L'histoire

Joseph

Description

Joseph vendu par ses frères, apprend à pardonner

Référence de l'histoire

Verset biblique

Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais sois vainqueur du mal par le bien.

Objectifs (Valeurs de foi)

1
Le péché et le mal n’empêcheront pas que la volonté de Dieu s’accomplisse. Elles font partie du plan de Dieu
Montrez dans l'histoire
L'importance du plan de Dieu qui fait accomplir Ses promesses faites à Joseph, aussi par les épreuves qu'il endure
Valeur pour moi aujourd'hui
Les épreuves de la vie, même difficiles, n'empêchent pas que la volonté de Dieu s'accomplisse dans ma vie. Elles en font parties. Dieu m'aide à les traverser
2
Le pardon conduit à la guérison des blessures et la réconciliation possible
Montrez dans l'histoire
L'importance du pardon que Joseph accorde à ses frères, malgré ce qu'ils ont fait, qui a permis de retrouver et sauver sa famille
Valeur pour moi aujourd'hui
Pardonner aux autres, en son temps, me permet de guérir de blessures et me permet de trouver une possible réconciliation
3
Les événements de la vie sont des tremplins qui nous façonnent à l'image de Dieu. Elles nous apprennent à rebondir plus haut, plus fort et aimant, grâce à Dieu
Montrez dans l'histoire
Montrez dans l'histoire l'importance de l'intégrité de Joseph dans les épreuves difficiles et de l'aide de Dieu accordée pour les traverser et l'en faire sortir plus fort et aimant
Valeur pour moi aujourd'hui
Si je me confie en Dieu, les épreuves m'amènent le laisser changer mon caractère à son image et devenir fort et aimant
4
La jalousie peut séparer la famille et les amis et engendrer la haine, mais le pardon permet la paix et la réconciliation possible
Montrez dans l'histoire
Montrez au début de l'histoire l'importance que l'orgueil et jalousie peuvent engendrer dans la famille de Joseph (la haine, la colère et la préméditation d'un meurtre). Puis, soulignez l'importance du changement de coeur de Joseph après quelques années q
Valeur pour moi aujourd'hui
La jalousie peut engendrer la séparation et la haine dans ma famille ou avec mes copains, mais leur pardonner me permet de retrouver la paix et une possible réconciliation
5
Dieu est celui qui punit la faute, ce n'est pas à nous de le faire
Montrez dans l'histoire
Montrez dans l'histoire, l'importance des conséquences des actes de vengeance pris par les frères de Joseph (l'amertume de Joseph, l'immense chagrin d'Isaac et leur mauvaise conscience, la peur). Dieu aurait pu intervenir autrement
Valeur pour moi aujourd'hui
Si quelqu'un me fait du mal, je veux laisser Jésus intervenir, il est mon avocat et me défendra mieux que moi je ne le ferais
6
Dieu me permet de traverser les épreuves de la vie et d'en sortir, grâce à mon obéissance à Dieu
Montrez dans l'histoire
Dieu va aider Joseph dans les épreuves. Il restera toujours intègre. Dieu va l'en faire sortir et aussi l'aider au salut de sa famille
Valeur pour moi aujourd'hui
Dieu me permet de traverser les épreuves et d'en sortir vainqueur en Lui, si je me confie en Lui

Questions

L'histoire se trouve-t-elle dans l'Ancien Testament ou le Nouveau Testament ? Dans l'Ancien Testament
Dans quel livre se trouve l'histoire ? La Genèse
Qui est le Pharaon ? Roi de l'Egypte antique
Pourquoi Jacob aimait mieux Joseph que ses autres enfants ? Car il était le fils de Rachel qu'il préférait à Léa, son autre femme
Qu'est-ce qu'un échanson ? Un serviteur qui servait à le vin à la table du pharaon
Que signifie : "La tunique aux vives couleurs" ? Un manteau qui coûte cher

Joseph

1. Introduction 

(Dictionnaire biblique Emmaüs).
Joseph = qu'il (l’Éternel) ajoute, du verbe hébreu yasaph. Le nom a aussi la résonance d’une forme verbale, de la racine ’asaph, signifiant « il enlève » ; dans Ge 30:23-24, l’écrivain joue sur le nom et sur les 2 étymologies en donnant non pas la racine du mot, mais la raison pour laquelle le nom est attribué.

Points importants :

  • Naissance de Joseph environ 8 ans avant l’entrée de la famille en Canaan.
  • Compétition entre les deux sœurs Léa (Zilpa) et Rachel (Bilha) et les deux servantes.
  • Rachel était stérile mais Dieu la guérit (souvent la stérilité et la naissance marquent un miracle de Dieu qui est une étape, comme pour Isaac, Joseph, Jean Baptiste).
  • 13 chapitres de la Bible concernent l’histoire de Joseph Gen 37-50
  • Joseph est un ‘Type de Jésus’ en typologie
  • Toute la vie de Joseph oscillera entre les deux étymologies de son nom. Enlever et Rajouter, Perdre et Gagner, Quitter et Retrouver.
2. Biographie de Joseph 

Joseph est le 11ème fils de Jacob, l'aîné de Rachel.
En le mettant au monde elle dit : « Que l’Éternel m’ajoute un autre fils ! », c’est pourquoi elle appela son aîné « Joseph » (Ge 30:22-24). Il naquit à Paddan-Aram (Mésopotamie), 6 ans environ avant le retour de Jacob en Canaan (Ge 30:25 ; cf. Ge 31:41), alors que Jacob avait 90 ou 91 ans.
Joseph était le favori de Jacob, car c’était le fils de sa vieillesse, l’enfant de Rachel. Il lui fit porter un vêtement semblable à celui des jeunes gens de la noblesse (Ge 37:3). La préférence paternelle excita la jalousie des frères aînés.
Joseph leur ayant relaté 2 rêves qui annonçaient que son père, sa mère et ses frères s’inclineraient devant lui, les aînés furent toujours plus indisposés contre le jeune homme.
Il avait 17 ans (Ge 37:14) quand son père l’envoya prendre des nouvelles de ses frères, qui faisaient paître les troupeaux à Sichem. Là, il apprit qu’ils étaient allés à Dotân, où il les rejoignit.
À son approche les frères se proposèrent de le tuer et de raconter à leur père qu’un fauve l’avait dévoré. Ruben réussit cependant à les persuader de ne pas le faire mourir, mais de le jeter vivant dans une citerne. Il avait l’intention de le sauver discrètement et de le rendre à son père.
Une caravane survint, en l’absence de Ruben. C’étaient des Ismaélites qui suivaient la grande voie conduisant en Égypte. On vendit Joseph à des marchands madianites faisant partie de la caravane.
Les frères tuèrent un bouc et trempèrent dans son sang la robe dont ils avaient dépouillé Joseph. Ils envoyèrent le vêtement maculé à Jacob, qui en conclut qu’une bête sauvage avait mis le jeune homme en pièces.
Joseph fut vendu en Égypte à Potiphar, chef des gardes du pharaon.
Le maître découvrit bientôt l’habileté de son jeune esclave et lui remit l’administration de ses biens.
Sur des calomnies, il le fit jeter dans un cachot ; Joseph y resta des années, mais gagna la confiance du chef de la prison, qui le chargea de surveiller tous les détenus.
Dieu lui donna la capacité d’interpréter les songes de 2 prisonniers, le grand échanson et le grand panetier du pharaon ; les événements prouvèrent la justesse des 2 interprétations.
2 ans plus tard, le pharaon eut 2 rêves prophétiques, que personne ne put expliquer.
Le chef des échansons parla de Joseph au roi, qui commanda de lui amener tout de suite le prisonnier. Celui-ci donna une seule interprétation des 2 rêves : 7 ans de cruelle famine succéderaient à 7 ans de grande prospérité.
Joseph se permit de conseiller au pharaon d’établir un homme compétent sur l’Égypte, afin qu’il prélevât durant 7 ans le surplus des récoltes et les gardât pour les années de famine.
Le pharaon l’approuva : constatant la sagesse de Joseph (Ge 41:9-13,25-36), il le nomma surintendant des greniers royaux et ministre d’État, ce qui le plaçait au nombre des personnages officiels les plus proches du souverain (Ge 41:40,44).
Joseph avait 30 ans (Ge 41:46). Treize années de souffrances l’avaient formé et rendu humble.
Le pharaon lui donna en mariage Asnath, jeune fille d’une famille sacerdotale d’On (Héliopolis).
Avant le début de la famine, elle eut 2 fils : Manassé et Éphraïm (Ge 41:50-52).
La famine survint, comme Joseph l’avait prédit. Voir Nil. Cette calamité frappa également tous les pays environnants (Ge 41:54,56,57).
L’Égypte ayant des provisions, les frères de Joseph s’y rendirent pour en acheter. Les fils de Jacob ne reconnurent pas leur frère, qui les discerna aussitôt. Quand ils se prosternèrent devant lui, Joseph comprit que c’était la réalisation des rêves qui lui avaient attiré l’animosité de ses frères.
Après les avoir soumis à diverses épreuves, il leur révéla son identité au cours de la 2e visite. Joseph leur pardonna tout le mal qu’ils lui avaient fait, et les persuada, eux et leur père, de s’établir en Égypte. Joseph mourut à 110 ans ; son corps fut embaumé et déposé dans un cercueil selon la coutume égyptien
Le fils de Jacob avait prédit l’exode et formellement recommandé aux Israélites de ramener sa dépouille dans le pays de Canaan (Ge 42:1-50: Hé 11:22). Plus tard, les Israélites ensevelirent ses ossements près de Sichem, au centre même de la Terre promise (Ex 13:19 ; Jos 24:32).

3. Contexte culturel et évidences archéologique 

Selon la chronologie biblique du texte hébreu massorétique, l’histoire de Joseph se situe vers 1871 avant Jésus-Christ, sous la XIIe dynastie. La domination des Sémites Hyksos (voir Égypte II, 3, d) s’établit dans le pays d’environ 1730 à 1555. On est d’accord pour dire qu’Israël s’y trouvait également pendant cette longue période troublée, malheureusement encore assez peu connue. Le roi « qui n’avait pas connu Joseph » (Ex 1:8) et qui opprima les Israélites, était l’un des souverains du Nouvel Empire, plein de haine à l’égard des Hyksos sémites et asiatiques récemment expulsés. C’est un fait également que les Israélites s’installèrent aux environs de la capitale des Hyksos en Égypte, dans « les campagnes de Tsoân » ou Tanis (Ps 78:12,43).

On retrouve dans une foule de documents anciens des allusions aux magiciens et aux devins ; . La Genèse (Ge 41:14) rapporte que, malgré la hâte avec laquelle on fit sortir Joseph de prison, on lui commanda de se présenter devant le Pharaon. On connaît la suite : l’inteerprétation du rêve du Pharaon par Joseph et son ascension sociale phénoménale. Les monuments et les papyrus donnent de l’investiture des hauts personnages la même description que la Genèse. Il y est aussi question d’anneaux à cachets, de vêtements de lin, de colliers.

C’est selon l’étiquette égyptienne que les repas étaient servis séparément à Joseph, à ses frères et aux hôtes égyptiens (Ge 43:32). Joseph mangeait seul, à cause de son rang et de son appartenance à la classe sacerdotale (Mariage), qui ne se mélangeait point aux laïques. Il y avait une table spéciale pour les Égyptiens, car ils devaient rester à l’écart des étrangers. Les prêtres ne mangeaient et ne buvaient aucun produit d’importation (Porphyrius, De Abstinentia ab Usu Animalium IV, 7). Le peuple en général estimait abominable l’emploi de couteaux et d’ustensiles de cuisine d’origine grecque (Hérodote 2.11.41) ; il frappait d’ostracisme les bergers, les porchers, les vachers, même d’extraction égyptienne, parce qu’on regardait le soin du bétail comme incompatible avec le niveau de raffinement et de propreté qu’exigeaient les Égyptiens (Ge 46:34); (Hérodote 2.47 ;cf. 164) C’est probablement à cause de cette répugnance à l’égard des gardiens de bestiaux que Joseph avait placé sa famille dans le pays de Gochên, plutôt éloignée des Égyptiens.

4. Les étapes marquantes 
  1. Joseph le chouchou : Jacob, privé de Rachel à la naissance reporte son affection et donc sa préférence sur son fils Joseph. Il est privilégié, favorisé, choyé, gâté marquant ainsi son destin en le mettant à part de ses frères qui vont le haïr. Il ne fera pas les travaux pénibles et sera réservé pour les travaux plus administratifs : à 17 ans il donnait des ordres, une robe spéciale fera la différence. De manière subtile, Jacob reproduit son schéma familial, car il était le préféré de sa mère, et moins aimé de son père Isaac. Ce qui a été une source de souffrance pour Jacob (exil et guerre avec son frère Esaü), il la reproduit avec son fils Joseph ! Accentuant encore le malaise des frères et même de son père et de sa mère, il va raconter ses deux rêves dans lesquels il va décrire son autorité sur toute sa famille ! C’est l’erreur de trop !
  2. Jacob, le trompeur est trompé par ses propres fils, ils lui mentent au sujet de Joseph, depuis ce jour et pendant les 13 ans suivants, il sera considéré comme étant mort !
  1. La clé du succès de Joseph : Dans Gen 39 :1-6 Les frères vendent Joseph sans le consentement du fils ainé Ruben et sur conseil de Juda. Les Ismaélites qui avaient emmené Joseph en Égypte le vendirent à un Égyptien nommé Potifar. Ce Potifar était l’homme de confiance du Pharaon et le chef de la garde royale. 2 Le Seigneur était avec Joseph, si bien que tout lui réussissait. Joseph vint habiter la maison même de son maître égyptien. 3 Celui-ci se rendit compte que le Seigneur était avec Joseph et faisait réussir tout ce qu’il entreprenait. 4 Potifar fut si content de lui qu’il le prit à son service particulier ; il lui confia la responsabilité de sa maisonnée et l’administration de tous ses biens.
  2. Le Seigneur fit prospérer les affaires de l’Égyptien ; cette prospérité s’étendit à tous ses biens, dans sa maison comme dans ses champs. 6 C’est pourquoi Potifar remit tout ce qu’il possédait aux soins de Joseph et ne s’occupa plus de rien, excepté de sa propre nourriture. Joseph était un jeune homme beau et charmant.

=> Dieu est avec celui qui souffre et le bénit s’il est intègre. Nulle part nous voyons Joseph en colère, fâché, amer. Au contraire il travaille dur et a une attitude positive dans l’adversité et Dieu est avec lui. Prov 10 :22 : « C’est la bénédiction de l’Eternel qui enrichit. »

=> La tentation est en germe dans les bénédictions de Dieu : Joseph est beau !!

  1. 2ème épreuve, préparation Il est mis en prison Gen 39 :21-23 par une fausse accusation et avec aucun moyen de se défendre (situation frustrante). Il accepte sa situation et continue de servir le responsable de la prison qui voit la bénédiction de Dieu sur lui et il lui donne des responsabilités en prison. Joseph reste fidèle à Dieu. Une opportunité s’ouvre à lui car il va interpréter deux rêves de ses codétenus illustres, l’échanson et le panetier qu’il va parfaitement interpréter et va aussi essayer de se profiler pour s’en sortir. Mais Dieu avait un autre plan plus grand, mais pour cela il doit attendre encore deux ans ! Gen 41 :1
  2. L’exercice juste du don, comme tremplin de vie. Joseph convoqué devant Pharaon donne gloire à Dieu en lui disant que c’est Dieu, et pas lui qui révèle les rêves Gen 41 :16. Consultant de Pharaon V 33-36 il donne un conseil à Pharaon et qu’il va suivre en nommant Joseph comme surintendant de l’Egypte ! V37-49. Pharaon reconnait que Joseph a l’Esprit de Dieu . 13 ans de souffrance avant de devenir l’homme le plus puissant, après Pharaon de toute la région.
  3. Joseph fonde une famille : Son épouse, fille de prêtre donna deux fils à Joseph Manassé et Ephraïm Gen 41 :50-57
  4. Sa vie passée réapparait par ses frères : Gen 42 :16-24 Joseph teste la motivation et la vraie repentance de ses frères à son sujet, et met en place un stratagème pour amener son frère de sang et son père.
  5. Jacob, contraint d’envoyer son petit Benjamin : Gen 43 Dieu utilise la famine comme aiguillon pour forcer Jacob et acceptant son destin d’être séparé de ses enfants V14
  6. Deuxième stratagème de Jospeh : Gen 44 Les frères de Jospeh sont prêts à mourir pour Benjamin en rachetant ainsi aux yeux de Jospeh leur trahison. Il peut leur pardonner car ils sont sincèrement repentants.
  7. Jospeh se révèle : Gen 45 : Jacob ne croit pas ses fils mais quand il voit les chariots, là son esprit se réveille. L’esprit de Jacob se réveilla et Israël dit : « j’irai le voir avant de mourir ! »
  8. Réunion de la famille complète à Gochên : Gen 46-47 Israël a 130 ans et se plaint de sa vie V9 à Pharaon. mais maintenant sa vie a basculé et il pourra bénir ses enfants dans l’oppulance et la richesse, mais loin du pays de la promesse faite à son grand père Abraham.
  9. La dernière fourberie de Jacob : Bénédiction de Manassé et Ephraïm : Gen 48 :8-22 Il va bénir de la main droite le fils cadet et de la gauche l’aîné et cela ne plut pas à Joseph. Scénario familial où il avait volél le droit d’ainesse et la bénédiction de son frère Esaü.
  10. Bénédiction des 12 tribus d’Israël : Gen 49
  11. Mort de d’Israël : Gen 50 et enterrement en Canaan
  12. Peurs des frères de Joseph et ses funérailles : Gen 50 : Les frères ont peur et ne sont pas sûr du pardon de Joseph et cela bouleverse Joseph qui pleure V17 Là il va comprendre sa mission et l’accomplissement des plans de Dieu et aussi l’accomplissement de ses rêves. Dieu transforme le mal en bien. Jospeh meurt à 110 ans et fait promettre à ses frères de le ramener en Canaan quand Dieu les ramènera (prophétie réalisée 400 ans plus tard avec Josué 24 :32).
5. Types 
  1. Joseph vendu par ses frères pour de l’argent parce qu’il les dérangeait // Jésus vendu au Sanhédrin car il dérangeait l’ordre établit. = Celui qui est trahit et vendu, dépouillé des privilèges va donner la vie plus tard
  2. Joseph, comme Jésus est accusé faussement, lui qui n’avait pas péché
  3. Jacob ne croit pas ses enfants au sujet de Joseph mais devant les évidences Jacob encore une fois redevient Israël et il croit. // Jésus et sa résurrection avec l’incrédulité des disciples
  4. Joseph élevé comme ministre avec pleins pouvoirs // Jésus élevé au ciel à la droite de Dieu
  5. Joseph a été tenté mais n’a pas succombé à la tentation // Idem Jésus
  6. Joseph a pardonné pleinement à ses frères repentants et sincères // Jésus nous pardonne aussi si nous nous repentons sincèrement.

Pierre-Alain Vauclair

 

 

 

 

Top