L'atelier (la leçon)

Résumé de l'activité

Les enfants vont jouer l'histoire du buisson ardent

Déroulement de la leçon

1 Bienvenue

2 Jeu du verset biblique

3 Histoire

4 Questions

5 Partage et prière

6 L'atelier

7 Rangement avec les enfants

Explication de l'atelier

Enfants de 6 à 8 ans

Préparation du moniteur
  • Demandez à une autre personne que vous, de lire le texte, sauf ce qui est en caractère gras.
Mot du moniteur

Vous allez vivre ce que tous les personnages ont vécu dans l’histoire !

Explication

Optionnel
Au préalable, vous pouvez faire des exercices d’échauffement avec les enfants, sur les émotions et gestes : Tu te mets face au mur et lorsque je te dis : « Un deux, trois : tu es en colère, tu te retournes et tu montres que tu es en colère. Puis, tu te retournes face au mur et je te redis une autre émotion etc. ».

Liste des émotions et autres  
Tu as peur, tu es malade, tu es fatigué, tu es triste, tu as mal, tu réfléchis, tu es content, tu es déçu, tu es surpris etc.

Positionnement
Les enfants sont debout en cercle et vous en faites partie.

Consignes aux enfants

  • Etends tes bras à l’horizontale, sur les deux côtés, tu ne dois pas toucher tes voisins.
  • Recule-toi un peu si nécessaire.
  • Baisse les bras.
  • Mime tous les gestes des personnages que je vais faire, pendant l’histoire.
  • Silence.
  • On commence.

Histoire

Lorsque Moïse fut devenu adulte = montrer la taille avec la main, il alla rendre visite à ses frères hébreux et fut témoin des pénibles travaux qu'on leur imposait = main sur la bouche, les yeux écarquillés et la tête qui dit non.

Il vit un Egyptien qui rouait de coups l'un de ses frères hébreux = faire semblant de fouetter. Après avoir regardé de côté et d'autre = regarder à droite et à gauche pour voir s'il n'y avait personne, il frappa l'Egyptien à mort = faire semblant de frapper quelqu'un et l'enfouir dans le sable = geste de creuser puis d'enfouir le mort

Le lendemain, il revint = se tourner sur la droite et faire un demi-tour de cercle en marchant et aperçut deux Hébreux qui se battaient. Alors, il dit à celui qui avait tort = mains sur les hanches : Pourquoi frappes-tu ton compagnon ? 

Mais celui-ci répliqua = être en colère (sourcils froncés) : Qui t'a nommé chef et juge sur nous ?  = mains sur les hanches. 
Veux-tu aussi me tuer comme tu as tué l'Egyptien ?

Alors Moïse prit peur = montrer la peur (trembler, claquer des dents, yeux écarquillés) et se dit, on m'a vu ! 

Peu après, le pharaon apprit ce qui s'était passé et chercha à faire mourir Moïse = tuer quelqu'un, mais celui-ci prit la fuite = courir sur la gauche en faisant 2 tours de cercle. Il se rendit au pays de Madian et s'assit près d'un puits = s'assoir par terre.

Le prêtre de Madian avait sept filles = se relever et montrez le chiffres 7 avec les mains.

Elles vinrent puiser de l'eau = puiser de l'eau avec un seau et = verser plusieurs fois de l'eau des seaux remplirent les abreuvoirs pour faire boire le petit bétail de leur père. 

Mais les bergers survinrent et se mirent à les chasser = geste de chasser avec la main. Alors Moïse intervint pour les défendre = deux bras étendus de chaque côté qui protège les femmes et fit boire leur troupeau = faire les moutons qui boivent.

Quand les femmes revinrent vers leur père = se tourner vers la droite et faire un tour de cercle en marchant, celui-ci leur demanda = mains sur les hanches : Comment se fait-il que vous soyez si vite de retour aujourd'hui ? 

Un Egyptien nous a défendues contre les bergers = se mettre derrière un bouclier, dirent-elles, et même : il a puisé pour nous beaucoup d'eau = geste de puiser de l'eau avec un seau et a fait boire le troupeau. 

Où est cet homme à présent ? = main sur les hanches.  Allez le chercher = montrer une direction pour qu'il vienne manger avec nous = geste de venir. Moïse accepta de s'établir chez cet homme = faire oui avec la tête. Moïse fit connaissance avec Séphora. Il tomba amoureux = faire un coeur avec la main.

Moïse se maria avec Séphora = mettre une bague au doigt. Séphora et Moïse eurent un fils = bercer un bébé qu'ils appelèrent Guerchôm (je suis un émigré dans une terre étrangère).

Le temps passa = faire des moulinets avec une main qui part devant soi. Le Pharaon d'Egypte mourut = faire un mort et les Israélites gémissaient et criaient encore sous le poids de l'esclavage = faire des cris et des gémissements de hébreux esclaves, et leur appel parvint jusqu'à Dieu = montrer le ciel. Dieu entendit leur plainte = main derrière l'oreille et se souvint de son alliance avec Abraham, avec Isaac et avec Jacob = un doigt sur la tête qui part au ciel. Il vit les Israélites et quelle était leur situation = faire des jumelles avec les mains.

Moïse faisait paître les brebis de son beau-père Jéthro, prêtre de Madian = faire un berger avec son bâton. Il mena son troupeau à Horeb, la montagne de Dieu = faire une montagne. L'ange de l'Eternel lui apparut dans une flamme au milieu d'un buisson = faire un bouisson enflammé : Moïse aperçut un buisson qui était tout embrasé et qui, pourtant, ne se consumait pas = yeux écarquillés, l'air étonné.

Il se dit alors : mais pourquoi le buisson ne se consume pas ? = mains sur les hanches, se gratter la tête. 

L'Eternel l'appela du milieu du buisson : Moïse, Moïse ! = mains autour des lèvres comme un mégaphone.

Je suis là, répondit Moïse = se montrer. 

Dieu lui dit : N'approche pas d'ici = index qui dit non, enlève tes sandales = montrer les chaussures car le lieu où tu te tiens est un lieu sacré = montrer le sol. Puis il ajouta : Je suis le Dieu de tes ancêtres = montrer le ciel, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Alors Moïse se couvrit le visage = mettre son bras devant le visage, car il avait peur de regarder Dieu.

L'Eternel reprit : J'ai vu la détresse de mon peuple en Egypte = jumelles sur les yeux et j'ai entendu leurs cris = mains derrière les oreilles. C'est pourquoi je suis venu pour le faire sortir d'Egypte = geste d'ouvrir la porte devant soi. 

Va donc maintenant = montrer une direction : je t'envoie vers le pharaon, pour que tu fasses sortir d'Egypte les Israélites, mon peuple = ouvrir une grande porte devant soi.

Moïse dit à Dieu : Qui suis-je, moi = se montrer du doigt, pour aller trouver le pharaon et pour faire sortir les Israélites d'Egypte ? = tête qui dit non.

Je serai avec toi = se montrer du doigt et montrer quelqu'un d'autre, lui répondit Dieu. 

Moïse reprit : J'irai donc trouver les Israélites = haussement d'épaules mais s'ils me demandent : « Quel est son nom ? » que leur répondrai-je ?  = haussemrent d'épaules, mains devant soi, paumes retournées. 

Alors Dieu dit à Moïse : Je suis celui qui est = main sur le coeur et qui s'ouvre devant soi. 

Puis Dieu ajouta = mains sur la bouche comme un mégaphone : Je sais que le pharaon ne vous permettra pas de partir = index qui dit non. C'est pourquoi j'interviendrai avec puissance = montrer ses biceps et je frapperai l'Egypte de toutes sortes de prodiges que j'accomplirai au milieu d'elle. 

Moïse objecta : Et s'ils ne me croient pas = dire non avec la tête et ne m'écoutent pas = dire non avec la tête, s'ils me disent : « L'Eternel ne t'est pas apparu » ? = dire non avec la tête.

Dieu dit : Qu'as-tu dans la main ? = mains sur les hanches. Un bâton = montrer un bâton...

Jette-le par terre. Moïse jeta le bâton par terre = jeter un bâton et celui-ci se transforma en serpent = imiter un serpent. Moïse recula devant lui = faire quelque pas en arrière. 

Mais l'Eternel lui dit : Tends la main et attrape-le par la queue ! = tendre la main Moïse avança la main et saisit le serpent, qui redevint un bâton dans sa main = faire un bâton, refaire quelque pas en avant. 

Puis l'Eternel continua : Mets ta main sur ta poitrine. = mettre la main sur la poitrine. Moïse mit sa main sur sa poitrine puis la ressortit : elle était couverte d'une lèpre blanche comme la neige = faire un grimace en regardant la main toute malade.

Remets ta main sur ta poitrine, lui dit Dieu. = remettre la main sur la poitrine. Il la remit. Quand il la ressortit = mettre la main devant soi, la tourner et la regarder elle était redevenue saine. Si donc ils ne te croient pas = mains sur les hanches, lui dit l'Eternel, et s'ils ne sont pas convaincus par le premier signe miraculeux = montrer le pouce, ils croiront après le deuxième = montrer le chiffre 2. 

Si, toutefois, ils n'ont pas confiance = index qui dit non, même après avoir vu ces deux signes, alors tu puiseras de l'eau dans le Nil = puiser de l'eau avec un seau tu la répandras par terre = répandre par terre le seau et elle se transformera en sang.

Ah ! Seigneur, dit Moïse, je bégaie = montrer la bouche j'ai la bouche et la langue embarrassées. 

L'Eternel lui répondit : Maintenant donc, vas-y = montrer une direction ; je serai = montrer le ciel moi-même avec ta bouche = montrer la bouche et je t'indiquerai ce que tu devras dire = mouliner le doigt devant la bouche.

Mais Moïse rétorqua : Non, Seigneur !  = index qui dit non. Je t'en prie ! Envoie qui tu voudras, mais pas moi ! = index et tête qui montrent non.

Alors l'Eternel se mit en colère contre Moïse et lui dit = être fâché : Eh bien ! il y a ton frère Aaron = montrer quelqu'un d'autre avec le doigt, le lévite. Il parlera à ta place.

Tu prendras ce bâton en main, = faire un bâton et c'est avec lui que tu accompliras les signes miraculeux.

Moïse s'en alla et rentra chez Jéthro son beau-père = aller sur la droite et marcher en faisant un tour de cercle complet.

Il lui dit : Je vais partir pour retourner auprès de mes frères hébreux en Egypte et voir s'ils sont encore en vie. Jéthro lui répondit : Va en paix ! = main devant soi paume retournée

L'Eternel dit à Moïse, tous ceux qui voulaient te faire mourir sont morts = faire un mort. 

Alors Moïse emmena sa femme et ses fils, il les installa sur un âne et prit le chemin de l'Egypte, tenant en main le bâton de Dieu = faire un grand tour de cercle en marchant. 

Enfants de 9 à 12 ans

Préparation du moniteur
  • Imprimez le script pour les plus grand
  • Placez le décor : la maison de Moïse d'un côté, le Nil (avec des tissus bleus), de l'autre.
  • Fixer des banderoles de papier de soies rouges, oranges et jaunes à une plante verte. Utiliser un ventilateur pour faire bouger le buisson qui semble "brûler".
  • Prévoyez une grande fresque pour dessiner des décors de l'histoire, pour des enfants qui ne sont pas à l'aise avec le théâtre.
Mot du moniteur

Vous allez jouer l'histoire du buisson ardent !

Explication

Un enfant qui n'est pas à l'aise avec le théâtre, peut dessiner des décors sur une grande fresque.

Consignes

  • Choisis ton rôle. (Des enfants peuvent avoir un rôle de "figurant", comme un chameau de la grande caravane ou une des jeunes dames qui vont au puits).
  • Mets un costume correspondant à ton personnage.

Pour les plus jeunes, vous lirez le texte avec émotions, suspense, tons et dialogues, pour essayer de retransmettre quelque chose de vivant pour que les enfants jouent le mieux possible.

Pour les plus grands, donnez-leur le script, afin qu'ils lisent eux même leur personnage.

Script

Pharaon est assis sur un côté de la scène.
Placez le peuple hébreu dans un groupe en face de lui au bord de la scène.

Narrateur : Il y a longtemps dans un pays appelé Egypte, vivait un groupe de personnes appelé les Hébreux. Ils ne sont pas originaires d’Egypte, mais ils étaient venus chercher de la nourriture au temps de Joseph. Ils ont vécu heureux pendant de nombreuses années. Puis, un nouveau Pharaon est arrivé au pouvoir .... Il n'a pas aimé les Hébreux qu’il trouvait trop nombreux. Il avait peur qu'ils se rebellent contre l'Egypte. Il a décidé qu'ils deviendraient des esclaves et travailleraient pour construire des briques et des bâtiments. 
Mais même réduits en esclavage, les Hébreux ont continué à croître en nombre. Ils étaient forts malgré leur travail difficile. Pharaon décida de tuer tous les bébés garçons nouveaux nés en les faisant jeter dans le Nil.

Un jour, un petit garçon est né d'une femme juive nommée Jochebed. Elle l'a caché pendant 3 mois. Puis, elle a appelé sa fille Miriam et lui a dit de mettre son petit frère dans un panier et de le poser dans le Nil et de voir ce qui se passerait ...  La fille de Pharaon qui est venue se baigner a trouvé un bébé dans le petit panier. Elle l'a appelée Moïse. Miriam est venue chercher sa maman, pour qu'elle soit la nourrice du bébé. Miriam a apporté le bébé à sa propre mère, avec qui il est resté jusqu'à ce qu'il soit assez grand pour être élevé dans le palais chez la fille du pharaon. Moïse a appris à parler Egyptien et a vécu dans la cour du Pharaon. Il a grandi comme un prince égyptien vêtu des meilleurs vêtements et une très bonne éducation. Mais, il n'a jamais oublié qu'il était un vrai Hébreu ...
Moïse a grandi, il est devenu un jeune homme fortmais il bégayait (probablement).

Moïse regarde autour de lui. 
Un Egyptien et un esclave hébreu sont de l'autre côté de la scène. 

Un Egyptien : Prend-ça esclave paresseux ! (L'Egyptien fouette l'esclave).

Esclave hébreu : OW ... aïe, aïe... Oh, s'il vous plaît arrêtes !!!

Moïse : Hé ! Arrête ! Qu'est-ce que tu fais ? (Regardant autour pour voir si quelqu'un regarde....). Je vais te montrer moi !

Narrateur : Moïse se bagarre violemment avec l'Egyptien et le tue... il a peur et enfouit le corps dans le sable. Le lendemain, il apprend que des gens l'ont vu et que pharaon veut le punir.

Moïse : se dit : Faut pas que je reste ici, il faut que je fuie l'Egypte tout de suite !

Narrateur : Moïse court, court, puis marche, marche et marche des jours très loin de l'Egypte. Finalement, il arrive à Madian, au désert. Là, il s'arrête près d'un puits. Il voit des jeunes filles qui veulent prendre de l'eau dans leur auge et faire boire leur troupeau de moutons de leur père. Soudain des bergers arrivent.

Des bergers : Fichez le camp, laissez-nous ce puits ! Allez ouste !

Moïse : (se fâchant) : non mais ça va pas ! C'est elles, qui étaient là avant vous ! Vous allez les laisser faire et après vous serez servis !

(Les bergers se mettent sur le côté. Mettre des moutons en peluche autour de la scène).

Narrateur : Les filles reviennent chez leur père.

Les filles : Papa, papa, des bergers voulaient nous chasser et un jeune homme a pris notre défense et a fait boire notre troupeau en premier.

Réuel : Où est-il ?

Les filles : Ben, encore au puits.

Réuel : Allez le chercher qu'il vienne manger avec nous !

Narrateur : Les filles vont le chercher. Moïse reste chez Réuel et épouse Séphora. Moïse a vécu à Madian pendant 40 ans et a travaillé comme berger. Il était donc marié et avait des enfants. Être un berger était une vie solitaire. Moïse avait beaucoup de temps pour réfléchir. (Moïse assis avec les autres bergers et moutons en peluche).

Narrateur : Un jour que Moïse regardait ses brebis, il a vu un spectacle étonnant !

Moïse : Tiens, d'où ça vient cette odeur de feu ? (Moïse tourne la tête en direction d'un buisson) ! Pas possible ! Un buisson en feu, mais, mais il brûle beaucoup et... ses feuilles et ses branches ne brunissent pas ! Ben alors ! C'est très bizarre !  (Tourner le ventilateur de sorte que les flammes se déplacent et semble "brûler". Moïse se dirigea plus près pour voir ce spectacle étonnant).

Voix de Dieu : Moïse ! Moïse !

Moïse : (regardant autour de lui) Me voici ! Voit le buisson ardent et se cache le visage.

Voix de Dieu : Ici, je suis !  Ne viens pas plus près ! Enlève tes sandales, car ceci est une terre sainte !

Moïse : Qui es-tu ? (Il se cache et enlève ses chaussures).

Voix de Dieu : Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, j'ai vu la souffrance de mon peuple en Egypte j'ai entendu leurs cris je les aime et je veux les faire monter vers un nouveau pays où coulent le lait et le miel ! Et c'est toi, qui les conduira vers Pharaon, afin qu'il vous laisse partir toi et ton peuple les Hébreux ! 

Moïse : Qui moi ??? Tu m'envoies moi ? Mais, qui suis-je pour faire une telle chose, je suis juste un pauvre vieux berger ... Je ne peux pas faire ça !

Voix de Dieu : Moïse, j'utilise toutes sortes de gens pour accomplir mon travail ! Je serai avec toi ! Tu sais avec moi tout est possible ! Je vais te donner des signes miraculeux étonnants ! Tu vas faire sortir le peuple d'Egypte et te prosterner devant moi, sur cette montagne.

Moïse : Mais les gens ne voudront jamais me croire. S'ils me demandent quel est ton nom, que vais-je leur dire ?

Voix de Dieu : Dis-leur que JE SUIS CELUI QUI SUIS m'a envoyé vers vous ! Rassemble les anciens et dis-leur que je suis le Dieu d'Abraham, Isaac et Jacob. Dis-leur que j'ai entendu leurs prières et leur souffrance et que je vais les sortir d'Egypte. Ils écouteront ta voix. Dis au Pharaon que les Hébreux doivent sortir d'Egypte pour se prosterner devant moi pendant 3 jours ici sur cette montagne.

Moïse : Mais que faire si Pharaon ne veut pas écouter ?

Voix de Dieu : Prends ton bâton et jette-le sur le sol. (Un enfant ramasse le bâton jeté à terre et le remplace par un serpent en peluche ou autre). Maintenant, prend le serpent ! 

Moïse : Waou ! C'est trop cool !

Voix de Dieu : Maintenant, voici un autre signe. Mets ta main à l'intérieur de ton manteau.

Moïse : (Il met un gant avec des points noirs dessus qui se trouve dans une poche intérieure d'un manteau) Ahhhhh !

Voix de Dieu : Puis, remets ta main à l'intérieur !

Moïse : (ressortir la main sans le gant) Elle est guérie.

Voix de Dieu : Voici le dernier signe à présent. Tu seras en mesure de transformer l'eau du Nil en sang. J'utiliserai ces miracles pour montrer aux gens que je vous ai envoyés.

Moïses : Mais, Seigneur... Je n'ai jamais été un bon orateur. Il est difficile pour moi de parler aux gens. Ils vont se ficher de moi !

Voix de Dieu : Je vais t'aider à parler ! Je te donnerai les paroles que tu diras !

Moïse : Seigneur, s'il te plaît pas moi ! Envoie quelqu'un d'autre !

Voix de Dieu : (D'une voix fâchée) Moïse ! Ne me crois-tu pas ? Très bien ! Je vais envoyer Aaron, ton frère pour t'aider. Il sera ton porte-parole. Et vous, ensemble parlerez aux hébreux et à Pharaon.

Moïse : D'accord.

Narrateur : Et Moïse a finalement accepté de faire ce que Dieu avait demandé. Moïse crut en Dieu. Il lui a fait confiance et a eu la foi que Dieu ferait ce qu'il a dit. Il a quitté sa maison et retourna en Egypte. A suivre ...

Matériel
  • Pour tous
  • Un ventilateur
  • Bandes de papier de soie de couleurs du feu
  • Une plante verte
  • Moutons en peluche (ou enfants)
  • Sandale (de Moïse)
  • Un bâton
  • Serpent de caoutchouc
  • Un petit gant de ménage couleur de la peau ayant des points noirs dessus (lèpre)
  • Personnages 
  • Pharaon
  • Araon
  • Moïse
  • 2 surveillants égyptiens
  • La voix de Dieu (narrateur ou moniteur)
  • Les esclaves hébreux
  • Moutons en peluche (ou enfant)
  • Séphora
  • Des bergers
  • Réuel (père de Séphora)
Valeur de foi (objectif)
A choisir en cliquant sur imprimer
Prière créative
A choisir en cliquant sur imprimer
Jeux du verset biblique
A choisir en cliquant sur imprimer
Top