigilants et sages, confiants en la Parole de Dieu qui n’a pas été mise en cause par son auteur lui-même, Jésus, la Parole faite chair ! La Bible n’est pas un récit mythique, ou prétexte, pour des vues politiques qui doivent justifier l’existence d’Israël (Finkelstein). La Bible est bien un récit historique qui s’inscrit dans l’histoire de la relation entre les hommes et plus particulièrement avec les Juifs et Dieu.

L’histoire de l’interprétation des faits archéologiques de Jéricho prouve cela de manière évidente.

Ayons confiance en la Bible, car il reste encore beaucoup de sites à découvrir, et plus ils en découvriront, et plus la vérité éclatera, mais est-ce qu’ils voudront l’entendre et la recevoir, je doute que les Palestiniens et leurs alliés puissent accepter cela puisque pour eux Israël n’a jamais existé !

Contexte de l’époque

La conquête eut lieu au printemps entre 1500-1400 AVJC, lors de la récolte des graminées et lors de la célébration de la Pâque[2]. Le printemps est aussi caractérisé par la fonte des neiges du Mont Hermon au nord d’Israël et qui remplit le fleuve du Jourdain d’eau et en addition, les pluies de printemps[3] d’où ses crues. Ce qui fait que les gués habituellement praticables deviennent vite infranchissables.

Le passage décrit par le livre de Josué vers Jéricho est le passage habituel des caravanes d’orient qui vont vers Jérusalem et le port de Jaffa en Méditerranée.

Des phénomènes d’interruption du courant du Jourdain ont été observées en 1267 (croisade), 1906 et 1927 comme décrit par la Bible[4] par des effets d’éboulement de rives instables en amont, coupant ainsi l’eau provisoirement, le temps que le barrage naturel cède sous l’effet de l’accumulation.

Les températures et les pluviométries de la région sont en concordance avec le phénomène des crues.

La ville de Jéricho est la première ville après la traversée du Jourdain, c’est une petite ville fortifiée du temps de Josué qui commandait le bas de la vallée du Jourdain, elle était le passage obligé pour toutes les caravanes. Elle ne possédait pas de grandes richesses, pas de grand palais ou de grandes maisons du temps de Josué. Plus tard elle sera reconnue pour ses palmiers et ses dates, elle est très ancienne, mais n’est pas opulente comme les fouilles archéologiques l’ont prouvé. Il faut également se souvenir que les méandres du Jourdain étaient un lieu idéal pour la propagation des moustiques et donc de la malaria, de plus, en été il y fait très chaud !

La ville a été attribuée, après la conquête, à la tribu de Benjamin[5] à la frontière avec Ephraïm (de l’autre côté du Jourdain). Les roses de Jéricho passaient pour être très belles[6]

La ville a été abandonnée plusieurs fois et les Romains on construit une nouvelle ville à quelques kilomètres de là avec le Palais d’Hérode en plus de la forteresse de Massada.

La conquête de Josué

Les troupes de Josué sont du côté de la Jordanie actuelle dans un lieu appelé Chittim (Nb 22 :1) dans la Bible Josué (yehochoua= L’Eternel est salut) est le successeur de Moïse[7] désigné par Dieu. A 40 ans[8], est partit comme espion de la tribu d’Ephraim avec 11 autres représentants des autres tribus. Josué et Caleb sont les seuls des 12 espions à encourager la conquête car ils ont eu confiance en Dieu, ils ont failli être lapidé par le peuple Nb 14 :10. Ce sont les 2 seuls qui pourront entrer en Canaan selon la prophétie que Dieu leur a communiquée Nb 14 :30.

  • Dieu n’oublie pas ses promesses et nous permet de refaire les choses, même si les circonstances ne l’ont pas permis la première fois !

Comme du temps de Moïse, 40 ans plus tôt, Josué envoie deux espions, ils constatent que les habitants de Jéricho étaient terrifiés par les Israélites[9].

Rahab fait descendre les 2 espions par une corde le long de la muraille nord (archéologie intacte !) et ils se rendent probablement au Mont de la Tentation. Ils se cachent pendant 3 jours, puis traversent le Jourdain pour faire leur rapport, qui est très positif. Pendant ce temps, Rahab fixe un message, le signe à sa fenêtre par un cordon rouge. Ainsi cette partie de la muraille ne va pas s’écrouler, les deux espions doivent passer par une autre brèche pour arriver chez Rahab et évacuer sa famille.

  • Cela nous rappelle, un fois de plus, le jour du jugement, et l nécessité de nous mettre à l’abri sous le sang de l’Agneau de Dieu, Jésus.
  • Par la foi et l’action, Rahab sauve sa famille, ceux qui la croient seront sauvés et intégrés au peuple de Dieu.

Josué donne l’ordre de préparer des provisions pour la conquête (Josué 1 :11) pour quelques jours, car ils allaient devoir célébrer la Pâque, et aussi être circoncis après la traversée du Jourdain. Ce qui demande 3-4 jours de convalescence. La honte de l’Egypte est ainsi enlevée à Guigal, le 1er campement en Israël. Seulement après ces évènements, la manne à cessé et les gens purent manger du blé de la terre d’Israël préparé pour eux. C’est la fin du ‘pain de Dieu’[11] venu du ciel, la manne[12] !

  • Dieu nous porte dans les déserts, mais une fois que nous sommes à même d’être autonomes ils nous appartient de nous responsabiliser et de travailler. Travaillez à votre salut [13]!
Dieu se manifeste d’une autre manière à Josué qu’à Moïse

La rencontre avec le chef de l’armée de l’Eternel (Josué 5 :13-15), pré-révélation de Jésus, il est au-dessus de tous les conflits et les peuples, il est le Roi de Roi[14] et Seigneur des Seigneurs ! Ni pour ni contre, il est différent donc Saint, 3 x Saint.

  • Moïse avait une relation particulière avec Dieu, pas Josué et là, il se manifeste pour la première fois et d’une nouvelle manière à Josué.
Dieu est le seul stratège.
  • Il révèle la stratégie à Josué, encerclement et proclamation de la Sainteté de Dieu par les trompettes, cela devait être la terreur chez les assiégés.
  • Pendant ce temps silencieusement, ils guérissent de la circoncision et le dernier jour, après 7 jours de silence qu’ls le rompent et crient à pleine voix (Josué 6 :20), le sol tremble, les murs s’écroulent!
  • Ils obéissent à Dieu et au commandement de l’interdit, tout est donné à Dieu.
Le péché d’Akan (Josué 7)
  • Josué n’écoute pas Dieu et fait confiance à ses espions, il ne sait pas que Dieu est en colère à cause d’Akan qui a méprisé l’interdit.
  • Josué ne consulte pas Dieu et part confiant en sa propre force et probablement grisé par son succès. Résultat, c’est la défaite et 36 morts . Israël n’est pas invincible !
  • Vs 7 Josué se lamente, ah si seulement nous étions restés au-delà du Jourdain ! Le bénéfice de la victoire sur Jéricho redonne du courage aux autres Rois de la région, on peut les vaincre !
  • Convocation devant tout le peuple et processus d’élimination, ce sont des heures d’immobilisation sous le soleil (Dieu aurait pu révéler le fauteur immédiatement). Akan pense échapper au châtiment au début, mais plus le temps passe et plus sa position devient intenable. Vs 25 tu as causé notre malheur maintenant c’est le Seigneur qui va causer ton malheur. // Ananias et Saphira dans le NT[16].
  • Dieu donne la stratégie et un ordre pour AÏ, va avec toute l’armée par derrière. Dieu dans sa bonté permet cette fois que tous les biens reviennent au peuple.
Quelques remarques

Rahab la prostituée-tenancière et descendante de Jésus

Matt 1 :5 Salmon engendra Boaz de Rahab ; Boaz engendra Obed de Ruth ; (1-6) Obed engendra Isaï ; 6 Isaï engendra David. Le roi David engendra Salomon de la femme d’Urie ;

  • Dieu qui connait toutes choses, accepte dans sa généalogie terrestre, une ancienne prostituée non juive, n’e d’une femme adultère par viol et d’un père meurtrier !
  • C’est l’expression de la grâce de Dieu, Rahab est prise comme exemple de foi mise en œuvre[17] dans le NT.

Les malédictions de Josué sur Jéricho[18]

Josué 6 : 25 Josué laissa la vie à Rahab la prostituée, à la maison de son père, et à tous ceux qui lui appartenaient ; elle a habité au milieu d’Israël jusqu’à ce jour, parce qu’elle avait caché les messagers que Josué avait envoyés pour explorer Jéricho. 26 Ce fut alors que Josué jura, en disant : Maudit soit devant l’Eternel l’homme qui se lèvera pour rebâtir cette ville de Jéricho ! Il en jettera les fondements au prix de son premier-né, et il en posera les portes au prix de son plus jeune fils.

  • Réalisation sous le règne d’Achab (-874)

1 Roi 16 : 34 De son temps, Hiel de Béthel bâtit Jéricho ; il en jeta les fondements au prix d’Abiram, son premier-né, et il en posa les portes au prix de Segub, son plus jeune fils, selon la parole que l’Eternel avait dite par Josué, fils de Nun.

Pierre-Alain Vauclair


[1] Ce qui est conforme à la Bible puisque la partie de la Maison de Rahab est restée debout Josué 2 :17-21

[2] Josué 5:10 Les enfants d’Israël campèrent à Guilgal ; et ils célébrèrent la Pâque le quatorzième jour du mois, sur le soir, dans les plaines de Jéricho. (Voir les découvertes archéologiques du chapitre précédent).

[3] En Valais nous avons le même phénomène au printemps et début d’été, le Rhône déborde par l’effet de la fonte de la neige et glaciers en altitude par la chaleur et les pluies diluviennes conjuguées.

[4] Josué 3 :15 Quand les prêtres qui portaient l’arche furent arrivés au Jourdain et que leurs pieds se furent mouillés au bord de l’eau — le Jourdain déborde par-dessus toutes ses rives durant tout le temps de la moisson — 16 l’eau qui descend s’arrêta et s’accumula à une très grande distance, près de la ville d’Adam, qui est située à côté de Tsarthan. Quant à l’eau qui descendait vers la mer de la plaine, la mer Morte, elle fut complètement coupée. Le peuple passa vis-à-vis de Jéricho.

[5] Josué 16 :1

[6] Dans les apocryphes Ecclq 24 :14

[7] Deut 31 : 23 L’Eternel donna ses ordres à Josué, fils de Nun. Il dit : Fortifie-toi et prends courage, car c’est toi qui fera entrer les enfants d’Israël dans le pays que j’ai juré de leur donner ; et je serai moi-même avec toi.

[8] Josué 14 : 7 J’étais âgé de quarante ans lorsque Moïse, serviteur de l’Eternel, m’envoya de Kadès-Barnéa pour explorer le pays, et je lui fis un rapport avec droiture de cœur. 8 Mes frères qui étaient montés avec moi découragèrent le peuple, mais moi je suivis pleinement la voie de l’Eternel, mon Dieu.9 Et ce jour-là Moïse jura, en disant : Le pays que ton pied a foulé sera ton héritage à perpétuité, pour toi et pour tes enfants, parce que tu as pleinement suivi la voie de l’Eternel, mon Dieu.10 Maintenant voici, l’Eternel m’a fait vivre, comme il l’a dit. Il y a quarante-cinq ans que l’Eternel parlait ainsi à Moïse, lorsqu’Israël marchait dans le désert ; et maintenant voici, je suis âgé aujourd’hui de quatre-vingt-cinq ans.

[9] Josué 2 :9 et leur dit : « Je le sais, l’Eternel vous a donné ce pays. La terreur que vous inspirez s’est emparée de nous et tous les habitants du pays tremblent devant vous. »

[10] Josué 3 : 11 l’arche de l’alliance du Seigneur de toute la terre va passer devant vous dans le Jourdain.

[11] Jean 6 : 47 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi a la vie éternelle. 48 Je suis le pain de vie. 49 Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts.50 C’est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point.51 Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.

[12] Josué 5 : 10 Les enfants d’Israël campèrent à Guilgal ; et ils célébrèrent la Pâque le quatorzième jour du mois, sur le soir, dans les plaines de Jéricho. 11 Ils mangèrent du blé du pays le lendemain de la Pâque, des pains sans levain et du grain rôti ; ils en mangèrent ce même jour. 12 La manne cessa le lendemain de la Pâque, quand ils mangèrent du blé du pays ; les enfants d’Israël n’eurent plus de manne, et ils mangèrent des produits du pays de Canaan cette année-là.

[13] Philippiens 2:12 Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent ;

[14] Apoc 19 : 14 Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d’un fin lin, blanc, pur. 15 De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations ; il les paîtra avec une verge de fer ; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu tout-puissant. 16 Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : Roi des rois et Seigneur des seigneurs.

[15] Matthieu 28 : 19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, 20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit.

[16] Actes 5 : 1 Cependant, un homme appelé Ananias, avec Saphira sa femme, vendit une propriété 2 et garda une partie du prix, en accord avec sa femme. Il apporta le reste et le déposa aux pieds des apôtres. 3 Pierre lui dit : « Ananias, pourquoi Satan a-t-il rempli ton cœur, au point que tu aies menti au Saint-Esprit et gardé une partie du prix du champ? 4 S’il n’avait pas été vendu, ne te restait-il pas ? Et, après l’avoir vendu, n’avais-tu pas le droit de disposer du prix ? Comment as-tu pu former dans ton cœur un projet pareil ? Ce n’est pas à des hommes que tu as menti, mais à Dieu. »

[17] Hébreux 11:31 C’est par la foi que Rahab la prostituée ne périt pas avec les rebelles, parce qu’elle avait reçu les espions avec bienveillance. Jacques 2:25 Rahab la prostituée ne fut-elle pas également justifiée par les œuvres, lorsqu’elle reçut les messagers et qu’elle les fit partir par un autre chemin ?

[18] Josué 6 : 25 Josué laissa la vie à Rahab la prostituée, à la maison de son père, et à tous ceux qui lui appartenaient ; elle a habité au milieu d’Israël jusqu’à ce jour, parce qu’elle avait caché les messagers que Josué avait envoyés pour explorer Jéricho. 26 Ce fut alors que Josué jura, en disant : Maudit soit devant l’Eternel l’homme qui se lèvera pour rebâtir cette ville de Jéricho ! Il en jettera les fondements au prix de son premier-né, et il en posera les portes au prix de son plus jeune fils.

[19] Matthieu 6:33 Préoccupez-vous d’abord du Royaume de Dieu et de la vie juste qu’il demande, et Dieu vous accordera aussi tout le reste.


[1] C’était du temps de la moisson du blé au printemps, et cela marque aussi la fin de la manne pour Israël qui pouvait vivre des produits du pays. Josué 5 :12

[2] Josué 6 :24 Ils brûlèrent la ville et tout ce qui s’y trouvait ; seulement ils mirent dans le trésor de la maison de l’Eternel l’argent, l’or et tous les objets d’airain et de fer.

[3] http://www.biblearchaeology.org/post/2009/01/Jericho-Does-the-Evidence-Disprove-or-Prove-the-Bible.aspx

 

 

 

 

Top