L'histoire

Le sacrifice d'Isaac

Description

Dieu demande à Abraham d'offrir son fils en sacrifice

Référence de l'histoire

Verset biblique

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son fils, afin que quiconque croit en lui, ne meurt pas, mais qu'il ait la vie Eternelle.
-- Jean 3:16 --

Objectifs (Valeurs de foi)

1
Dieu intervient lorsqu'il nous semble qu'il n'y a plus d'espoir et que nous nous confions en Lui
Montrez dans l'histoire
L'importance que met Abraham a penser que Dieu interviendra pour son fils, d'une manière ou d'une autre, alors qu'il doit obéir à Dieu qui lui demande de le tuer !
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu interviendra lorsque je dois renoncer à quelque chose auquel je tenais tant. Je veux me confier en Lui. Il comblera mon manque
2
Par les épreuves, Dieu ne veut pas nous blesser, mais nous faire passer par une épreuve de foi
Montrez dans l'histoire
Que Dieu met à l'épreuve Abraham. Il ne veut pas le blesser. Il veut qu'Abraham mette complètement sa foi en Lui
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu me fera parfois passer par des épreuves. Comme Abraham, je veux mettre ma foi en Lui
3
Dieu veut que nous consacrons les choses que nous aimons trop faire (comme une idole), pour le servir Lui
Montrez dans l'histoire
L'importance que met Abram à obéir à Dieu, malgré le geste très difficile que Dieu lui demande de faire. Il remet son seul fils qu'il aime le plus au monde, entre les mains de Dieu !
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu veut que je lui remette, tout ce qui prend plus de place que Lui et que j'y renonce, afin qu'il prenne toute la place
4
Dieu veut nous faire comprendre qu'il est un Dieu qui aime, malgré l'épreuve
Montrez dans l'histoire
L'importance que met Abram à accepter l'épreuve, malgré ce que cela lui coûte, car il sait que Dieu l'aime et qu'il interviendra
Valeur pour moi aujourd'hui
Je veux accomplir la volonté de Dieu même si cela me coûte beaucoup. Dieu m'aime. Il interviendra
5
Dieu nous fait passer par l'épreuve, afin que nous comptions entièrement sur Lui
Montrez dans l'histoire
Qu'Abraham a dû faire un pas de foi immense, en faisant ce que Dieu demandait. Il a pensé que Dieu ferait un miracle
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu me fait passer par l'épreuve me faisant abandonner ce qui compte le plus pour moi. Je veux lui consacrer ma vie et toutes les choses que j'aime le plus
6
Si nous faisons ce qu'il nous demande dans l'épreuve, Dieu intervient pour nous en sortir
Montrez dans l'histoire
Qu'Abraham a fait tout ce que Dieu lui demandait, sachant que ça lui coûtait énormément, mais il savait que Dieu allait intervenir d'une manière ou d'une autre pour sauver son fils
Valeur pour moi aujourd'hui
Je veux te faire confiance et faire ce que tu me demandes Seigneur, sachant que tu vas intervenir dans mon épreuve

Questions

L'histoire se trouve dans l'ancien ou le nouveau testament ? Dans l'ancien testament
Dans quel livre se trouve l'histoire ? La Genèse
Qu'est-ce qu'un holocauste ? Un sacrifice d'un animal entier sur un autel de pierre, consumé par le feu après avoir été égorgé.
Qu'est-ce qu'un ange ? un messager de Dieu pour faire parvenir aux hommes un message de Dieu
Que veut dire : "consacré" ? Dédié à Dieu, dévoué à Dieu, se mettre au service de Dieu

Le sacrifice d’Isaac ou la ligature d’Isaac – Genèse 22

Les faits 

Voici la version biblique judéo-chrétienne. Un jour, Dieu dit à Abraham d'offrir Isaac en holocauste sur le Mont Moriah. Abraham fend des bûches, et part avec Isaac, un âne et deux serviteurs. Après trois jours de marche, il dit aux serviteurs de garder l'âne, et qu'il va se prosterner plus loin avec son fils. Il charge Isaac des bûches. Sur la route, Isaac demande où est l'agneau qui sera sacrifié, et Abraham répond qu'il s'en remet à Dieu. Une fois arrivés, Abraham élève un autel, dispose les bûches et lie son fils au bûcher. Alors qu'il tend la main pour immoler Isaac, un ange, crie à Abraham d’épargner Isaac. Un bélier, qu'Abraham voit pris au piège dans un fourré, est sacrifié à sa place. (Le sacrifice d'enfants était une pratique répandue chez les peuples sémitiques).

Dans le Coran, l’histoire du sacrifice d’Abraham ne mentionne pas le nom du fils sacrifié, et n’indique pas qu'il s’agit de son propre fils. Plus tard, des érudits de l'islam comme Ibn Kathir (14e siècle) ont apporté des arguments pour montrer que le sacrifice envisagé par Abraham était celui d’Ismaël. Selon les écrits, Dieu demanda à Abraham le sacrifice de son fils « unique » et Ismaël étant l’aîné, il serait donc le « fils unique » jusqu'à la naissance d'Isaac. C'est actuellement l’interprétation courante en Islam. Isaac fait donc partie des prophètes de l’Islam ; c’est un patriarche qui a porté le message du monothéisme, souvent associé à son père Abraham ou son frère Ismaël.

Sens du sacrifice 

Le sacrifice est un acte commun à toutes les religions de l’Antiquité. Au départ, sa signification n’est pas la privation et le dépouillement mais au contraire le don le plus généreux possible à une divinité dont on veut obtenir la récompense, la grâce ou le pardon. La Bible n’échappe pas à cette tradition et l’on y pratique volontiers les sacrifices d’animaux et de végétaux ; cependant, elle récuse absolument les sacrifices humains qui étaient encore pratiqués dans la société cananéenne de l’époque : sacrifier un enfant, notamment un premier fils, devait calmer les fureurs d’un dieu jaloux du bonheur de l’homme ou fâché pour une raison subjective.

L’épisode du sacrifice d’Isaac est, et a été l’objet de très nombreux commentaires et a toujours suscité perplexité, incompréhension et indignation : comment un Dieu d’amour peut-il avoir une exigence aussi monstrueuse ? Il est sûrement important de remettre l’épisode dans son contexte ; à l’époque, comme on l’a vu, les sacrifices humains étaient courants, ce qui explique qu’Abraham l’entende ainsi. Il semblerait, selon la tradition la plus répandue, notamment dans le christianisme, que le coup de théâtre divin substituant au dernier moment un bélier au fils d’Abraham démontre avec force le refus absolu par Dieu de tout sacrifice humain.

L’épisode du sacrifice d’Isaac serait donc une sorte de mise en scène pédagogique pour faire comprendre à Abraham que son Dieu n’est pas un de ces dieux jaloux à qui l’on offre un enfant en pâture, mais un dieu « autre », indescriptible, invisible et unique, un Dieu d’amour, bien loin des figures anthropomorphiques des divinités d’alors.

La leçon de cet épisode est donc sans équivoque : c’est une mise en scène dramatique pour signifier aux hommes qu’on ne peut désormais plus jamais se croire autorisé à porter la main sur un autre homme au nom de Dieu.

Le fait que le sacrifice n’ait pas lieu est révolutionnaire : le message qui en résulte rejoint celui des dix commandements : ce Dieu est un Dieu d’amour et de justice qui refuse la violence et plus encore, celle qui est faite en son nom.

Interprétation chrétienne 

Le sacrifice (littéralement la ligature) d'Isaac est mentionné dans le Nouveau Testament, dans l’Epître aux Hébreux, comme l'un des nombreux actes de foi apparaissant dans l’Ancien Testament : « C'est par la foi qu'Abraham offrit Isaac, lorsqu'il fut mis à l'épreuve, et qu'il offrit son fils unique, lui qui avait reçu les promesses, et à qui il avait été dit: En Isaac sera nommée pour toi une postérité. Il pensait que Dieu est puissant, même pour ressusciter les morts; aussi le recouvra-t-il par une sorte de résurrection.» (Hébreux 11 :17-19).

L’auteur de l’épitre considère ici que la foi d'Abraham en Dieu avait une telle force qu'il se sentait assuré que, si Dieu lui permettait d'accomplir la tâche qu'il lui avait ordonnée, il serait en mesure de ressusciter Isaac, afin que sa prophétie se réalise. (Genèse 21 :12) Une telle foi en la Parole de Dieu et en sa promesse font de ce passage spécifique de l'Ancien Testament un exemple de confiance significatif (et exemplaire) aux yeux de nombreux chrétiens.

La majorité des commentateurs chrétiens considèrent que cet épisode préfigure le plan de Dieu de voir son Fils, Jésus, mourir sur la croix pour l'humanité tout entière. La soumission d'Isaac durant toute cette rude épreuve est également semblable à celle du Christ, les deux choisissant d'abdiquer leur propre vie pour que la Parole de Dieu soit accomplie : en effet, la Genèse ne fait mention d'aucune lutte entre Isaac et Abraham. Par ailleurs, les deux histoires montrent qu'Isaac et Jésus portent le bois nécessaire à leur propre sacrifice en haut de la montagne.

La Genèse affirme que la ligature a eu lieu « au pays de Morija» (Genèse 22 :2). Au sein du christianisme on a spéculé pour savoir si le sacrifice d'Isaac a eu lieu sur le Mont du Temple ou sur le Calvaire, la colline où le Christ a été crucifié, ou ailleurs. Certains chrétiens considèrent les paroles d'Abraham « Sur la montagne de Dieu, Yahvé pourvoit (Genèse 22 :14) comme une prophétie que c'est à cet endroit que Dieu pourvoirait au sacrifice du Christ, donc le Calvaire. Une explication alternative suggère que le Calvaire se situait sur une partie du Mont Morija, le Mont du Temple, qui a été séparé de l'ensemble rocheux afin de permettre la fortification et la défense de Jérusalem. Selon cette lecture, la crucifixion aurait donc eu lieu sur la même montagne.

On est donc en présence d’un exemple typique d’interprétation typologique : Abraham préfigure Dieu le Père, Isaac obéissant et soumis typifie Jésus et son acceptation de la volonté de son Père, le bois du sacrifice porté par Isaac typifie le bois de la croix porté par Jésus. A contrario, Jésus d’homme-Dieu qu’il était devient l’Agneau, selon l’annonce prophétique faite par son petit-cousin Jean Baptiste.

Jean-François Bussy

 

Renseignements
Liens
Images de l'histoire
http://www.freebibleimages.org/illustrations/abraham-isaac/

Textes illustrés ,BD
http://www.kt42.fr/bd-et-textes-illustres-abraham-a105599776

histoires racontée en Playmobils
https://www.youtube.com/watch?v=dc0VOpsAmd4

Panorama de l'histoire
http://slideplayer.fr/slide/442564/

Vidéo (2:12) histoire racontée en images
http://www.theobule.org/video/isaac-vivant-sur-la-montagne/98

Chant qui correspond au verset biblique
- Dieu a tant aimé le monde ... Jean 3:16
http://jemaf.fr/chant=jemk027
https://www.youtube.com/watch?v=I7RnX655XR8
Top