L'atelier (la leçon)

Résumé de l'activité

Les enfants vont jouer l'histoire en faisant du théâtre

Déroulement de la leçon

1 Bienvenue

2 Jeu du verset biblique

3 Histoire

4 Questions

5 Partage et prière

6 L'atelier

7 Rangement avec les enfants

Explication de l'atelier

Enfants de 6 à 8 ans

Préparation du moniteur
  • Demandez à une autre personne que vous, de lire le texte, sauf ce qui est en caractère gras.
Mot du moniteur

Vous allez vivre ce que tous les personnages ont vécu dans l’histoire !

Explication

Optionnel
Au préalable, vous pouvez faire des exercices d’échauffement avec les enfants, sur les émotions et gestes : Tu te mets face au mur et lorsque je te dis : « Un deux, trois : tu es en colère, tu te retournes et tu montres que tu es en colère. Puis, tu te retournes face au mur et je te redis une autre émotion etc. ».

Liste des émotions et autres  
Tu as peur, tu es malade, tu es fatigué, tu es triste, tu as mal, tu réfléchis, tu es content, tu es déçu, tu es surpris etc.

Positionnement
Les enfants sont debout en cercle et vous en faites partie.

Consignes aux enfants

  • Etends tes bras à l’horizontale, sur les deux côtés, tu ne dois pas toucher tes voisins.
  • Recule-toi un peu si nécessaire.
  • Baisse les bras.
  • Mime tous les gestes des personnages que je vais faire, pendant l’histoire.
  • Silence.
  • On commence.

Histoire

L'Eternel dit à Moïse : Je suis l'Eternel = montrez le ciel. Je me suis révélé à Abraham, à Isaac et à Jacob comme le Dieu tout-puissant = montrez vos biceps. 
J'ai entendu les gémissements des Israélites réduits à l'esclavage par les Egyptiens = faites le geste de fouetter quelqu'un pour de semblant, et je me suis souvenu de mon alliance = mettez vos mains ensembles. C'est pourquoi dis-au peuple de ma part = montrez une direction : « que je suis l'Eternel ! = montrez le ciel. Je vous libérerai de l'esclavage qu'ils vous imposent = faites le geste de fouetter quelqu'un pour de semblant, et je vous délivrerai par la force de mon bras = montrez vos biceps. Je serai = main au ciel votre Dieu = main sur le coeur. Puis je vous ferai entrer dans le pays de Canaan, que j'ai juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob = bras parallèles, étendus devant soi.

Moïse répéta ces paroles aux Israélites, mais ils ne l'écoutèrent pas = bouchez-vous les oreilles parce qu'ils étaient démoralisés, à cause de leur dur esclavage = corps en avant et bras pendant, visage fatigué

L'Eternel parla à Moïse et lui dit : Va = montrez une direction demander au pharaon, roi d'Egypte, de laisser partir les Israélites de son pays = bras devant soi qui chasse sur le côté quelque chose

Mais Moïse lui répondit : Même les Israélites ne m'ont pas écouté = tête qui dit non. Comment le pharaon m'écoutera-t-il, alors que je n'ai pas la parole facile ? = Haussez les épaules

L'Eternel ordonna à moïse et Aaron d'aller trouver le pharaon = montrez une direction avec le bras, roi d'Egypte.

L'Eternel dit à Moïse et Aaron = mains autour de la bouche comme un mégaphone. Si le pharaon vous demande de faire un miracle, tu prendras ton bâton = geste de prendre et tu le jetteras devant le pharaon = geste de jeter », et il se transformera en serpent = mimez un serpent. 

Moïse et Aaron se rendirent chez le pharaon = tournez-vous vers la droite et marchez en faisant un tour de cercle sur la droite et Aaron jeta son bâton devant le pharaon et ses hauts fonctionnaires = geste de jeter et celui-ci se transforma en serpent = mimez un serpent. Alors le pharaon fit convoquer ses sages et ses magiciens et les enchanteurs d'Egypte = geste de venir accomplirent le même miracle par leurs sortilèges = faites comme un tour de passepasse chacun d'eux jeta son bâton à terre = geste de jeter qui se transforma en serpent = mimez des serpents ; cependant le bâton d'Aaron avala les leurs = geste d'avaler. Malgré cela, le pharaon = croisez les bras, refusa de les écouter = mains sur les oreilles comme l'Eternel l'avait dit.

L'Eternel dit à Moïse : Va trouver le pharaon demain matin = montrez une direction. Tu iras sur la rive du Nil = imitez les vagues d'eau avec les mains, et lui diras : « L'Eternel, le Dieu des Hébreux = index qui montre le ciel, m'a envoyé vers toi pour te dire : Laisse aller mon peuple = geste du bras de pousser de devant soi sur le côté pour qu'il me rende un culte dans le désert = mains jointes.
Mais le pharaon refusa = bras croisés tête qui dit non.  
Alors, Aaron leva le bâton et frappa l'eau du Nil sous les yeux du pharaon et de ses hauts fonctionnaires = pour se semblant, frappez par terre et toute l'eau du fleuve fut changée en sang = avec les mains devant soi montrez l'horizon. Les poissons moururent = faites des poissons morts et le fleuve devint si infect et les Egyptiens ne purent plus en boire l'eau = toussez et soyez écoeurés.

Mais les magiciens égyptiens firent le même miracle par leur magie et leur sort = faites des gestes de magie avec les mains. Le pharaon s'obstina dans son coeur et ne céda pas = croisez vos bras, comme l'Eternel l'avait dit. 
Il leur tourna le dos = montrez le dos et rentra dans son palais sans prendre la chose à coeur = tournez-vous vers la gauche et marchez un tour de cercle. Tous les Egyptiens creusèrent le sol aux alentours du Nil = faites semblant de creuser pour trouver de l'eau à boire = faites le geste de boire.

Sept jours s'écoulèrent après que l'Eternel eut frappé le fleuve = comptez jusqu'à 7 avec les doigts. 

Puis l'Eternel ordonna à Moïse : Va trouver le pharaon = montrez une direction et dis-lui : « Voici ce que l'Eternel t'ordonne = mains sur les hanches. Laisse aller mon peuple pour qu'il me rende un culte = mains jointes. Si tu refuses, je vais envoyer une invasion de grenouilles sur tout ton territoire = imitez des grenouilles qui sautent. Il y en aura partout ! Elles iront sur ton lit = geste de dormir et dans la maison de tes hauts fonctionnaires = dessinez une maison devant soi. Les grenouilles grimperont même sur toi = faites des grenouilles qui montent sur soi, sur tes hauts fonctionnaires et sur tes sujets. »
Aaron étendit la main vers les cours d'eau d'Egypte = étendre le bras, et les grenouilles en sortirent et envahirent le pays = imitez des grenouilles qui sautent. Mais les magiciens en firent autant par leurs sortilèges = faites des gestes de magie : ils firent aussi venir les grenouilles sur l'Egypte = sautez comme des grenouilles.

Il y en avait partout et le pharaon s'énerva à cause des grenouilles = soyez en colère et chassez les grenouilles qui vous grimpent dessus.

Le pharaon convoqua Moïse et Aaron et leur dit : Priez l'Eternel = geste de pitié pour qu'il nous débarrasse des grenouilles = poussez avec le bras devant soi sur le côté ; alors je laisserai aller votre peuple = tête qui dit oui. 

Moïse répondit au pharaon : Il sera fait comme tu le demandes = tête qui dit oui, pour que tu saches que l'Eternel notre Dieu est tout puissant = montrez vos biceps. Les grenouilles disparurent le lendemain = mains devant soi, qui se rejoignent et partent sur les côtés. Il n'en restera que dans le Nil = mimez les vagues d'un lac.

Mais lorsque le pharaon vit que les choses s'arrangeaient, il s'entêta = bras croisés, l'air autain et n'écouta pas Moïse et Aaron = tête qui dit non et ne les laissa pas partir = index qui dit non.

L'Eternel dit à Moïse : Ordonne à Aaron d'étendre son bâton = étendez le bras et d'en frapper la poussière du sol = frappez le sol avec la main pour qu'elle se change en moustiques dans toute l'Egypte = imitez des moustiques. Et ils obéirent, la poussière de tout le pays se transforma en moustiques qui se répandirent partout = faites des moustiques qui piquent partout. Les magiciens essayèrent d'accomplir le même miracle par leurs sortilèges = faites des gestes de magie, mais ils n'y parvinrent pas = être étonnés. Et les hommes et le bétail restaient couverts de moustiques = imitez les piqûres de moustiques. 
Alors les magiciens dirent au pharaon : C'est le Dieu des Israéliens qui a fait ça = montrez le ciel. Pourtant, le pharaon s'obstina  et il n'écouta pas = croisez les bras

L'Eternel dit à Moïse : Va de bon matin te placer sur le passage du pharaon = montrez une direction, lorsqu'il ira pour aller au bord de l'eau = faites le bord de l'eau avec la main et dis-lui : « Voici ce que l'Eternel t'ordonne : Laisse aller mon peuple, pour qu'il me rende un culte = mains jointes. Si tu refuses, je vais lâcher les mouches venimeuses = faites des mouches venimeuses qui envahiront tes maisons, celles des Egyptiens en seront remplies et le sol en sera couvert = montrez toutes les directions avec les mains. Mais, j'épargnerai la région de mon peuple : les mouches ne l'infesteront pas = index qui dit non afin que tu saches que moi, l'Eternel, je suis présent dans ce pays = montrez le ciel.  Ainsi je ferai une distinction entre mon peuple = index sur le ventre et le tien = montrez une direction. Le pharaon refusa = tête qui dit non. Alors, toute l'Egypte fut ravagée par les mouches = imitez des mouches venimeuses.

Le pharaon était furieux et s'énervait avec ses mouches qui étaient partout = soyez fâchés.

Le pharaon convoqua Moïse et Aaron et leur dit : partez faire des sacrifices à votre Dieu = imitez le pharaon qui dit de partir dans le pays. Et qu'ils fassent  mourir ses mouches = faites des mouches mortes. Moïse sortit de chez le pharaon et pria l'Eternel = mains jointes. Et l'Eternel exauça Moïse : les mouches venimeuses moururent = faites des mouches mortes. Mais cette fois-ci encore, le pharaon s'entêta = croisés les bras et ne laissa pas partir le peuple = index qui dit non.

L'Eternel dit à Moïse : Va trouver le pharaon = montrez une direction et dit lui : « Voici ce qu'ordonne l'Eternel, le Dieu des Hébreux = montrez le ciel : Laisse aller mon peuple, pour qu'il me rende un culte = mains jointes. Si tu refuses encore de le laisser partir = mains sur les hanches l'Eternel enverra une grave maladie sur tes animaux = imitez une grave maladie. Mais aucune bête appartenant aux Israélites ne mourra = index qui dit non. ». Le pharaon s'entêta et ne laissa pas partir le peuple = tête qui dit non. Alors tous les animaux égyptiens furent atteints d'une maladie grave et moururent = faites des animaux qui meurent.

Pharaon était fâché que ses animaux soient tous morts = être en colère. Alors le pharaon convoqua Moïse et Aaron d'arrêter cette épidémie = geste de pitié. L'éternel arrêta le fléau, mais pharaon refusa de nouveau de les laisser partir = tête qui dit non. 

Alors l'Eternel dit à Moïse et à Aaron : Prenez de la cendre d'un fourneau = geste de prendre, et que Moïse la lance en l'air = lancez en l'air, sous les yeux du pharaon. Cette cendre se transformera en poussière qui provoquera des ulcères purulents = faites un visage dégoûté. Les magiciens ne purent paraître devant Moïse, car ils étaient couverts d'éruptions comme tous les Egyptiens = soyez dégoutés comme si vous aviez de gros boutons. Mais le pharaon s'obstina = bras croisés et tête qui dit non.

Le pharaon était dégoûté = faites la grimace. Il supplia Moïse de changer la chose et que son peuple partirait = geste de supplication.

L'Eternel fit cesser les ulcères = lissez votre peau. Mais le pharaon, une fois les ulcèrent partis, changea d'avis et refusa de les laisser partir = tête qui dit non.

L'Eternel ordonna à Moïse : Va de bon matin te présenter devant le pharaon = montrez une direction et dis-lui : « Voici ce que t'ordonne l'Eternel, le Dieu des Hébreux = index qui montre le ciel : Laisse aller mon peuple = poussez avec la main sur le côté. Car cette fois-ci, je vais te faire voir ma puissance et pour que ma renommée se répande par toute la terre = montrez vos biceps. 

Le pharaon refusa = tête qui dit non. Le lendemain, il y eu de la grêle très violente ! Ceux des hauts fonctionnaires du pharaon qui prirent au sérieux la parole de l'Eternel, firent mettre en hâte = courir sur place leurs serviteurs et leur bétail à l'abri dans leurs maisons = dessinez le toit d'une maison au-dessus de soi. La grêle frappa tout ce qui se trouvait aux champs, hommes ou bêtes = faites la grêle qui tombe. Elle brisa tous les arbres = imitez des arbres qui tombent. Seule la région de Gochên où habitaient les Israélites fut épargnée = montrez un large sourire !

Alors le pharaon fit convoquer Moïse et Aaron et leur dit : Cette fois-ci, je reconnais que j'ai péché = geste de pitié. C'est l'Eternel qui est juste, moi et mon peuple nous sommes coupables ! = mains sur le coeur. Priez l'Eternel = mains jointes de faire cesser la grêle, et je vous laisserai partir !

Moïse sortit de chez le pharaon = tournez-vous vers la droite et marchez un demi-cercle. En quittant la ville, il leva les mains vers l'Eternel pour prier = mains jointes ; le tonnerre et la grêle et la pluie arrêta de tomber = mettez les mains horizontale devant soi et poussez-les vers les côtés extérieurs. Quand le pharaon vit que la pluie, la grêle et le tonnerre avaient cessé = regardez partout avec une main sur le front, il s'entêta et refusa de laisser partir le peuple Hébreux = tête qui dit non. Ses hauts fonctionnaires firent de même = bras croisés et tête hautaine. 

L'Eternel dit à Moïse : Va trouver le pharaon = montrez une direction, car c'est moi = index vers le ciel qui ai fait qu'il s'entête ainsi que ses hauts fonctionnaires, afin d'accomplir mes signes miraculeux pour que vous sachiez que je suis l'Eternel = montrez le ciel le Dieu tout puissant = montrez vos biceps.

Moïse et Aaron se rendirent donc chez le pharaon = tournez-vous sur la gauche et marchez un demi-cercle et lui dirent : Voici ce que te dit l'Eternel, le Dieu des Hébreux : « Combien de temps encore refuseras-tu de t'humilier devant moi ? = mains sur les hanches. Laisse aller mon peuple pour qu'il me rende un culte = montrez une direction ! Si tu refuses de le laisser partir, dès demain, je ferai envahir ton territoire par les sauterelles = imitez des sauterelles. Elles dévoreront tous les arbres qui poussent dans vos campagnes = faites semblant de dévorer quelque chose. Moïse et Aaron partirent = tournez-vous vers la droite et marchez un demi-tour de cercle.
Les hauts fonctionnaires du pharaon lui dirent = mains sur les hanches : combien de temps encore cet homme-là va-t-il faire notre malheur ? Laisse donc partir ces gens = geste de partir. 

On rappela Moïse et Aaron auprès du pharaon qui leur dit : Que seuls tes hommes vaillants rendre un culte à l'Eternel. On les chassa de chez le pharaon = geste de chasser les personnes.

L'Eternel dit à Moïse : Etends la main sur l'Egypte pour y faire venir les sauterelles = étendre la main. Et l'Eternel fit souffler un vent d'orient sur le pays tout ce jour-là et toute la nuit = soufflez. Le lendemain matin, le vent avait amené les sauterelles = sautez comme des sauterelles. Elles étaient en si grand nombre que jamais on n'avait vu et jamais on ne reverra pareil fléau = l'air étonné, index qui dit non. Elles dévorèrent toute la végétation = imitez des sauterelles qui dévorent tout. Et il ne resta aucun = index qui dit non brin de verdure, ni aux arbres, ni dans les champs de toute l'Egypte.

Le pharaon fit convoquer d'urgence Moïse et Aaron et leur dit : J'ai péché contre l'Eternel votre Dieu et contre-vous = geste de pitié. Maintenant donc : pardonne, je te prie, mon péché = mettez vous à genou et faites un geste de supplication.

Moïse sortit de chez le pharaon et pria l'Eternel = geste de prier. Et l'Eternel fit souffler un violent = soufflez fortement vent d'ouest qui emporta les sauterelles. Il n'en resta pas une seule = index qui dit non sur tout le territoire de l'Egypte. Mais l'Eternel rendit obstiné le coeur du pharaon, qui ne laissa pas partir les Israélites = tête qui dit non.

L'Eternel dit à Moïse : Lève la main vers le ciel = levez votre main vers le ciel et que l'Egypte soit plongée dans les ténèbres de sorte que l'on doive y tâtonner = faites comme-ci que vous étiez aveugle. Pendant trois jours = faites le chiffre 3, on ne se voyait plus l'autre personne = index qui dit non ni l'endroit où il se trouvait. Par contre, il y avait de la lumière dans les lieux habités par les Israélites = faites un large sourire.

Le pharaon fit convoquer Moïse et lui dit : Allez rendre un culte à l'Eternel = montrez une direction. Seul votre petit et votre gros bétail resteront ici = index qui montrent le sol. Moïse répliqua : nos troupeaux nous accompagneront = bras croisés. Pas une bête ne restera ici = index qui dit non.

Mais l'Eternel rendit le coeur du pharaon obstiné = bras croisés, l'air fâché et il refusa de laisser partir le peuple = tête qui dit non. Va-t'en d'ici = montrez une direction, cria-t-il à Moïse = être en colère, et prends garde ! Ne reparais plus jamais en ma présence = index qui dit non. Moïse répondit : Tu l'auras voulu ! Je ne reparaîtrai plus en ta présence = tête qui dit non.

L'Eternel dit à Moïse : Va donc parler au peuple et que chacun demande à son voisin, et chacune à sa voisine Egyptienne, des objets d'or et d'argent = tournez-vous vers son voisin et lui demander pour de semblant des choses. 

Moïse lui-même était un personnage très respecté par les hauts fonctionnaires du pharaon et par la population = faites la révérance.

Moïse dit au pharaon : Voici ce que l'Eternel déclare : « Au milieu de la nuit, tout fils aîné dans ce pays mourra = faites le geste de mourir, depuis le fils aîné du pharaon = main en haut qui est sur le trône jusqu'à celui de la servante qui fait tourner la meule = main en bas, ainsi que tout premier-né du bétail. Mais chez les Israélites, il n'y aura pas de mort = tête qui dit non. Vous saurez ainsi que l'Eternel fait une distinction entre l'Egypte et Israël = mains sur les hanches. Moïse sortit alors de chez le pharaon dans une grande colère = soyez en colère.

Au milieu de la nuit, l'Eternel fit mourir tous les fils aînés d'Egypte = geste de mourir. Cette nuit-là, le fils du pharaon mourut.

En pleine nuit = geste de dormir et de se réveiller le pharaon convoqua Moïse et Aaron et leur dit : Levez-vous = geste de se lever partez de chez nous, vous et les Israélites, et allez rendre un culte à l'Eternel comme vous l'avez demandé = geste de partir.

Les israélites et certaines familles égyptiennes aussi partirent = geste de partir.

Le peuple Hébreux était enfin libre ! Ils étaient très contents : Dansez.

 

Enfants de 9 à 12 ans

Préparation du moniteur
  • Imprimez le script pour les plus grand
  • Placez des décors, éventuels.
  • Prévoyez une grande fresque pour dessiner des décors de l'histoire, pour des enfants qui ne sont pas à l'aise avec le théâtre.
Mot du moniteur

Vous allez jouer l'histoire entière avec des costumes !

Explication

Consignes

  • Choisis ton rôle.
  • Mets un costume correspondant à ton personnage.

Une équipe peut chanter.

Une équipe peut faire des pas de dance.

Une équipe peut dessiner des décors sur une grande fresque.

Pour les plus jeunes, vous lirez le texte avec émotion, suspense, ton et dialogues, pour essayer de retransmettre quelque chose de vivant pour que les enfants jouent le mieux possible.

Pour les plus grands, donnez-leur le script, afin qu'ils lisent eux même leur personnage.

Script

Texte original
http://www.rotation.org/topic/drama-puppet-workshop-lessons-andamp-ideas-for-moses-pharaoh-plagues-passover-red-sea

Narrateur : Moïse rencontre Aaron en chemin et ils vont tous les deux vers Pharaon, lui demander qu'il libère le peuple Hébreux de l'esclavage et de le laisser partir.
Aaron avec Moïse : Laissez-nous partir Pharaon !
Pharaon : Non !
Dieu : Moïse va toucher avec ton bâton, l'eau du Nil et il se changera en sang. 
(Les enfants retournent le tissu bleu de l'autre côté, du côté rouge. Les enfants essaient de boire pour de semblant et montrent leur dégoût).

Aaron et Moïse : Laissez-nous partir !
Pharaon : Non !
Dieu : Je vais envoyer une invasion de grenouilles. Elles iront partout, dans vos bols de nourriture et dans vos lits, vraiment partout !
(Le moniteur jette des grenouilles en plastic partout dans la pièce.
Les enfants essayent de lancer des grenouilles dans un récipient).

Aaron et Moïse : Allez-vous nous laisser partir Pharaon ?
Pharaon : Non !
Dieu : Alors, il y aura une invasion de moustiques.
(Le moniteur saupoudre quelques morceaux de confettis dans les cheveux de chaque enfant).

Aaron avec Moïse : Laissez-nous partir Pharaon !
Pharaon : Non ! qui s'occupera de construire mes temples ?
Dieu : Alors, il y aura des taons qui iront partout.
(Les enfants prennent chacun des bouts de papier de soie noire, les roulent en boule (mouches) et les lancent.

Le moniteur met des peluches d'animaux par terre.
Aaron et Moïse : Nous voulons partir, laissez-nous aller !
Pharaon : Non, je ne vous laisserai pas partir.
Dieu : Des animaux mourront dans tout le pays.
(Les enfants ramassent les "animaux morts" dans des paniers).

Aaron et Moïse : Laissez-nous partir ?
Pharaon : Non !
Dieu : Alors, les gens dans ce pays développeront une maladie de la peau et auront des furoncles sur la peau.
(Les enfants se collent des autocollants (boutons rouges).

Aaron et Moïse : Laisse partir notre peuple !
Pharaon : Non !
Dieu : Alors de gros grêlons vont détruire les cultures des champs.
(Chaque enfant jette des balles de ping-pong partout).

Aaron et Moïse : Laisse partir mon peuple Pharaon !
Pharaon : Non !
Dieu : Alors de grands essaims de sauterelles vont détruire ce qui reste des récoltes des champs et des arbres !
(Les enfants vont imiter les sauterelles : aller d'un mur à un autre uniquement en sautant. Le premier qui arrive a gagné).

Aaron et Moïse : Laisse partir mon peuple !
Pharaon : Non !
Dieu : Alors, il y aura de l'obscurité pendant la nuit et pendant le jour.
(Certains enfants représentent l'obscurité et doivent placer un tissu noir sur des enfants représentant des Egyptiens).

Aaron et Moïse : Laisse partir mon peuple !
Pharaon : Non !
Dieu : Moïse, va dire à tout mon peuple et aux égyptiens de mettre du sang sur leur montant de porte ce soir, qui provient d'un agneau sans défaut. Car tous les premiers-nés vont mourir, mais je vais protéger toutes les familles des maisons dont les linteaux seront recouverts du sang des agneaux. La mort passera par-dessus ces maisons-là.
(Les enfants peignent en rouge sur de grandes fresques ou gros cartons représentant leur porte d'entrée ou y mettent des foulards rouges).  

Narrateur : Le lendemain, des fils égyptiens étaient morts ! Le pharaon crie et pleure son fils mort.

On entend des pleurs et des grincements de dents des égyptiens ! Mais les Hébreux furent épargnés !

Pharaon : Moïse, toi et ton peuple, je vous dis de quitter ce pays. Prenez vos brebis et partez très loin d'ici, prenez des bijoux et vases du pays et demandez-à votre l'Eternel votre Dieu de me bénir.

Narrateur : Tous les Hébreux étaient contents ! Ils étaient enfin LIBRES !

(Par 2, un des 2 enfants fait un chameau, l'autre monte dessus et ils partent d'un mur à un autre. Celui qui arrive en premier a gagné).

Matériel
  • Pour tous
  • Un très grand tissu de couleur bleue, avec derrière un tissu cousu de couleur rouge sang
  • Beaucoup de grenouilles en plastique
  • Confettis si possible foncés.
  • Du papier de soie noir (boulettes)
  • Beaucoup de peluches d'animaux (moutons, vaches dromadaire, chevaux, poules etc.)
  • Autocollants (points rouges)
  • Balles de ping-pong blanches
  • Rideau pour obscurcir la salle
  • Tissus noirs (dimensions de taies de coussins)
  • Sur de grand cartons ou feuilles, accrochés au mur de la salle, dessiner des portes
  • Pinceaux
  • Peinture rouge
  • Gobelets
  • Poupées (fils morts)
  • Personnages (groupe des 9 à 12 ans)
  • Moïse
  • Aaron
  • Pharaon 
  • Des Egyptiens
  • Des animaux
  • Le narrateur
  • Dieu
  • Narrateur
Valeur de foi (objectif)
A choisir en cliquant sur imprimer
Prière créative
A choisir en cliquant sur imprimer
Jeux du verset biblique
A choisir en cliquant sur imprimer
Top