Les aides des ateliers

Tous les types d'ateliers

Théâtre

Matériel
  • Foulards orientaux
  • Couronnes 
  • Des habits égyptiens 
  • Sandales
  • Des tuniques ou robes israéliennes etc.
  • Des ficelles pour tenir les robes ou foulards
  • Soldats
  • De fausses barbes 
  • Des épées, des casques et des boucliers de soldats
  • Plateaux, récipients, jarres, lampe Israëlienne etc
  • Bijoux orientaux 
  • Fauteuil de roi
  • Morceaux de moquette rouge pour le roi
  • Tissus pour faire des tentes israélites
  • Des tapis orientaux
  • Des coussins orientaux
  • Etc.
Lieu

Voir rubrique : "Décoration des salles".

L'idéal est d'avoir une assez grande salle, dans laquelle vous pouvez jouer le théâtre avec des décors de scènes. Pour réaliser ses dd'Israël, par des artistes de votre église ou photocopier des paysages d'Israël (sans personnages), sur des feuilles transparentes d'un rétroprojecteur et de les projeter sur le mur blanc de votre salle. 
- Décorer votre pièce avec une ambiance uniforme, comme : un théâtre romain, peindre des panneaux de paysages que vous pourrez utiliser de nombreuses fois, mais il faut prévoir un lieu pour les stocker.

Décors

Des décors, des costumes, des accessoires, ne sont pas forcément nécessaires, quelques objets ou meubles suffisent en général ! Néanmoins, c'est tellement plus motivant pour les enfants de se trouver dans une ambiance qui les pousse à vivre l'histoire biblique ! Il est aussi possible de leur demander de construire aussi un petit décor (tente montagne etc. avec des tissus) ! A vous de voir ce que vous pouvez envisager !

Costumes  

Demandez à des dames de votre église qui aiment la couture : de coudre des habits de l'époque biblique (tuniques) à la taille des enfants (Costumes égyptiens, robes de femmes juives, de Jésus, d'un roi, d'une reine, la tunique de Joseph etc.).

Conseil

Vous pouvez accueillir vos enfants, en mettant un costume de l’époque biblique ! C’est un très bon moyen pour entrer en matière et se mettre dans l’ambiance de l’histoire !

Application

Mimer

Si le moniteur lit l'histoire et les enfants la miment, celui-ci voudra bien faire des pauses, afin que les personnages aient le temps de réagir.

Pour mimer les voix personnages, y mettre de l'humour, du suspens, de la peur, de la tristesse, enfin toute la palette des émotions possibles pour rendre le théâtre le plus vrai possible ! (N'hésitez pas à les accentuer). 

Exercices
Vous pouvez faire des exercices pour habituer les enfants à mimer des émotions avec la voix et des mimiques faciales :
Exemples : Tu te mets face au mur et lorsque je te dis : « Un deux, trois : tu es en colère, tu te retournes et tu montres que tu es en colère. Puis, tu te retournes face au mur et je te redis une autre émotion etc. ».

Liste d'émotions 
Tu as peur, tu es malade, tu es fatigué, tu es triste, tu as mal, tu réfléchis, tu es content, tu es déçu, tu es surpris, tu vas vomir, tu es angoissé, tu es rusé etc.

 
POUR LES ENFANTS DE 6 A 8 ANS, AINSI QUE DES ENFANTS AUX BESOINS DIFFERENTS

Pour les enfants de cet âge, faire du théâtre est difficile, car certains ne savent pas lire, d'autres ne suivent pas leur personnage dans le texte ou lisent la phrase de manière saccadée ou sans émotion etc.

Alors ensemble, les enfants miment toutes les actions, émotions ou déplacements de tous les personnages de l'histoire entière, en même temps !

Vous pouvez, pour le plaisir, leur demander de se déguiser avec des costumes de l'histoire biblique.

Explication

Préparation du moniteur

  • Photocopiez le texte 
  • Demandez à un adolescent ou à un autre adulte de lire le texte à mimer, ou projetez le récit sur un mur pour mieux lire ce qui est en italique. Il attendra que vous fassiez les gestes avec les enfants. Il enchaînera le texte assez rapidement après la gestuelle (pas de temps mort !). Elle mettra beaucoup d'enthousiasme à sa lecture.
  • Pas besoin de petits accessoires, ni de costumes, vu que tous les personnages vont être mimés, même les animaux (si l'histoire le nécessite : une tente (avoir un grand tissu pour s’y réfugier dessous sans la monter) ou une maison ou forteresse = cartons ou tables etc.).
  • Si les enfants sont costumés, il est possible de demander à celui qui représente un ou des personnages, de mimer une action du texte (comme le jeu du chef d’orchestre) et tous les autres l’imitent.

En bref

  • Résumez l’histoire, en mettant en marge chaque geste et/ou émotion à faire, sur les phrases. (Pour vous aider à mettre en gestes, essayez de vous représenter des enfants sourds qui vont comprendre l’histoire uniquement par le mime).

Optionnel
Au préalable, vous pouvez faire des exercices : voir points importants, ci-dessus

Choisissez une des deux options suivantes : les enfants sont debout, soit face à vous, soit en cercle.

N’hésitez pas à vous déplacer dans la salle, si besoin !

Si les enfants se dispersent et ne vous écoutent plus, recadrez-les et remotivez-les en demandant à un enfant de faire le geste et que tous l'imite.

Consignes aux enfants

  • Etends tes bras à l’horizontale, sur les deux côtés, tu ne dois pas toucher tes voisins. Pousse-toi un peu pour ne pas toucher tes voisins
  • Baisse les bras
  • Mime tous les gestes de tous que je vais faire de tous les personnages, pendant que l’histoire sera lue

Nous allons une histoire de la Parole de Dieu ! Tu ne tapes pas, tu ne bouscules pas ton copain (sinon, tu sors du jeu, et tu te calmes en allant vers un mur)

On ne parle pas, sauf si je fais un bruit

Silence. On commence

Exemple : début de l'histoire : "Les 10 plaies d'Egypte"

L'Eternel dit à Moïse : Je suis l'Eternel = montrez le ciel. Je me suis révélé à Abraham, à Isaac et à Jacob comme le Dieu tout-puissant = montrez vos biceps. 
J'ai entendu les gémissements, les pleurs des Israélites = montrez de la tristesse réduit à l'esclavage par les Egyptiens = faites le geste de fouetter quelqu'un pour de semblant, et je me suis souvenu de mon alliance = mettez vos mains ensembles. C'est pourquoi dis-au peuple de ma part = montrez une direction : « que je suis l'Eternel ! = montrez le ciel. Je vous libérerai de l'esclavage qu'ils vous imposent = faites le geste de fouetter quelqu'un pour de semblant, et je vous délivrerai par la force de mon bras = montrez vos biceps. Je serai = main au ciel votre Dieu et main sur le coeur. Puis je vous ferai entrer dans le pays de Canaan, que j'ai juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob = bras parallèles, étendus devant soi. Etc.

Variante : faire une sorte de jeu du chef d'orchestre, version mime !

  • Attribuez à certains enfants les personnages principaux.
  • Le moniteur lit le texte
  • Lors du passage de l'histoire parlant d'un des personnages en question, l'enfant le représentant fait un geste (c'est lui qui est le "chef d'orchestre") et tous les enfants vont reproduire son action. 
 
POUR LES ENFANTS DE 9 A 12 ANS

Scénario de l'histoire
Ce ne sont que les enfants plus âgés, sachant lire, qui peuvent le faire. Mais, ils risquent de se concentrer uniquement sur l’aspect verbal et non sur le gestuel.

Scénario à inventer et jouer

- des épisodes de l'histoire vécus par différents personnages bibliques :

  • Les méchants 
  • La famille du personnage principal (grand père, sœur, enfants etc.) 
  • Des amis du personnage principal
  • Le peuple
  • La foule
  • Le gouvernement de l'époque
  • Les enfants du personnage principal
  • Des mendiants

Explication

  • Le moniteur imprime sur différents petits papiers chaque épisode de l'histoire et les met dans un panier ou dans une boîte.
  • Les enfants se mettent par groupe de 2 ou 3.
  • Chaque groupe puise dans le panier un petit papier. 
  • Les enfants devront créer une saynète selon le thème du papier, avec leurs propres idées.
  • Le moniteur leur donne 15 minutes environ, pour se préparer.
  • Il les rassemble et ils joueront leur pièce à tour de rôle

Laissez les enfants créer leur propre scénario ! Ils ont de l'imagination et vont vous surprendre ! Par ce moyen-là, ils vont intérioriser l'histoire !

Au temps biblique

Chaque enfant représente un personnage de l'histoire
A l’aide d’un micro, un enfant journaliste interroge différents personnages. Il peut poser des questions sur : les sentiments, les émotions, les décisions prises, l’avenir etc. 

Chaque personnage ci-dessous peut être pris pour faire un scénario en lui-même. 
Exemple :

  • Que se disent les soldats de l'armée des Philistins avec leur géant Goliath devant l'armée de Saül ?
  • Que se dit sa famille, lorsqu'Abraham dit que Dieu lui a donné l'ordre de partir ?
  • Quelles ont été les arguments des serviteurs de Boaz, lorsqu'il leur a dit de la laisser glaner dans les champs et de manger à leur table ? etc.

Scénarios modernes 
Le moniteur va trouver une histoire moderne ou une situation allant dans le même sens que l’histoire biblique. Il la lira une première fois, afin que les enfants puissent la comprendre, puis la jouer.

Explication

  • Le moniteur imprime sur différents petits papiers chaque épisode de l'histoire et les met dans un panier ou dans une boîte
  • Les enfants se mettent par groupe de 2 ou 3
  • Chaque groupe puise dans le panier un petit papier
  • Les enfants devront créer une saynète selon le thème du papier, avec leurs propres idées
  • Le moniteur leur donne 15 minutes environ, pour se préparer
  • Il rassemble les enfants qui joueront leur pièce à tour de rôle

Scénarios modernes à inventer
Les enfants inventent des histoires modernes qui représentent l'histoire biblique, mais de façon contemporaine en ayant des figurants jouant à des moments de notre vie de tous les jours (dans une prison, à une douane, à l’école, dans une ébénisterie, à la maison, dans un restaurant, dans le désert, dans une rue, chez le boulanger, à la place de jeux etc.).

Liste de personnages

  • Des méchants 
  • La famille (grand père, sœur, enfants etc.) 
  • Des amis 
  • Le peuple
  • Le gouvernement 
  • Les enfants 
  • Des SDF
  • etc.

Explication

  • Le moniteur imprime sur différents petits papiers chaque épisode de l'histoire et les met dans un panier ou autre boîte.
  • Les enfants se mettent par groupe de 2 ou 3
  • Chaque groupe pioche dans le panier un petit papier
  • Les enfants devront créer une saynète selon le thème du papier, avec leurs propres idées
  • Le moniteur leur donne 15 minutes environ, pour se préparer
  • Il rassemble les enfants qui joueront leur pièce à tour de rôle

Scénarios sur la valeur

Selon la valeur de foi, demandez aux enfants de créer une histoire simple, qui met en avant l'application ou pas de la valeur.

  • Les enfants devront créer une saynète selon le thème du papier, avec leurs propres idées
  • Le moniteur leur donne 15 minutes environ, pour se préparer
  • Il rassemble les enfants qui joueront leur pièce à tour de rôle

 

Idées

Ombres chinoises vivantes  
Les enfants vivent les personnages de l'histoire biblique ou moderne grandeur nature. (Les marionnettes d’ombres chinoises sont pour l’atelier marionnettes).

Mime et dialogue 
Pour cela, il faut que les enfants connaissent l’histoire avant de faire l’atelier théâtre. Une équipe mime l’histoire sans parler et l’autre fait les dialogues en même temps sans mimer !

Dans un tribunal 
Les enfants joueront une plaidoirie. Le moniteur attribue un rôle à chacun des enfants, en leur donnant un petit papier sur lequel est noté des renseignements (exemple : Jacob, vous coupable d’avoir mentit à votre père et vous n’avez pas envie de l’avouer ! Vous dites que c’est votre mère qui vous a dit de le faire). Chacun des enfants aura un rôle dans l’affaire : accusés, témoins, coupable, avocat, juge etc.

La Sound-painting
La "Sound-painting", est un langage gestuel et verbal employé dans le théâtre, la danse et la musique, pour adultes et enfants. (Voir dans "lien", ci-dessous).

Vous pouvez l'utiliser pour mimer une histoire biblique entière ou partielle, mais pour cela il faut connaître les signes de chaque mot. Cela ressemble à un langage des signes ... mais  avec des bruitages.

Lorsque vous voulez que les enfants reviennent au calme après un mime qui les a excités, sans avoir besoin de parler, vous pouvez leur faire comprendre par un signe qui va leur dire stop ou chut.

Jeux de théâtre

Si vous avez du temps, il est possible de faire des jeux, après le théâtre :

Le chef d’orchestre
Les enfants se mettent en cercle.
Un enfant est mis derrière une porte, le temps de choisir un chef d’orchestre. Puis on va le chercher et le placer au centre du cercle.
Le chef d’orchestre doit mimer un geste de l'histoire que raconte le moniteur, par un geste improvisé. Les enfants doivent reproduire les mêmes gestes, en même temps.
L’enfant au centre doit trouver le chef d’orchestre. Le moniteur poursuit les évènements de l’histoire lentement, pour que le chef d’orchestre puisse avoir le temps d’enchaîner des gestes différents.
Lorsque l’enfant trouve ce que le chef d’orchestre mime, il prend sa place.


Les émotions fortes 
Le moniteur raconte l'histoire, les enfants la miment sans parler. A plusieurs moments du récit, il sonne une cloche ou autre chose.
A ce moment- là, les enfants ne doivent plus bouger, comme une statue, pendant 10 secondes. Chaque enfant qui bouge reçoit un gage à faire.

Les mimes devinés  
2 ou 3 équipes.
Une équipe mime une scène moderne (en rapport avec l'histoire) sans parole et les autres équipes doivent dire de quelle situation de vie, il s'agit.
Puis, une autre équipe mime à son tour etc.

Qui est qui ?
Chaque enfant recevra du moniteur un papier, fixé dans son dos, sur lequel est inscrit un personnage ou objet de l’histoire. Chaque enfant doit découvrir son identité, en posant des questions à ses copains/copines. Ces derniers ne peuvent que répondre par oui ou non.

Qui suis-je ?
Un enfant reçoit un petit papier sur lequel est inscrit un personnage ou un objet de l’histoire et les autres doivent deviner qui il est, en lui posant des questions. Il ne peut répondre que par oui ou non. Celui qui trouve prend sa place etc.

Remarques

Dans le scénario, vous pouvez intégrer un chant, une danser ou faire des pas spéciaux, pour mimer une action à plusieurs reprises.

La projection du script sur le mur, est ludique pour les enfants et permet de les "décoller" de leur feuille ! 

Si des enfants ne sont pas à l'aise avec le théâtre, ils peuvent :

  • Installer des décors de scène dans chaque groupe (tentes, palmiers, maisons, prison, palais, forêt, champs, animaux, poteaux indicateurs etc. avec des tissus, de grands cartons, pincettes, ficelles etc.)
  • Dessiner un décor de scène sur un grand tableau blanc ou noir 
  • S'occuper des lumières dans la salle 
Photos
Top