L'histoire

La naissance d'Isaac

Description

La visite de trois voyageurs chez Abraham et Sarah et la promesse d'un fils

Référence de l'histoire

Verset biblique

Celui qui a confiance dans son propre coeur est un insensé, mais celui qui marche dans la voie de Dieu sera sauvé.

Objectifs (Valeurs de foi)

1
Dieu accomplit toujours ses promesses, mais en son temps ! Il veut nous rendre patients(es) et confiants(es)
Montrez dans l'histoire
L'importance que met Abraham à faire confiance à Dieu pour sa promesse. Et accepter de patienter jusqu'à ce qu'elle s'accomplisse
Valeur pour moi aujourd'hui
Si je choisis de suivre Christ, il accomplira ses promesses sur moi, en son temps. Parfois c'est long. Dieu veut m'aider à patienter
2
Nous pouvons faire confiance à Dieu qui accomplira sa promesse, malgré les circonstances apparemment impossibles
Montrez dans l'histoire
L'importance que met Abraham a s'attendre au miracle apparemment impossible, celle d'avoir un enfant en étant vieillard. Montrez l'incrédulité de Sarah (celle de l'être humain en général)
Valeur pour moi aujourd'hui
Je peux vivre des circonstances impossibles, mais je place ma confiance en Dieu, il accomplira un miracle
3
Nous avons de la valeur aux yeux de Dieu, comme tous les êtres humains, nous sommes des descendants de la promesse que Dieu a fait à Abraham
Montrez dans l'histoire
L'importance de la valeur d'Abraham aux yeux de Dieu, il sera le père d'une multitude d'êtres humains
Valeur pour moi aujourd'hui
J'ai de la valeur aux yeux de Dieu. Il m'aime. Est-ce que je m'accepte ? Il a un plan pour moi spécifique
4
Nous ne nous confions pas en ce que nous voyons, mais en ce que Dieu a promis, nous comptons sur lui qui agira
Montrez dans l'histoire
Montrez dans l'histoire deux manières différentes de voir les choses : Sarah qui se confie en sa logique humaine et Abraham qui se confier en Dieu
Valeur pour moi aujourd'hui
Je ne me confie pas en ce que je vois, ni ma raison, mais en ce que Dieu est capable de faire. Je compte sur lui qui agira
5
Parfois, les promesses de Dieu viennent après des années, il faut de la persévérance et de la foi pour patienter
Montrez dans l'histoire
Qu'Abram a du attendre longtemps jusqu'à ce que la promesse s'accomplisse, sa femme n'y croyait plus, mais Dieu ne les avait pas oubliés
Valeur pour moi aujourd'hui
Seigneur, je veux persévérer dans la foi, et ne pas douter pour l'accomplissement de tes promesses
6
Sachons attendre l'accomplissement de la promesse, sans essayer d'aider Dieu, ce qui aurait de mauvaises conséquences
Montrez dans l'histoire
Qu'Abraham a écouté la voix humaine de Sarah, au lieu de celle de Dieu. Et cela aura des conséquences négatives entre les deux femmes
Valeur pour moi aujourd'hui
Je veux rester patiente, à l'écoute de Dieu et attendre l'accomplissement de Sa promesse

Questions

L'histoire se trouve dans l'ancien ou le nouveau testament ? Dans l'ancien testament
Dans quel livre se trouve l'histoire ? La Genèse
Qu'est-ce que la postérité ? Les descendants
Que veut dire Isaac ? Qui a rit
Que veut dire Ismaël ? Dieu a entendu

Abraham et sa desendance 

(Genèse 12:1)

Puisque les nations dispersées ont décidé de persister dans leur idolâtrie, cf. Jos.24 : 2-3, Dieu tourne maintenant son attention vers un homme en particulier au lieu de l'humanité en général, cf. 1Pi.3 : 12, à travers lequel il suscitera un peuple pour le représenter sur terre et être une bénédiction pour tous les autres peuples. Vos pères, Térach, père d’Abraham et père de Nachor, habitaient anciennement de l’autre côté du fleuve, et ils servaient d’autres dieux. Je pris votre père Abraham de l’autre côté du fleuve, et je lui fis parcourir tout le pays de Canaan; je multipliai sa postérité, et je lui donnai Isaac.» Josué 24 : 2-3. …les yeux du Seigneur sont sur les justes et ses oreilles sont attentives à leur prière, mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal… 1 Pierre 3 : 12.
 

Caractéristiques 

L’appel d’Abram commença la dispensation de la promesse et mit en marche d’une façon concrète le merveilleux plan divin pour la rédemption des hommes.
La durée de la vie humaine décline sérieusement; après Abraham qui meurt à 175 ans, les centenaires se font rares, cf. Ge.6 : 3
Les promesses de Dieu à Abraham à l’âge de 75 ans
Dans Genèse 12:2-3, Dieu fit ces promesses à Abraham :
•    Je ferai de toi une grande nation
•    Je te bénirai
•    Je rendrai ton nom grand
•    Tu seras une source bénédiction
•    Je bénirai ceux qui te béniront
•    Je maudirai ceux qui te maudiront
•    Toutes les familles de la terre seront bénies en toi

Dieu a demandé à Abraham de lui faire confiance, même jusqu'à aller sacrifier son fils unique, héritier de la promesse. Des actions concrètes étaient requises par Dieu pour manifester l'authenticité de sa foi.  C'est en manifestant la foi de leur père Abraham que les hébreux étaient appelés à attirer tous les hommes à servir Dieu et être bénis. Abraham a passé l'épreuve de fiabilité, il a agi selon sa foi, il ne s'est pas contenté de la professer du bout des lèvres tout en ayant le cœur ailleurs. Abraham crut et cela lui fut imputé en justice, Genèse 15 :16.

Jac.2 : 20  Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est inutile? 21  Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les œuvres, lorsqu'il offrit son fils Isaac sur l'autel?  22  Tu vois que la foi agissait avec ses œuvres, et que par les œuvres la foi fut rendue parfaite.  23  Ainsi s'accomplit ce que dit l'Ecriture: Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice; et il fut appelé ami de Dieu. 24  Vous voyez que l'homme est justifié par les œuvres, et non par la foi seulement.

Même Abraham, le père des croyants, a manqué de foi à quelques occasions en faisant passer sa femme pour sa sœur et en ayant un enfant avec sa servante, il a créé des dangereux précédents qu'ont imité ses enfants et l'incrédulité s'est ancrée de plus en plus dans ses descendants.

Les étapes 

1)    Gen 11 Tour de Babel : Révolte Ziggourat
2)    Gen 11 : 26. A 70 ans Téra eu 3 fils Abram, Nahor et Haran
3)    Gen 11 : 31 Téra quitta Ur en Chaldée pour aller en Canaan mais c’est arrêté en Haran pour si installer et mourir à 205 ans.
4)    Gen 12 : 1-2 L’appel d’Abraham de continuer le voyage. Les promesses de Dieu pour Abraham => promesse d’une descendance et d’un peuple).
5)    Gen 12 : 7 Aux chênes de Moré à Sichem Dieu apparait et lui fait la promesse
6)    Don de ce pays à sa descendance, construction d’un autel Gen 12 : S’installe à Béthel 2ème autel et appel Dieu Seigneur, va dans le Néghev puis sous la famine part en Egypte
7)    Gen 12 : 20 retour d’Abram avec sa famille au Néghev par une escorte du Pharaon
8)    Gen 13 Séparation de Loth et d’Abram, V18 s’installe près d’Hébron aux Chênes de Mamré et y construisit un autel.

  • V15 Promesse d’une descendance nombreuse
  • Promesse du pays pour toujours

9)     Gen 14 : Enlèvement de Loth, délivrance par Abraham, V18 rencontre avec Melchisédec Roi de Salem (Jérusalem), Prêtre et Roi du Seigneur
10)   Gen 15 : Dieu renouvelle sa promesse de descendance à un Abram découragé V2-3 mais Abram croit aux promesses de Dieu, il lui donne des précisions

  • Promesse d’un fils et une descendance aussi nombreuse que les étoiles V4-5
  • Promesse du pays pour sa descendance mais après la 4ème génération après 400 ans d’oppression
  • Alliance entre Dieu et Abram V18
  • Promesse d’une descendance
  • Promesse du territoire jusqu’à l’Euphrate

11)   Gen 16 : Abram suit les conseils de Sarai, naissance d’Ismaël à 86 ans (11 ans)

  • Fuite d’Agar et promesse de descendance par Ismaël
  • Pas de promesse de territoire pour Ismaël mais des luttes

12)   Gen 17 : à 99 ans Abram devient Abraham, Sarai Sara, il rit car Sara à 90 ans ! Signe de l’alliance par la circoncision

  • Promesses d’une descendance, et de Roi V7 => promesse d’un fils qu’il devra appeler Issac V19
  • V7 : promesse d’une descendance nombreuse par Ismaël mias l’alliance et pour Isaac
  • Promesse d’un territoire : V8

13)   Gen 18 : Les 3 visiteurs 2 anges 19 :1 (ange de l’Eternel V33) en route pour Sodom, il négocie avec Dieu, prophétise la naissance d’un fils Sara Rit ! Elle ne croit pas !

  • Promesse d’un fils pour l’an prochain

14)   Gen 19 : Dieu sauve Loth par amour pour Abraham V29 les filles de Loth le saoul et lui font des descendants qui deviendront des ennemi d’Israël, les   Moabites et les Ammonites
15)   Gen 20 : Abraham et Abimélek enlevement de Sara, Abraham le prophète de Dieu prie pour Abimélek qui ne pouvait plus avoir d’enfants !
16)   Gen 21 : Naissance d’Isaac, renvoi d’Agar et d’Ismael l’enfant protégé par Dieu grandit  V20-21
17)   Gen 22 : épreuve du sacrifice de son fils V11 L’ange de l’Eternel intervient et sauve Isaac

  • Promesse d’une descendance nombreuse comme les étoiles et les grains de sable

18)   Gen 23 : Mort de Sara à 127 ans à Hébron Grotte de Makpéla
19)   Gen 24 : Mariage d’Isaac et de Rébecca petite fille de Nahor
20)   Gen 25 : Morts d’Abraham.

Généalogie d'Abraham (en Anglais):
http://www.bible.ca/genealogy-abrahams-tree.gif
http://www.biblestudy.org/maps/large-chart-lineage-abraham.gif
https://s-media-cache-ak0.pinimg.com/736x/5d/84/88/5d84880c4b5ae01c91d91c38f079a21e.jpg

(en français) :
http://misraim3.free.fr/divers/arbre_genealogique.pdf

Le code d’Hammourabi 

Il y a 282 lois décrites sur la stèle d’Hammourabi, les pratiques des patriarches sont conformes à ce code de l’époque, avant le don de la Torah par Moïse 400 ans plus tard.

144. Si un homme a épousé une femme, et si cette femme a donné à son mari une esclave qui a procréé des enfants, si cet homme se dispose à prendre une concubine, on n'(y) autorisera pas cet homme, et il ne prendra pas une concubine.

145. Si un homme a pris une épouse et si elle ne lui a pas donné d'enfants, et s'il se dispose à prendre une concubine, il peut prendre une concubine, et l'introduire dans sa maison. Il ne rendra pas cette concubine l'égale de l’épouse.

Dans le cas d’Abraham et de Jacob ce sont les femmes qui ont suggérées que leur maris pouvaient prendre leurs esclaves comme ‘mère porteuse’ conformément à la Loi d’Hammourabi. Mais dans ce cas le mari ne pouvait pas épouser une concubine. Dans le cas de stérilité de la femme légitime le mari pouvait épouser une concubine (statut inférieur et donc en cas de divorce c’est un autre partage des biens).

146. Si un homme a pris une épouse, et si celle-ci a donné à son mari une esclave qui lui procrée des enfants; si ensuite cette esclave rivalise avec sa maîtresse, parce qu'elle a donné des enfants, sa maîtresse ne peut plus la vendre; elle lui fera une marque et la comptera parmi les esclaves.

147. Si elle n’a pas enfanté d'enfants, sa maîtresse peut la vendre.

Dans le cas de la répudiation d’Agar et de son fils Ismaël, esclave de Sarah, Abraham ne conçoit pas facilement la répudiation car contraire à la loi 146 et elle ne peut pas la vendre selon 145. C’est pourquoi elle doit insister auprès d’Abraham car il fait une ‘entorse’ au code et Abraham ne la marque pas comme esclave mais bien comme une femme libre selon la règle 171. Dieu lui-même doit convaincre Abraham Gen 21 :9-13 car il le reconnait comme son fils.

170. Si une épouse donne des fils à un homme, et que sa servante a également porté des fils, et que le père de son vivant dit aux enfants nés de sa servante: «mes fils», et qu'il les compte avec ceux de son épouse; si ensuite ce père meurt, alors les fils de l'épouse et de la servante diviseront la propriété paternelle en commun. C'est au fils de l'épouse de partager et de choisir.

171. Si, cependant, le père de son vivant n'a pas dit aux enfants nés de sa servante: «mes fils», et si ensuite ce père meurt, alors les fils de la servante ne devront pas partager avec les fils de l'épouse, mais la liberté de la servante et de ses fils leur sera garantie. Les fils de l'épouse n'auront pas le droit de prendre pour esclaves les fils de la servante; l'épouse prendra sa dot, et la donation que son mari lui aura faite, et vivra dans la maison de son mari: aussi longtemps qu'elle vivra elle en usera, cette maison ne sera pas vendue contre argent. Tout ce qu'elle laissera appartiendra à ses enfants.

172. Si son mari ne lui a pas fait de donation, elle recevra une compensation comme cadeau, et elle recevra une part des biens de son mari, égale à celle d'un enfant. Si ses fils la contraignent, pour la chasser de la maison; le juge doit examiner au fond, et si les fils sont en faute l'épouse ne devra pas quitter la maison de son mari. Si la femme désire quitter la maison, elle doit laisser à ses fils la donation que son mari lui a faite, mais elle conservera la dot de la maison paternelle. Elle pourra ensuite épouser l'homme de son cœur.

Ces trois lois expliquent la bénédiction patriarcale sur les enfants de la femme légitime ainsi que sur les enfants venu de la servante (esclave). Abraham reconnais son fils Ismaël par la bénédiction et lui donne la liberté à lui est à sa mère mais pas l’héritage qui est uniquement réservé pour Isaac, le fils de la promesse, c’est une entorse à la Loi. Pour Jacob, et ses 12 enfants ils les reconnais tous comme égaux selon la Loi qui était en usage à cette époque dans la région.

Conclusion  

Nous voyons que les Patriarches (Abraham,Isaac et Jacob) ont parfaitement suivi les lois en vigueurs dans le Moyen Orient à cette époque il y a 3800 ans. Le roi Hammourabi est présenté sur la stèle comme le Roi de Justice. On peut le comprendre en lisant l’ensemble de ces lois, l’intelligence qu’ils avaient déjà et le pacte social (pas de vengeance personnelle) qui existait déjà à cette époque ou un juge devait statuer selon le droit en vigueur et faire exécuter la peine par les autorités compétentes reconnues.

Pierre-Alain Vauclair

Top