Les aides des ateliers

Tous les types d'ateliers

Marionnettes

Matériel
  • Les marionnettes peuvent être représentées par n'importe quel objet :
  • Ustensiles de cuisine (louche, cuillères trouées, à soupe etc.)
  • Objets de bureau
  • Instruments de musique
  • Des outils
  • Assiettes en carton
  • Cuillères en bois transformées en marionnettes
  • Bout de bois avec de la laine
  • Des chaussettes
  • Des foulards sur une tige avec une grosse perle de coton ou bois à l'extrémité
  • Des bouteilles en plastic
  • Des balles de ping pong
  • Des sacs en papier
  • En plastique ou tout objets de récupération 
  • Des fruits ou des légumes
  • Marionnettes à main
  • Poupées mannequins
Lieu

Dans la salle de l'atelier théâtre ou autre !

Un théâtre en bois ou en tissus, de couleur unie, bien solide et sécurisé (si vous n'avez pas de salle à vous ou peu d'espace, optez pour un théâtre démontable et transportable).

De belles marionnettes, mises en évidence, suspendues, donneront envie aux enfants de participer à l’atelier !

Le théâtre : Vous pouvez en fabriquer un vous-même ou par quelqu’un de votre église :

  • En bois (Avec des équerres aux pieds)
  • Avec une tringle à habits entourée d’un tissu uni, de couleur foncée
  • Avec une étagère basse, pouvant cacher 2 enfants au minimum 
  • Avec un tissu de couleur foncée sur des tringles  
  • Avec 3 planches en bois etc.

 

Application

Marionnettes

Avoir des marionnettes bibliques et non bibliques, qui soient résistantes sur le long terme.

Vous pouvez en fabriquer vous-même à partir de toutes sortes d'objets ! Ce qui permet à plusieurs groupes d'enfants de manipuler tous en même temps, mais différemment ! (Idées : voir : "Matériel" : ci-dessus)

  • Evitez les marionnettes à fils qui sont trop difficiles à manipuler, qui risquent de s’emmêler lors du rangement et  pour lesquelles il faut un théâtre spécifique !
  • Evitez les marionnettes à doigts qui sont trop petites pour être vues par le groupe.
  • Avoir des marionnettes de 20 à 30 centimètres maximum, facile à enfiler ou à tenir avec une baguette en bois. Si elles sont trop grandes, elles sont peu maniables et trop lourdes.
  • Si les marionnettes représentent des personnages, ce serait bien qu'elles possèdent des pieds.

Quels personnages ?

  • Des personnages contemporains : un garçon, une fille, un copain, un père, une mère, un adulte homme, une femme et un homme et une femme âgée etc.
  • Des personnages bibliques : (pour jouer des scènes de l’époque) : Jésus, un homme âgé, une f jeune femme, une femme âgée, quelques disciples, une fillette, un garçon, un soldat, un méchant, un égyptien, une égyptienne, un étranger, un ange.
  • Des animaux : moutons, brebis, chèvres, chameaux, lions, ânes, serpents, corbeaux, baleine etc. Il est possible d’utiliser des peluches et d'y coudre des baguettes en bois !

 

Exercices de marionnettes
Vous pouvez commencer votre activité d'atelier de marionnettes avec les enfants, en leur faisant faire des exercices d'échauffement pour apprivoiser les mouvements et gestes expressifs des marionnettes et favoriser une meilleure portée scénique :

  1. Vous allez leur donner des conseils sur ce qu'il faut faire avec leur marionnette, afin que le public comprenne mieux ce que les marionnettes sont en train de faire.
  2. Demandez aux enfants de se diviser par équipe de deux ou trois.
  3. Distribuez une marionnette à chaque enfant.
  4. Chaque équipe va faire une action ou vivre une émotion, pendant que les autres équipes regardent l'action que vous leur suggérez.
  5. Demandez aussi aux "observateurs" de faire des suggestions nécessaires telles que, "faire de plus grands mouvements avec la marionnette", « ne pas trop tourner la tête de la marionnette », etc.
  6. Les enfants des équipes refont au moins une fois les actions moins bien réalisées avec leur marionnette, en les corrigeant le mieux possible selon les suggestions émises par le moniteur et les autres enfants.

Voici des exemples de choses que vous pouvez suggérer à chaque équipe avec leur marionnette :

  • "parle lentement"
  • "parle haut et fort"
  • "est à l'écoute"
  • "prie"
  • "est surpris"
  • "a peur"
  • "pleure"
  • "à froid"
  • "est cachée, mais que l'on voit un peu"
  • "est fâché" (tape par terre, rage verbalement...)
  • "mange"
  • "marche doucement"
  • "rigole"
  • "se moque des autres"
  • "à chaud"
  • "dort"
  • "se réveille en sursaut"
  • "conduit un chameau"
  • "chantonne"
  • "mange"
  • "à des soucis"
  • "réfléchit"
  • "est jalouse"
  • etc.

Les plus grands enfants inventent leur propre scénario

Réfléchir à différents thèmes de scénarios de l'histoire que les enfants pourraient créer et jouer avec les marionnettes.

  • Au temps biblique : Les scénarios peuvent varier selon le personnage central, ses parents, ses gouverneurs, sa femme, sa famille, ses enfants, la foule, les ennemis du personnage central : sous forme de scénette, de sketch, d'une interview télévisée, d'un reportage etc.
  • Au temps moderne : Des idées de mêmes situations avec des missionnaires, les parents, les grands parents, avec les maitresses d'école, les copains, à la maison, à la cantine, au terrain de foot : sous forme d'histoires ou d’interviews à la télévision, d'un reportage, d'un sketch etc.

Les noter sur des bouts de papier.

Les placez dans un chapeau, un panier ou une boîte.

Les enfants devront prendre un petit papier de la boîte et se préparer pendant 10 minutes et jouer la scène écrite.

Laisser les enfants plus grands créer leur propre scénario ! Ils répèteront leur scène seuls, puis devant les autres. Ils ont de l'imagination et vont vous surprendre !

 

Le moniteur lit l'histoire pour les plus jeunes

Le rôle du narrateur est à la fois de lire et de diriger, donc c'est un rôle pour un adulte. Bien que le script ne contienne pas de "pause", le narrateur voudra en faire un grand usage, afin que les marionnettistes aient le temps de réagir.
Le narrateur doit utiliser différentes "voix" pour les personnages, y mettre de l'humour du suspens, et beaucoup d'émotions des personnages (n'hésitez pas à les accentuer). Cela aidera les marionnettistes à savoir quand leur marionnette est censée bouger ou reproduire une émotion.
Le narrateur devrait envisager de répéter certaines lignes et/ou mots clés, pour inciter les marionnettistes à l'action.
Il peut avoir besoin (ou non) de donner les directions, ainsi que les temps de sortie de scène etc.

L'ombre chinoise

  • Il vous faut un peu de matériel (papier noir, crayon blanc, ciseaux, rubanadhésif noir et baguettes à brochettes, une lampe forte, un papier ou tissus blanc fixé dans un cadre assez grand selon le nombre d'enfants qui animeront la scène).
  • L'impplication des enfants est la même que pour les marionnettes normales. (Ces derniers joueront une pièce qu'ils auront eux-mêmes créée, selon le thème choisi ou tirées du panier).
  • Le moniteur les aidera alors dans leur projet de scénario et à penser à des figurines simples à découper. Cela demande un certain temps de préparation !
  • Les enfants vont se succéder pour jouer l'histoire, ou leur conception moderne de l'histoire pour aujourd'hui.
  • L'ombre chinoise en taille réelle sera réservée pour l'atelier théâtre.

Le moniteur peut choisir des figurines de l'histoire, déjà pensées et photocopiées, mais seront découpées par les enfants.

- S'il y a peu de personnages, des décors peuvent prendre place (désert, tentes, maison, arbre etc. que les enfants peuvent créer par eux-même.

- Si le groupe est grand, divisez les enfants en petits groupes, en leur donnant différentes sortes de marionnettes. Donnez à chacune des équipes : une partie du scénario à inventer et jouer. Ils répèteront leur scène seuls, puis devant les autres.

Photos
--
Top