L'atelier (la leçon)

Résumé de l'activité

Les enfants vont jouer la parabole, avec des costumes de l'époque

Déroulement de la leçon

1 Bienvenue

2 Jeu du verset biblique

3 Histoire

4 Questions

5 Partage et prière

6 L'atelier

7 Rangement avec les enfants

Explication de l'atelier

Enfants de 6 à 8 ans

Préparation du moniteur
  • Demandez à une autre personne que vous, de lire le texte, sauf ce qui est en caractère gras.
Mot du moniteur

Vous allez jouer l'histoire de Jésus faisant un miracle lors d'un mariage !

Explication

Optionnel
Au préalable, vous pouvez faire des exercices d’échauffement avec les enfants, sur les émotions et gestes : Tu te mets face au mur et lorsque je te dis : « Un deux, trois : tu es en colère, tu te retournes et tu montres que tu es en colère. Puis, tu te retournes face au mur et je te redis une autre émotion etc. ».

Liste des émotions et autres 
Tu as peur, tu es malade, tu es fatigué, tu es triste, tu as mal, tu réfléchis, tu es content, tu es déçu, tu es surpris etc.

Positionnement
Les enfants sont debout en cercle et vous en faites partie.

Consignes aux enfants

  • Etends tes bras à l’horizontale, sur les deux côtés, tu ne dois pas toucher tes voisins.
  • Recule-toi un peu si nécessaire.
  • Baisse les bras.
  • Mime tous les gestes des personnages que je vais faire, pendant l’histoire.
  • Silence.
  • On commence.

Histoire

Un homme qui, devait partir en voyage, appela ses serviteurs = montrez votre index qui fait signe de venir. Il donna cinq talents à l'un = faites semblant de donner 5 pièces, deux à l'autre = Faites semblant de donner 2 talents et un au troisième = Faites semblant de donner une pièce, à chacun selon sa capacité, puis il partit aussitôt = tournez-vous sur la droite et faites un tour de cercle. Celui qui avait reçu les cinq talent s'en alla travailler = faites semblant d'acheter quelque chose et le revendre et gagner 5 autres pièces. Il gagna cinq autres talents = souriez et levez les bras de victoire. De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres = faites semblant de recevoir 2 pièces. Il était content = souriez et levez les bras de victoire.

Celui qui n'en avait reçu qu'un, alla creuser un trou dans la terre = faites semblant de creuser un tour avec une pelle et cacha l'argent de son maître = faites semblant de mettre la pièce dans le trou et l'enfouir de terre. 

Longtemps après = faites un demi-cercle devant soi avec un bras, le maître de ces serviteurs revint = tournez-vous à gauche et faites un tour de cercle en marchant et leur fit rendre des comptes = mains sur les hanches. 

Celui qui avait reçu les cinq talents s'approcha = faites un pas en avant, en apporta cinq autres et dit : "Seigneur = faites la révérence et reculez d'un pas tu m'as remis cinq talents = montrez le chiffre 5 avec les doigts de la main. En voici cinq autres que j'ai gagnés" = faites le geste de donner cinq pièces. 
Son maître lui dit : "C'est bien = tête qui dit oui, bon et fidèle serviteur = pouce en l'air ; tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup = faites un cercle avec les mains devant soi.
Viens partager la joie de ton maître = index dit vient et se prendre soi-même dans les bras.

Celui qui avait reçu les deux talents s'approcha = aussi et dit : "Seigneur = faites la révérence et avancez d'un pas, tu m'as remis deux talents = faites le chiffre deux avec les doigts. En voici deux autres que j'ai gagnés = faites le geste de donner deux pièces. 
Son maître lui dit : "C'est bien = tête qui dit oui, bon et fidèle serviteur = montrez le pouce en l'air tu as été fidèle en peu de chose, je te confierai beaucoup = faites un cercle avec les mains devant soi. Viens partager la joie de ton maître = index dit vient et se prendre soi-même dans les bras. 

Celui qui avait reçu un talent s'approcha ensuite = avancez d'un pas et dit : "Seigneur = faites la révérence et reculez d'un pas, je savais que tu es un homme dur = mains sur les hanches et froncez les sourcils : tu moissonnes = geste de ramasser devant soi avec une main où tu n'as pas semé = index qui dit non et tu récoltes = mains qui ramènent à soi quelque chose où tu n'as pas planté = index qui dit non

J'ai eu peur = geste de peur et je suis allé cacher ton sac d'argent dans la terre = index qui montre par terre. Le voici, prends ce qui est à toi = geste de donner une pièce.

Son maître lui répondit : "Serviteur mauvais et paresseux = Index "qui gronde". Tu savais que je moissonne où je n'ai pas semé et que je récolte où je n'ai pas planté" = Mains sur les hanches. Il te fallait donc remettre mon argent aux banquiers = geste de donner et à mon retour j'aurais retiré ce qui est à moi avec un intérêt = geste de prendre quelque chose. 

Prenez-lui donc le talent = geste vif de prendre quelque chose et donnez-le à celui qui a les dix talents = tournez-vous vers la gauche et faites le geste de donner quelque chose. 

En effet, on donnera à celui qui a = souriez et faites le geste de donner et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas = index qui dit non, on enlèvera même ce qu'il a = geste d'enlever quelque chose. 

Quant au serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres extérieures = pour de semblant de pousser quelqu'un : c'est là qu'il y aura des pleurs = faites semblant de pleurer et des grincements de dents = grincez des dents".

Enfants de 9 à 12 ans

Préparation du moniteur
  • Ayez 15 pièces de monnaie et des marionnettes
Mot du moniteur

Vous allez jouer l'histoire avec des marionnettes !

Explication 

Script
Texte tiré de La Bible des enfants dans 365 histoires de Mary Batchelor et de la Bible de la famille de Ralph Milton (remanié).

NARRATEUR : 
Jésus ne vivrait pas indéfiniment sur la terre. Ses disciples doivent apprendre à lui être fidèles et utiliser toutes les occasions pour le servir, même quand il ne serait plus avec eux. 
Alors Jésus a raconté cette histoire, qui est une parabole, pour les aider à savoir ce qu'il voulait qu'ils fassent. 

JÉSUS : 
Un homme, un maître se disait : 

MAÎTRE : 
Je vais faire un long voyage. Avant de partir, je dois confier la garde de tous mes biens à mes serviteurs. Serviteurs, venez ici ! 

NARRATEUR : 
Tous les 3 serviteurs arrivent et disent : 

TOUS LES 3 SERVITEURS : 
Oui, maître, que voulez-vous ? 

MAÎTRE : 
Vous trois, serez en charge de tous mes biens et tout ce que je possède pendant que je serai loin.

NARRATEUR : 
Tous les 3 serviteurs ont répondu : 

TOUS LES 3 SERVITEURS : 
"Oui, maître, tout ce que vous dites, nous le ferons." 

MAÎTRE : 
"Je vais vous donner à chacun une partie de mon argent, en fonction de la façon dont chacun d'entre vous sera capable de le gérer." 

NARRATEUR : 
Au premier serviteur, il donne 5 talents. Les talents étaient une sorte d'argent. On disait qu'un talent valait plus de mille francs ! 


PREMIER SERVITEUR :
"Je vais prendre soin de ces 5 talents, maître." 

NARRATEUR : 
Et il est parti. Au deuxième serviteur, il donne 2 talents. 

DEUXIÈME SERVANT : 
"Je vais prendre soin de ces 2 talents, maître." 

NARRATEUR :
Et il est parti. Au troisième serviteur, il a donné 1 talent. 

 

TROISIEME SERVITEUR :
Ah ! (il regarde sa pièce l'air déçu), merci !

 

NARRATEUR :
Puis le troisième serviteur s'en va.
Le maître ensuite part en voyage. 
Après un long séjour à l'étranger, le maître revient. 
Il appelle les trois serviteurs pour lui demander ce qu'ils ont fait de son argent.  

PREMIER SERVITEUR : 
"J'ai utilisé les talents avec sagesse et j'ai doublé ce que vous m'avez donné. Voici les 5 talents pour vous, maître ! 

MAÎTRE : 
"Bien joué ! Tu as été un bon et loyal serviteur. Je peux avoir confiance en toi. Je vais te donner l'occasion de me servir maintenant en t'en donnant de plus grandes. Viens rejoindre ma fête ! " 

NARRATEUR : 
Puis, le deuxième serviteur s'avança. 

DEUXIÈME SERVITEUR :
"J'ai aussi doublé ce que vous m'avez donné, maître." 

NARRATEUR : 
Et il tendit au maître quatre pièces. 

MAÎTRE : 
"Bien joué! Toi aussi, tu as été loyal et bon et tu seras également promu. Rejoins ma fête ! " 

NARRATEUR : 
Enfin, le serviteur qui avait reçu 1 pièce d'argent s'avança. 

TROISIÈME SERVITEUR :
"Voici votre pièce d'argent, maître. Je savais que vous étiez un homme dur, qui récolte ce que vous n'avez pas semé !
J'avais peur de perdre l'argent que vous m'aviez donné, alors je l'ai enterré dans le sol pour le garder. 

MAÎTRE : 
"Mauvais et paresseux serviteur ! Si j'étais aussi méchant que vous le dites, alors vous auriez dû investir mon argent pour pouvoir au moins récupérer un intérêt. 
Votre pièce sera donnée au serviteur qui en a gagné cinq. 

Ceux qui utilisent pleinement ce qui leur est donné, en gagneront plus. Ceux qui refusent de faire bon usage du peu qu'ils ont, perdent même cela. " 

NARRATEUR : 
Alors le maître se tourna vers les autres serviteurs 

MAÎTRE : 
"Sors ce serviteur. Il a perdu sa chance. Il n'y a plus rien à attendre de lui. " 

NARRATEUR : 
Dieu a donné à chacun de nous au moins un talent, un don qui doit être utilisé dans l'œuvre du Royaume de Dieu. Tout le monde n'a pas plusieurs dons, mais nous en avons tous au moins un, à utiliser pour la gloire de Dieu. 
Jésus regarde la personne qui a un talent, en disant que cette personne a autant de responsabilité à servir Dieu, que celle qui en a reçu cinq. 

Vous voyez, Jésus veut souligner la responsabilité des gens ordinaires. 
En fait, certains des meilleurs travaux de Dieu au cours des âges ont été accomplis par des gens ordinaires, un talent unique : des gens comme Moïse, Pierre, Marie, un petit garçon avec son déjeuner. La seule chose que ces gens ont en commun, c'est qu'ils étaient disposés à permettre à Dieu d'utiliser les dons qui leur avaient été donnés. 

Matériel
  • Personnages
  • Narrateur 
  • Jésus 
  • Maître
  • Serviteur 1 
  • Serviteur 2 
  • Serviteur 3
Valeur de foi (objectif)
A choisir en cliquant sur imprimer
Prière créative
A choisir en cliquant sur imprimer
Jeux du verset biblique
A choisir en cliquant sur imprimer
Top