L'histoire

La tentation de Jésus

Description

Jésus est emmené dans le désert pour être tenté

Référence de l'histoire

Verset biblique

Soumettez-vous à Dieu, résistez au diable et il fuira loin de vous.
-- Jacques 4 :7 --

Objectifs (Valeurs de foi)

1
Le Saint-Esprit, la connaissance, l’appropriation et la proclamation de versets bibliques, nous aident à contrer l’ennemi et résister à la tentation.
Montrez dans l'histoire
que Jésus a reçu le Saint-Esprit par son baptême et a été conduit à proclamer les Ecritures Saintes pour contrer l’ennemi et résister à la tentation.
Valeur pour moi aujourd'hui
Le Saint-Esprit m’aide à faire sa volonté et la connaissance de versets bibliques, me permet de proclamer à haute voix que Jésus est vainqueur, afin de résister à la tentation afin que l’ennemi s’en aille.
2
Jésus n’a jamais péché, mais il a été tenté en toutes choses. Il peut m’aider à lutter contre les tentations
Montrez dans l'histoire
que Jésus n’a jamais péché, mais que le diable voulait qu’il pèche ! Dieu voulait que Jésus passe aussi par un chemin de tentation afin de nous rejoindre et de nous aider dans notre vie et de nous donner un exemple à suivre.
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu peut me comprendre dans mes tentations, car il a passé par là aussi. Il m’aide à tenir ferme contre les tentations. C’est par Lui que j’ai la victoire.
3
Jésus nous secourt dans nos mauvais désirs et penchants. L’ennemi, lui nous décourage et nous accuse, mais Jésus nous pardonne, nous encourage et nous rend victorieux en Lui.
Montrez dans l'histoire
que l’ennemi veut amener Jésus à pécher. Il ne veut que sa perte. Il n’est là que pour nuire. Mais Jésus lui, résiste et veut faire la volonté de Dieu. Il va être victorieux.
Valeur pour moi aujourd'hui
Le diable veut ma perte, il me décourage, m’accuse, engendre la confusion, le désespoir, le doute etc., mais Jésus, Lui, m’encourage, m’aide à relever la tête, me redonne de l’espoir, me pardonne, me libère et me rend digne et victorieux par Jésus.
4
Même si le diable paraît rusé, et que nous nous sentons faible, c’est Jésus qui est bien au-dessus de lui et l’a vaincu à la croix. C’est Lui qui nous rend fort par sa puissance.
Montrez dans l'histoire
que le diable est rusé et essaie de tenter Jésus dans des moments de faiblesse.
Valeur pour moi aujourd'hui
Les attaques du diable sont très sournoises et me poussent à pécher lorsque je suis faible. Je me rappelle que Jésus l’a vaincu. Il me rend fort par Sa puissance.
5
Quand nous sommes tentés, cela peut durer un certain temps, mais prenons courage le diable va partir lorsqu’il verra que nous mettons notre confiance en Dieu et lui résistons par le nom de Jésus.
Montrez dans l'histoire
que Jésus va être tenté 40 jours par le diable. Mais Jésus connaît les Ecritures Saintes qui le font se positionner en Dieu, en les proclamant. Le diable va alors essayer d’autres moyens pour le faire tomber ! Mais cela ne va pas fonctionner.
Valeur pour moi aujourd'hui
Parfois je peux être tenté(e) un certain temps. Mais si je prends position en Jésus et que je proclame des versets bibliques, le diable fuira loin de moi. Jésus est ma victoire !
6
Nous avons les moyens de ne pas succomber à la tentation, en nous appropriant l'armure de Dieu (l'épée de l'Esprit, le bouclier de la foi, le casque du Salut, la cuirasse de la justice, la ceinture de la vérité, les chaussures du zèle).
Montrez dans l'histoire
Que satan vient aussi tenter Jésus, malgré qu'il soit le fils de Dieu. Mais Jésus triomphe de l'ennemi, par la proclamation de l'Ecriture Sainte et le Saint-Esprit.
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu me donne les moyens de ne pas succomber à la tentation, en m'appropriant l'armure que Dieu me donne (l'épée de l'Esprit, le bouclier de la foi, le casque du Salut, la cuirasse de la justice, la ceinture de la vérité, les chaussures du zèle.

Questions

Qu'à fait Jésus dans le désert ? Il a jeûné durant 40 jours
Quel est le vrai nom du tentateur ? Le diable, l'ennemi...
Quel est le nom de la ville Sainte ? Jérusalem
Quels sont les ruses du diable ? Repérer les moment propices (moments de découragement, de faiblesses) dans nos vies, pour nous tenter. Il nous fait douter des paroles de Dieu, il essaie de rendre la tentation attirante, puis si nous y succombons, nous faire penser que nous ne sommes plus pardonnables, que nous avons moins de valeur aux yeux de Dieu, nous fait peur, nous accuse, nous culpabilise, nous décourage, etc.
Quels buts recherche le diable ? Nous faire chuter et abandonner la volonté de Dieu
Que fait Jésus pour nous aider à surmonter les tentations ? Il nous donne la victoire sur satan. Il nous rappelle des versets bibliques à proclamer. Il nous donne toute une armure à nous approprier. Il nous encourage, nous fortifie, nous pardonne et nous relève si nous nous sommes laissés tenter etc.

La tentation de Jésus

Ce passage ne peut être compris indépendamment des récits de la prédication de Jean-Baptiste et du baptême de Jésus. On remarque chez Luc qu’il intercale entre le baptême et la tentation, une généalogie qui remonte de Jésus à Adam. 
Nous remarquons un parallèle entre les tentations de Jésus et celle d’Adam – par rapport à l’arbre défendu. Jésus est Fils de Dieu – cent pour cent homme, cent pour cent Dieu – et rempli du Saint-Esprit. Etant donné qu’il est autant Dieu qu’homme, il n’en reste pas moins qu’il est libre d’accepter ou non sa mission, et il a été soumis à la tentation de détourner son pouvoir à son profit. C’est la situation dans laquelle se retrouve chacun, à l’image Adam et Eve qui ont succombé à la tentation, comme le peuple d’Israël qui a démontré sa faiblesse face aux diverses tentations. 
Précisons que Jésus s’est retrouvé dans la même situation qu’Adam dans le jardin : il est né sans le handicap de cette influence et attrait du péché que nous ont légué nos premiers parents. La grande différence est que Jésus n’a pas cédé à la tentation. « Le premier homme, Adam, devint un être vivant, doué de la vie naturelle. Le dernier Adam est devenu, lui, un être qui, animé par l’Esprit, communique la vie » . Jésus se présente comme le nouvel Adam qui n’a jamais péché.


Quarante jours de jeûne

Pour le juif qui connaît la loi, les quarante jours de jeûne sans manger ni boire sont associés à Moïse. Jésus apparaîtra donc comme le nouveau Moïse, habilité à donner une nouvelle loi au peuple de Dieu. Les quarante jours passés au désert ne sont pas sans faire référence à l’Exode. Notons également que le prophète Elie a aussi marché quarante jours avec la force que lui avait donnée la nourriture apportée par l’ange. Le déluge a duré quarante jours, ainsi que le temps durant lequel Ezéchiel devait porter le péché de Juda. Jésus se révèle ainsi comme le Prophète promis par l’Ancien Testament : « Dieu suscitera pour vous un prophète comme moi, issu de votre peuple, l’un de vos compatriotes : écoutez-le » . 
Le diable
Le mot diabolos, en grec signifie dénonciateur ou calomniateur En hébreu, le mot sâthân désigne l’adversaire, l’accusateur. Satan est celui qui met le soupçon sur la foi des croyants, un accusateur public qui n’hésite d’ailleurs pas à pousser au délit. 
Il est fondamentalement opposé au règne de Dieu et il est l’ennemi qui cherche à détourner l’homme de Dieu. La Bible reste muette sur son aspect physique. Il est nommé le malin, le prince de ce monde, le dieu de ce siècle, le prince de la puissance de l’air, le serpent ancien. L’image du monstre cornu, poilu, à queue fourchue et sabots fendus est née d’une création progressive des traditions populaires. Notons que nous lui attribuons un aspect peu commode, mais qu’il se déguise aussi en ange de lumière . 
Malgré tout cela, le diable est un ennemi vaincu, dont le jugement final ne saurait tarder. A la croix, Jésus a triomphé publiquement de l’adversaire, et a brisé sa puissance . La destinée finale du malin est qu’il sera jeté et tourmenté éternellement dans l’étang de feu et de souffre . La Parole de Dieu nous dit : « Soumettez-vous donc à Dieu, résistez au diable, et il fuira loin de vous ».
Nb : nous savons que le diable existe, mais fixons plutôt notre regard sur Jésus qui a triomphé de lui à la croix !  

Les tentations

Dès le début de son ministère, Jésus doit mener le combat contre le diable, et cela continuera jusqu’à la croix, puisque Satan n’abandonnera pas après son premier échec. Ce combat, Jésus le mène avec la force du Saint-Esprit en affirmant sa fidélité à l’Ecriture et aux révélations transmises par Moïse : les trois citations utilisées par Jésus sont tirées du Deutéronome. Le diable cite à son tour des versets pour essayer de contrer le Seigneur. Notons qu’il cite le Psaume 91.11-12, mais qu’il s’arrête avant le verset qui dit : « Tu pourras marcher sans crainte sur le lion et la vipère et tu fouleras aux pieds le lionceau et le serpent » . 
L’histoire d’Israël est pleine de manifestations concrètes de la puissance de Dieu qui a déjà démontré sa capacité de nourrir les affamés, d’assujettir les royaumes. La mission de Jésus va encore plus loin : il doit être le Sauveur qui efface les péchés par sa mort et sa résurrection.     

Jésus reste fidèle au plan de Dieu : il ne cède pas à la triple tentation du diable : 
•    Assouvir des besoins matériels – la faim
•    Démontrer publiquement sa filiation divine dans la maison même de Dieu – le temple. 
•    Se placer au-dessus des puissances terrestres – les royaumes. 
Jésus répond à chaque fois au diable en disant : il est écrit – en citant des passages bibliques. Il atteste la Parole de Dieu, comme faisant autorité. Au bout de la troisième tentation, le diable voyant qu’il n’y arrivera pas, quitte Jésus qui se fera servir par des anges. Le but du diable en nous tentant est de nous éloigner de Dieu, et du plan qu’il a pour nous. 
Être tenté n’est pas un péché. Par contre, céder à la tentation en est un : « Lorsque nous somme tentés, ce sont les mauvais désirs que nous portons en nous qui nous attirent et nous séduisent, puis le mauvais désir conçoit et donne naissance au péché. Et le péché, une fois parvenu à son plein développement, engendre la mort » .  

Gaël Marty
 

Renseignements
Textes tirés du message de l’église New Life :
http://newlifechurch.ch/combat-le-bon-combat/
Il y a un monde visible (toi, moi, les choses et animaux etc.) et un monde invisible (le monde spirituel : Dieu, Jésus et le Saint-Esprit, les anges. Mais il y a aussi un ennemi : Satan, ses anges, ses démons et esprits mauvais).
Satan nous déclare la guerre si on se positionne en Jésus. Son but : c’est diminuer notre foi, nous faire abandonner Jésus, douter de la puissance de Dieu, nous décourager, nous faire peur, nous angoisser, avoir des pensées confuses, avoir des soucis, être tenté, être jaloux, diviser notre famille, nous isoler, nous dévaloriser, nous culpabiliser etc.
Il complote contre moi, contre ma famille etc. ! Pour cela, il étudie mon comportement, ma personnalité, mes émotions etc. Il regarde si j’ai des faiblesses dans des domaines et va s’en servir pour essayer de me faire tomber (exemple : Il fait exprès de pousser mes copains à m’influencer pour m’éloigner de la destinée de Dieu sur ma vie !).
La guerre contre Satan, je ne la fais pas tout seul : Dieu m’aide, par son Saint-Esprit et son armure ! Je suis fils et fille du Roi des rois. J’ai un petit diable et un très grand Dieu !
• La prière est indispensable (chant de louange, prière de supplication, prière d’adoration, prière de remerciements, prière de combat spirituel etc.).
• Me revêtir de l’armure de Dieu par mes paroles
• Demander à l’Esprit-Saint de me conduire
• Des autres chrétiens peuvent m’aider si besoin
La bataille contre Satan est gagnée d’avance, si nous nous positionnons pour Jésus. Dieu nous donne son armure pour le combattre ! Dieu nous donne son Saint-Esprit qui nous guide comment faire, que dire face à l’ennemi. Je suis soldat du Dieu tout puissant !
L’armure du chrétien (Ephésiens 6 : 10-20)
• L’Epée de l’esprit : dire et redire des versets bibliques à Satan = cela le fait fuir
• Le bouclier de la foi : proclamer que par la foi on est vainqueur
• Le casque du salut : cela me positionne en Christ
• La cuirasse de la justice : choisir d’aimer Jésus et sa Parole et de l’appliquer dans ma vie = cela protège mon coeur
• La ceinture de la vérité : elle soutient mon choix d’aimer Jésus
• Les chaussures du zèle de l’évangile de paix : elles me permettent de marcher en paix, elles me motivent pour témoigner de Dieu
Top